En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 374.88 PTS
+0.21 %
5 373.5
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 314.44
+0.10 %
DAX PTS
12 178.25
+0.17 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.167
-0.00 %

Ouverture Paris : les 5.400 points en jeu pour le CAC40

| Boursier | 252 | Aucun vote sur cette news

Le niveau des 5...

Ouverture Paris : les 5.400 points en jeu pour le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le niveau des 5.400 points sur lequel est revenu le CAC40 vendredi en clôture va constituer l'enjeu de la séance du jour. Si l'indice parisien a ouvert très légèrement au-dessus, il repasse en-dessous après quelques minutes de cotations (-0,25% à 5.390 points). Depuis vendredi, le pessimisme a repris le dessus chez les investisseurs qui assistent au regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses futurs ex-partenaires... Après plusieurs séances durant lesquelles ils avaient repris espoir concernant des issues favorables à propos des différents conflits commerciaux ouverts par les Etats-Unis ces derniers mois, la tendance est clairement, de nouveau, à la déprime!

Et pour cause : dans la foulée de l'accord avec le Mexique, on pensait jouable une nouvelle entente avec le Canada, mais Donald Trump a déclaré samedi qu'il n'était pas nécessaire d'inclure son voisin du nord dans la nouvelle version de l'Accord de libre-échange nord-américain. Dans la foulée, le spectre des 200 Mds$ d'importations chinoises taxées, est revenu au premier plan. En outre, ce que redoutaient les investisseurs, en l'occurrence, une traduction dans les données économiques de ces tensions, semblerait se matérialiser puisqu'on a pris connaissance, ce matin, d'indices PMI asiatiques en recul : en Chine, l'indice Caixin-Markit des directeurs d'achats du secteur manufacturier est tombé à 50,6, son plus bas niveau depuis 14 mois, et son équivalent sud-coréen, en baisse pour le sixième mois d'affilée, est revenu sous la barre de 50, ce qui traduit une contraction de l'activité. Les PMI manufacturiers européens vont prendre le relais et animer la matinée boursière, qui devrait toutefois demeurer peu fournie en volumes, Wall Street étant fermé ce lundi.

A Paris, du volume ce matin sur le titre Casino, qui tente de se remettre du coup de bambou reçu vendredi. Le fonds activiste Muddy Waters a de nouveau mis le feu aux poudres et le titre qui a touché un plus bas historique, tente de rebondir ce matin.

WALL STREET

Wall Street a hésité ce vendredi en clôture, autour de l'équilibre, suite au regain des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Les opérateurs n'ont par ailleurs pas voulu prendre trop de risques avant un long week-end de trois jours (les marchés US seront fermés lundi pour le "Labor Day"). Le DJIA perd 0,08% à 25.965 pts, le Nasdaq progresse de 0,26% à 8.110 pts et le S&P500 est stable à 2.901 pts.
Le DJIA a repris au final 2% sur l'ensemble du mois d'août, tandis que le Nasdaq grimpe de 5,5% et le S&P500 gagne près de 3%.

ECO ET DEVISES

France :
- PMI manufacturier final français. (09h50)

Etats-Unis :
- 'Labor Day' américain. (Wall Street sera fermé.)

Europe :
- Chiffres de l'emploi en Espagne. (09h00)
- PMI manufacturier espagnol. (09h15)
- PMI manufacturier italien. (09h45)
- PMI manufacturier allemand. (09h55)
- PMI manufacturier final européen. (10h00)
- Indice PMI manufacturier final britannique. (10h30)

L'euro, face au dollar, se retrouve à 1,1612$, tandis que le baril de Brent s'échange à 77,42$. L'or pointe à 1.202$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

Carrefour (+0,30% à 15,41 Euros) annonce la création d'un "comité d'orientation alimentaire" de 7 membres pour accompagner son ambition d'être à la pointe de la "transition alimentaire pour tous". Le groupe de distribution avait déjà nommé en janvier dernier un responsable de la transition alimentaire en la personne de Laurent Vallée. Ce comité d'orientation alimentaire l'assistera dans sa réflexion.

Bolloré (+0,80% à 4,16 Euros) a publié un chiffre d'affaires semestriel de 10,869 milliards d'euros, en hausse de +7% à périmètre et change constants (+54% en données publiées, incluant 6.460 millions d'euros de Vivendi). Bolloré bénéficie d'une progression de ses activités transport et logistique grâce à la croissance de la commission de transport et de la logistique (+12%), qui bénéficie de l'augmentation générale des volumes aériens et maritimes traités. Le bénéfice net s'établit à 97 millions d'euros contre 330 millions d'euros au 1er semestre 2017 qui intégrait un profit de 232 millions d'euros consécutif à l'intégration globale de Vivendi.

Casino (+0,90% à 27,56 Euros) : Le titre Casino a chuté de plus de 10% vendredi en clôture à la Bourse de Paris, après un tweet publié par la société d'analyse financière Muddy Waters évoquant l'absence de dépôt des comptes 2017 d'une filiale du groupe de distribution.

VALEURS EN BAISSE

OL Group (-2,10% à 2,83 Euros) : L'Olympique Lyonnais a confirmé le transfert de l'international espoir Moussa Dembélé du Celtic Glasgow pour un montant de 22 ME.

Thales (-0,10% à 121,20 Euros) / Gemalto (-0,10% à 49,97 Euros) : obtiennent l'autorisation réglementaire auprès de l'autorité de la concurrence en Turquie. Il est fait référence au communiqué de presse conjoint de Thales et Gemalto en date du 27 mars 2018 relatif au lancement par Thales de l'offre recommandée en numéraire sur l'ensemble des actions Gemalto.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

    Communiqué de mise à disposition du rapport financier semestriel au  30 juin 2018 de CREDIT AGRICOLE HOME LOAN SFH   Montrouge, le 19 septembre…

Publié le 19/09/2018

D'après les données de NPD...

Publié le 19/09/2018

L'allemand va être repris par le géant américain Thor

Publié le 19/09/2018

idi INVESTIR EN PRIVATE EQUITY       Paris, le 19 septembre 2018   Communiqué de mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2018     Le…

Publié le 19/09/2018

Engie est sous pression à la mi-journée, en retrait de 2% à 12,2 euros, sur un plancher de 18 mois...