En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

Ouverture Paris : les 6.000 points tiennent sur le CAC40 !

| Boursier | 975 | 5 par 1 internautes

Les 6...

Ouverture Paris : les 6.000 points tiennent sur le CAC40 !
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Les 6.000 points sont pour le moment sauvés sur le CAC40! Il recule de 0,35% à 6.010 points peu avant 9h30. L'indice parisien qui a repris près de 4% la semaine passée, se retrouve à 100 points de son plus haut de janvier, datant de plus de 12 ans. Les investisseurs marquent une pause et s'interrogent sur la suite de l'épidémie du coronavirus.

La séquence n'est en effet sans doute pas terminée : après l'affolement initial, puis la conviction que le risque avait été surévalué, les opérateurs de marché tentent désormais de calculer le réel impact économique et suivent l'état des usines en Chine, mises à l'arrêt et dont les réouvertures sont poussives. D'où l'attentisme sur les marchés!

L'épidémie a fait désormais plus de mort que le SRAS en 2003 mais les autorités ont néanmoins levé certaines des restrictions à l'activité des entreprises et aux déplacements dans le pays.

Côté valeurs à Paris, alors que les premières publications ont été plutôt convaincantes pour le CAC40, on surveillera aujourd'hui Michelin qui doit publier après clôture.

WALL STREET

La Bourse américaine a terminé la semaine en baisse, vendredi, la crainte du coronavirus revenant hanter les esprits, après 4 séances de hausse consécutives et des records jeudi pour les trois principaux indices américains. La publication de chiffres de l'emploi meilleurs que prévu en janvier aux Etats-Unis n'a pas suffi prolonger la hausse des marchés d'actions.

A la clôture, l'indice Dow Jones a reculé vendredi de 0,94% à 29.102 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,54% à 3.327 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a reculé de 0,54% à 9.520 pts. Les indices avaient tous trois terminé jeudi soir sur de nouveaux sommets historiques.

Sur la semaine, les 3 indices américains affichent toutefois de solides gains, de 3% pour le Dow Jones, 3,1% pour le S&P 500 et 4% pour le Nasdaq, après avoir perdu environ 2% la semaine précédente dans la crainte du virus 2019-nCoV.

ECO ET DEVISES

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.572$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0945$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,55$.

VALEURS EN HAUSSE

Renault (+0,75% à 35,32 Euros) a annoncé vendredi qu'il allait suspendre la production de son usine coréenne de Busan pendant quatre jours en février, en raison des problèmes d'approvisionnement de composants venus de Chine, où le coronavirus perturbe la chaîne d'approvisionnement. La production de l'usine Renault Samsung Motors (RSM), la plus grosse usine du constructeur français en Asie, sera ainsi suspendue à compter du mardi 11 février. "En raison de la proximité géographique, l'usine de Busan est le site le plus exposé aux ruptures d'approvisionnement de Chine", a expliqué une porte-parole à l'agence 'Reuters'.

Axa (+0,25% à 24,88 Euros) a conclu un accord afin de céder ses activités en Pologne, République Tchèque et Slovaquie à Uniqa Insurance Group AG (UNIQA). Selon cet accord, Axa céderait 100% de ses activités vie et épargne, dommages et retraite en Europe centrale et orientale. La transaction se ferait sur un montant total en numéraire de 1,002 milliard d'euros, représentant un multiple cours sur bénéfices implicite de 12,4x en 2019E.

Michelin (+0,70% à 107,60 Euros) sera sur le pont aujourd'hui avec la présentation de ses résultats 2019 après la clôture. Le consensus Bloomberg anticipe un résultat net ajusté de 1,8 milliard d'euros pour des revenus de 23,9 MdsE. Le bénéfice opérationnel est attendu à 3 MdsE.

VALEURS EN BAISSE

Ipsen (-1% à 67,65 Euros) : le titre ne parvient pas à se remettre de la purge de la fin du mois de janvier, consécutive à la suspension de la prise du traitement par les patients dans les essais cliniques liés au palovarotène. Morgan Stanley ajuste aujourd'hui son objectif de cours de 110 euros à 95 euros, mais n'en demeure pas moins à 'surpondérer' sur le dossier.

ILS ONT AUSSI PUBLIÉ...

CRCAM Normandie-Seine, Delfingen, Aurea, Adthink, Abeo, Cogra

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley ajuste sa recommandation en baisse à "pondération en ligne" sur Air Liquide, mais relève son cours cible de 126 à 132 euros. Morgan Stanley abaisse son objectif sur Ipsen de 110 à 95 euros.

Barclays relève son objectif de cours de 60 à 69,50 euros sur Ubisoft et Jefferies qui reste à l'achat sur la valeur ajuste le tir de 76 à 85 euros.

Citigroup ajuste en hausse son objectif de cours sur Sodexo de 100 à 125 euros.

INFOS MARCHÉ

Sensorion : Invus a converti la totalité de ses obligations convertibles en actions.

Global EcoPower : va émettre pour 15 ME d'obligations vertes.

Mastrad : exercice de BSA au cours de 0,50 euros.

Implanet : nouvelle ligne de financement obligataire de 4 ME.

Rubis : augmentation de capital réservée aux salariés.

Econocom : acquiert plus de 5% d'actions détenus par Walter Butler.

EN BREF

Oxatis : plusieurs offres de reprise ont été déposées.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne