En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Ouverture Paris : les 6.000 points en jeu pour le CAC40 !

| Boursier | 878 | 1 par 1 internautes

Le CAC40 fait de la résistance ce matin face au regain de tensions géopolitiques entre l'Iran et les Etats-Unis...

Ouverture Paris : les 6.000 points en jeu pour le CAC40 !
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 fait de la résistance ce matin face au regain de tensions géopolitiques entre l'Iran et les Etats-Unis. L'indice parisien cède 0,90% à 5.990 points après la première demi-heure d'échanges. Les investisseurs jouent la prudence et le CAC40 repasse sous le niveau symbolique des 6.000 points. Une performance meilleure que celle de Tokyo qui a fini en nette baisse pour sa première séance de l'année 2020 : l'indice Nikkei a ainsi perdu 1,91%.

L'escalade entre les Etats-Unis et l'Iran après 48 heures de menaces des deux côtés fait suite à l'élimination du général iranien Qassem Soleimani. L'occasion de céder à la tentation des prises de bénéfices pour les investisseurs. La question est désormais de savoir si les 6.000 points seront ou non enfoncés en clôture. Le CAC40 avait débuté la séance juste au-dessus. De son côté, le pétrole continue son ascension ainsi que les valeurs refuge (or, obligations)...

Côté macro-économique, on souffle le chaud et le froid. En Chine, la croissance de l'activité du secteur des services a ralenti plus qu'attendu en décembre, son indice PMI reculant à 52,5 après 53,5 le mois précédent... Mais en Allemagne, les ventes au détail s'avèrent robustes. La matinée en Europe sera animée par les chiffres définitifs des PMI des services et composites.

WALL STREET

La Bourse de New York a cédé du terrain, vendredi, sous l'effet de l'escalade des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et l'Iran, après la mort du général iranien Soleimani. L'annonce d'une nouvelle dégradation de l'activité manufacturière en décembre aux Etats-Unis a aussi rendu les investisseurs prudents. Les "Minutes" de la dernière réunion de la Fed ont confirmé un probable statu quo sur les taux en 2020.

A la clôture, l'indice Dow Jones a reculé de 0,81% à 28.634 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,71% à 3.234 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a fléchi de 0,79% à 9.020 pts.

ECO ET DEVISES

Beau rebond des ventes au détail en Allemagne. Selon les données préliminaires de l'Office fédéral de la statistique, les ventes, ajustées des variations saisonnières et des effets calendaires, ont progressé de 2,1% sur la période après avoir reculé de 1,3% en octobre. Le consensus tablait sur une hausse limitée à 1,1%. En glissement annuel, les ventes affichent un bond de 2,8% après une augmentation de 1,4% le mois précédent et contre un consensus positionné à +0,9%.

France :
- Indice PMI français final des services. (09h50)

Etats-Unis :
- Indice PMI final des services américains. (15h45)
- Indice ISM des services américains. (16h00)

Europe :
- PMI espagnol des services. (09h15)
- Indice PMI italien des services. (09h45)
- Indice PMI allemand final des services. (09h55)
- Indice PMI européen final des services. (10h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)
- Indice PMI final britannique des services. (10h30)
- Indice des prix à la production en Europe. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.548$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1165$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 68,59$.

VALEURS EN HAUSSE

Total (+1,60% à 50,50 Euros) : profite logiquement de la progression du prix du baril du pétrole!

Gensight (+11,40% à 3,12 Euros) : prend la tête des plus fortes hausses sur le SRD ce matin.

VALEURS EN BAISSE

Air France (-3,35% à 9,12 Euros) : La poursuite de la flambée des cours du brut pénalise une nouvelle fois fortement le compartiment aérien, Air France KLM en tête. Le titre de la compagnie franco-hollandaise cède 3% à 9,1 euros en début de séance après avoir décroché de près de 8% vendredi.

Ipsen (-1,25% à 78,40 Euros) a annoncé que la MHRA (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency) au Royaume-Uni avait étendu l'autorisation pour Dysport au traitement symptomatique de la spasticité focale des membres supérieurs chez les patients pédiatriques atteints de paralysie cérébrale, âgés de deux ans et plus.

Carrefour (-0,90% à 14,89 Euros) : a acheté 60% de Dejbox, une start-up de livraison de repas au bureau présente dans plusieurs grandes villes de France, rapporte le Figaro.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

-

ANALYSTES

Bernstein (surperformance) vise 100 euros sur Sanofi et Morgan Stanley (surpondérer) cible 105 euros. JP Morgan repasse à 'surpondérer' en visant un cours de 103 euros.

Goldman Sachs (neutre) ne vise plus que 41 euros sur Renault, mais JP Morgan remonte son avis à 'surpondérer' sur le constructeur automobile avec un cours cible de 47 euros.

JP Morgan dégrade son avis à 'sous-pondérer' sur Ipsen en ciblant un cours de 82 euros. Le broker repasse à 'surpondérer' sur Michelin en ciblant un cours de 125 euros ainsi que sur Plastic Omnium en ciblant un cours de 29 euros.

EN BREF

Abionyx Pharma : démission d'une administratrice.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...