5 524.49 PTS
-0.19 %
5 521.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 415.49
-0.28 %
DAX PTS
13 534.78
-0.18 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : les regards tournés vers l'ONU et la Fed

| Boursier | 315 | Aucun vote sur cette news

Début de séance en léger repli pour le marché parisien...

Ouverture Paris : les regards tournés vers l'ONU et la Fed
Credits Reuters

LA TENDANCE

Début de séance en léger repli pour le marché parisien. Les nouveaux sommets atteints hier soir par Wall Street ne profitent pas au CAC40 qui cède 0,15% à 5.222 points après 30 minutes d'échanges. Les regards sont braqués sur New York où l'assemblée générale des Nations unis verra (entre autres) se succéder à la tribune deux novices, Donald Trump et Emmanuel Macron. Le sujet nord-coréen sera bien évidemment abordé sans oublier la crise migratoire, le dossier syrien et les enjeux liés au changement climatique. La Fed est également au centre des attentions alors que démarre aujourd'hui une session de réunions de deux jours, qui aboutira demain soir à une décision sur les taux et sans doute à quelques indications sur la réduction du bilan de la Fed et sur le rythme du resserrement monétaire.

ECO ET DEVISES

En Europe, une seule statistique mais fort suivie : l'indice ZEW allemand de septembre (11h00). Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements et permis de construire, la balance des comptes courants et les prix à l'import et à l'export sont attendus à 14h30. C'est aussi aujourd'hui que débute la réunion de la Fed, qui aboutira demain à une décision sur les taux.

La parité euro / dollar atteint 1,1967 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,39$ et le WTI 49,93$. L'once d'or se traite 1.308$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Eurofins Scientific (+4,5% à 521,9 euros). Au milieu des nombreuses acquisitions réalisées par le réseau de laboratoire, certaines sont plus importantes que d'autres. C'est le cas de celle qui a été dévoilée hier soir : EAG Laboratories, un groupe américain qui possède 21 laboratoires dans 18 pays pour environ 4.000 clients dans le monde. Basé à San Diego, il s'agit vraisemblablement de la plus grosse structure indépendante américaine dans le domaine "TIC" (essai, inspection, certification), avec une spécialisation dans les matériaux, l'agroscience et la biopharmacie. La transaction devrait aboutir dans les prochains mois. Eurofins versera au fonds Odissey, l'actuel propriétaire, 780 millions de dollars net de trésorerie et de dette. EAG devrait réaliser 220 M$ de chiffre d'affaires cette année, avec une marge d'Ebitda proche de 30%. L'entreprise emploie un millier de salariés.

* Latécoère (+1,7% à 4,9 euros), toujours porté par sa belle publication semestrielle. Pour tenir compte d'un scénario moins dégradé qu'envisagé initialement sur le second semestre, Louis Capital Markets Midcap Partners a légèrement rehaussé ses estimations de revenus pour l'ensemble de l'exercice 2017. Au plan boursier, le rallye du titre de ces derniers jours, qui salue un net retour de la confiance des investisseurs sur la qualité du travail accompli par la nouvelle équipe de direction, incite le broker à maintenir son opinion à 'neutre', assortie d'un objectif de cours relevé à 4,80 euros par action. Oddo BHF qui évoque d'excellents résultats semestriels réitère pour sa part son conseil "acheter" et son cours cible de 5,5 euros.

* Bureau Veritas (+1,4% à 21,5 euros). Après avoir rencontré la semaine dernière le management de, l'équipe d'analystes d'Oddo BHF revoie sa copie sur le dossier en relevant de "neutre" à "achat" sa recommandation. Le bureau de recherche revalorise simultanément le groupe de certification de 20,50 à 24 euros, de façon à prendre en compte l'amélioration de l'environnement de croissance qui se confirme et en raison d'une plus grande confiance à l'égard de l'exécution de la stratégie. Pour Oddo BHF, le rating du titre a déjà commencé et devrait s'accentuer au fur et à mesure de la confirmation de la reprise des activités cycliques, même si cela devrait être plus visible dans les chiffres à partir du S2 2018 et en 2019, selon le broker. Dans son modèle, Oddo BHF identifie un 'blue sky scenario' à 26 euros, qui se compare à un 'worst case' de 19 euros.

* Vivendi (+1% à 21,11 euros) met fin à trois séances consécutives de légère baisse. HSBC a rejoint ce matin la liste des bureaux d'études qui pensent que la division musique est sous-évaluée. Il considère d'ailleurs qu'UMG vaut 14 milliards d'euros contre 9,5 MdsE précédemment. L'analyste relève de 18,50 à 24 euros son objectif de cours. Il pense que la stratégie concentrée sur la musique, la publicité et la télévision payante est intéressante, mais que le marché s'est sans doute trop focalisé sur les bras de fer avec Ubisoft ou en Italie.

* BNP Paribas (+0,2% à 66,4 euros). La première banque française ne serait pas insensible aux charmes de la gestion d'actifs européenne d'Axa, alors que c'est plutôt le nom de Natixis qui avait circulé jusque-là pour un mariage. Un informateur l'a indiqué à Bloomberg, après que l'agence financière eut déjà révélé la rumeur Natixis.

VALEURS EN BAISSE

* Solvay (-0,7% à 127,8 euros). L'ajustement du portefeuille se poursuit avec la vente de ses polyamides à BASF. Le groupe belge a précisé dans un communiqué diffusé tôt ce matin que cette opération, programmée dans le cadre du recentrage du groupe sur des activités à plus forte valeur ajoutée, lui rapportera 1,6 milliard d'euros.

* Total (-0,2% à 44,9 euros). Le groupe se lance dans la production d'électricité d'origine éolienne en entrant au capital d'EREN Renewable Energy (EREN RE). En souscrivant à hauteur de 237,5 millions d'euros à une augmentation de capital, la major pétrolière prendra une participation indirecte de 23% dans EREN RE. L'accord entre les deux acteurs prévoit en outre que Total pourra prendre le contrôle de la société à l'issue d'une période de 5 ans.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Tous les indicateurs bien orientés

Publié le 24/01/2018

Le titre est soutenu par une oblique haussière en place depuis les points bas d'octobre dernier. Il s'est extrait d'une zone de consolidation formée entre début décembre 2017 et le 22 janvier…

Publié le 24/01/2018

La mise au point d'EuropaCorp ne semble pas avoir rassuré les opérateurs au regard de l'évolution du titre ce matin (-3,2% à 1,5 euros)...

Publié le 24/01/2018

l'analyste reste positif...

Publié le 24/01/2018

Les cotations sont gelées depuis l'ouverture...

CONTENUS SPONSORISÉS