5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.50
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : les 5.500 points en test

| Boursier | 381 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 va tester le niveau symbolique des 5...

Ouverture Paris : les 5.500 points en test
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 va tester le niveau symbolique des 5.500 points à la baisse aujourd'hui, reculant de quelques points dans les premiers échanges (-0,15% à 5.509 points). La purge saoudienne pèse sur le titre Accorhôtels plus forte baisse du CAC40, Kingdom Holding du Prince Alwaleed Bin Talal, possède en effet 5,7% du capital du groupe hôtelier. Les marchés américains fers de lance de la hausse des actions depuis de nombreuses semaines pourraient bénéficier d'un nouveau levier favorable avec la très attendue réforme fiscale promise par Donald Trump : aujourd'hui débute l'examen du projet par la Commission des Voies et Moyens de la Chambre des représentants. Cette étape va permettre aux membres de la Commission d'obtenir une explication détaillée du projet de loi. Les investisseurs seront attentifs.

WALL STREET

Wall Street a poursuivi vendredi son ascension, avec un Dow Jones qui a clôturé à 23.539 points (+0,1%), un S&P 500 à 2.587 points (+0,31%) et un Nasdaq à 6.764 points (+0,74%), galvanisé par Apple. La saison des trimestriels a déjà permis de prendre connaissance d'environ 75% des résultats des entreprises du S&P500, et le bilan est bon : la croissance des bénéfices a atteint en moyenne 8%, alors que les analystes n'anticipaient il y a trois semaines que 4,3%. Neuf sociétés sur dix ont dépassé les attentes consensus dans le segment technologique, et 72% sur la totalité de l'indice.

ECO ET DEVISES

Les commandes à l'industrie allemandes, ajustées des variations saisonnières et des effets calendaires, ont progressé de 1% en septembre après avoir déjà bondi de 4,1% le mois précédent (contre +3,6% annoncé initialement). Le consensus tablait sur un repli de 1,5%. Les commandes en provenance d'Allemagne ont baissé de 0,1% alors que celles en provenance de l'étranger ont progressé de 1,7%, avec notamment une hausse de 6,3% de la part des pays de la zone euro.

A suivre, les indices PMI composite & services d'octobre sont en vue pour la France (09h50), l'Allemagne (9h55) et la zone euro (10h00). Ils seront suivis de l'indice des prix à la production de septembre en zone euro (11h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1615 ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,23$ et le WTI 55,77$. L'once d'or se traite 1.270$ (+0,02%).

VALEURS EN HAUSSE

* Focus Home Interactive (+1,15% à 29 Euros) : Le titre profite notamment d'un relèvement de recommandation de Midcap Partners Louis Capital Markets, passé de "neutre" à "achat" pour un objectif rehaussé de 25 à 33,60 euros. Ce même broker a ajusté en parallèle ses prévisions de façon à intégrer le démarrage commercial favorables du jeu "Spintires", dont 80.000 exemplaires ont été téléchargés uniquement sur Steam. Midcap Partners considère que le management a été trop prudent dans son avertissement suite au décalage de deux jeux pour l'exercice à venir (Vampyr et Call of Cthulhu), d'autant que la percée de "Spintires"ouvre de nouvelles perspectives en réduisant potentiellement le poids de Farming Simulator et en ouvrant une nouvelle collaboration avec un studio possédant une capacité de développement très établie.

VALEURS EN BAISSE

*Société Générale (-1,90% à 44,83 Euros) : Malmenée la semaine passée dans le sillage d'une publication trimestrielle jugée décevante par le marché, la Société Générale abandonne encore 1% à 45,2 euros à l'ouverture. Oddo BHF a revu en légère baisse ses estimations de résultats et son objectif qui passe de 48 à 47,1 euros. Le broker estime qu'en l'état, SG n'offre qu'un potentiel de hausse limité. En l'absence de potentiel de révision du consensus, le courtier maintient sa recommandation 'neutre'.

* Total (-0,10% à 48,42 Euros) : le groupe et Erg ont vendu à API leurs actifs de distribution de carburants et de raffinage en Italie, sur la base d'un prix de 750 ME. Le Français détenait 49% de la coentreprise. Il est désormais recentré sur les carburants poids lourds et les carburants pour l'aviation, ainsi que sur les lubrifiants, dont il a racheté la part minoritaire d'Erg.

* Airbus (-0,35% à 86,87 Euros) : l'industriel a finalisé la cession de sa filiale de maintenance Vector Aerospace à StandardAero, six ans après l'avoir acquise. Les deux groupes ont trouvé un terrain d'entente vendredi dernier, mais les conditions exactes de la transaction n'ont pas été communiquées. Il y a quelques mois, un prix de l'ordre de 800 M$.

* BNP Paribas (-1,15% à 65,02 Euros) : les autorités américaines ont étendu leur enquête sur le rôle des banques Crédit Suisse, BNP Paribas et VTB dans l'émission de 2 Mds$ d'emprunts par le Mozambique, a appris le 'Wall Street Journal'. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure leurs interventions auraient pu favoriser le détournement des fonds publics au profit de certains dirigeants politiques locaux. L'affaire est connue depuis plusieurs mois.

* AccorHotels (-1% à 42,28 Euros) : la société fait partie des entreprises qui ont été citées dans les médias du weekend comme étant corrélées au Prince Alwaleed Bin Talal, qui a été incarcéré lors d'une vaste opération menée par les autorités saoudiennes, visant des dizaines de notables et de politiciens du Royaume. Via son holding Kingdom Holding, il possède en effet 5,7% du capital du groupe hôtelier. Ses déboires judiciaires n'ont évidemment aucun impact sur le fonctionnement opérationnel d'AccorHotels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS