En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 033.62 PTS
-0.70 %
5 046.50
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 021.97
-0.81 %
DAX PTS
11 353.67
-0.52 %
Dowjones PTS
25 051.60
-0.12 %
6 805.40
+0.52 %
1.132
+0.04 %

Ouverture Paris : les 5.000 points en question sur le CAC40

| Boursier | 405 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 revient sur la barre symbolique des 5.000 pts...

Ouverture Paris : les 5.000 points en question sur le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 revient sur les 5.000 pts ce mardi, en repli de 1%, après être tombé juste sous cette barre symbolique lors des premières minutes de cotations... Le bras de fer entre Bruxelles et Rome sur le budget italien continue d'empoisonner l'atmosphère, tandis que les déceptions sur les comptes trimestriels ont tendance à se multiplier avec ce matin Renault et surtout Atos qui enfonce un peu plus le secteur des services informatiques... En revanche, Innate flambe grâce à un nouvel accord multi-termes signé avec AstraZeneca !

WALL STREET

Wall Street a terminé sa course en ordre dispersé lundi soir, encore pénalisé par les tensions à l'international, en particulier avec l'Arabie saoudite (en pleine affaire "Khashoggi") et la Russie, alors que Donald Trump a annoncé que les États-Unis prévoyaient de sortir du traité INF sur les armes nucléaires de portée intermédiaire, signé à la fin de la Guerre froide. Les opérateurs ont par ailleurs suivi quelques publications financières mitigées, en attendant une véritable avalanche de résultats dans les prochains jours...
Le DJIA a perdu 0,50% à 25.317 pts, le Nasdaq a gagné 0,26% à 7.469 pts, et le S&P500 cède 0,43% à 2.756 pts. Du côté du pétrole, le baril WTI reste sous les 70$, à 69,2$. Le rendement du "10 ans" américain se maintient pour sa part sur les 3,20%.

ECO ET DEVISES

A suivre aux Etats-Unis l'indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h00. La parité euro / dollar atteint 1,1530$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 80$. L'once d'or se traite 1.227$.

VALEURS EN HAUSSE

Innate Pharma bondit de plus de 20% en début de séance à 6 euros dans un volume très étoffé. Le groupe a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules biologiques. Cet accord élargit la collaboration existante, visant à accélérer le développement du portefeuille en oncologie de chacune des parties et à donner plus rapidement accès aux patients à de nouvelles options thérapeutiques. Cette collaboration étendue va permettre à Innate de se développer sur le plan commercial, renforcer sa capacité d'investissement pour développer son portefeuille en immuno-oncologie et sa plateforme R&D. De son côté, AstraZeneca va enrichir son portefeuille IO avec de nouveaux programmes cliniques et précliniques.
Dans le cadre de cet accord, Innate Pharma prend en licence les droits commerciaux aux États-Unis et en Europe de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement contre la leucémie à tricholeucocytes développé par AstraZeneca et récemment approuvé par la FDA. AstraZeneca obtiendra l'intégralité des droits en oncologie de l'anticorps humanisé 'first-in-class' anti-NKG2A, monalizumab, étendant le partenariat initialement annoncé en 2015. AstraZeneca acquiert également une option sur IPH5201, un anticorps ciblant CD39, ainsi que sur quatre actifs précliniques du portefeuille d'Innate.
Étant donnée la relation de long-terme établie entre les deux partenaires, AstraZeneca acquerra 9,8% du capital d'Innate par le biais de l'émission de 6.260.500 actions nouvelles, émises au prix de 10 euros / action, soit plus de deux fois les cours de clôture d'hier ! Les nouvelles actions seront émises en accord avec la résolution 26 votée à l'Assemblée générale d'Innate Pharma le 29 mai 2018. L'émission des actions nouvelles devrait avoir lieu le ou autour du 25 octobre 2018.

Tessi : +2% avec SES

Publicis +1%. Le publicitaire a annoncé son entrée en négociations exclusives avec Xebia France, cabinet de conseil IT agile. Fondé en 2005 par Luc Legardeur, Xebia France est un cabinet réputé en conseil IT agile, spécialisé dans les technologies Data, Web, Cloud, les architectures réactives et la Mobilité.

Sartorius Stedim Biotech stable. Le groupe a augmenté son chiffre d'affaires à taux de change constant de 13,8%, à 896,1 millions d'euros (publié +11,4%). La croissance a été alimentée à la fois par la demande soutenue d'équipements et de produits à usage unique.

VALEURS EN BAISSE

Atos -20%. Le groupe vise désormais une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de +1% (contre +2% à +3% précédemment). Une marge opérationnelle dans le bas de la fourchette comprise entre 10,5% et 11% du chiffre d'affaires.

Bigben -8%. Le groupe revoit son objectif de fourchette de chiffre d'affaires annuel à 240-255 ME (entre 265 et 280 ME auparavant) tout en maintenant un objectif de résultat opérationnel courant annuel initialement établi à plus de 21 ME. Autrement dit, la marge serait bien supérieure à 8%.

STM : -3,5% avec Aubay, Recylex, Eramet, SoiTec, Vilmorin, Valeo, Eiffage, CGG, Casino et Remy Cointreau

Renault : -2,5%. Le groupe a confirmé mardi ses objectifs 2018 malgré un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au troisième trimestre, sous l'impact des changes et du ralentissement de plusieurs importants marchés émergents du constructeur. Le groupe au losange a réalisé sur les trois derniers mois un chiffre d'affaires de 11,484 milliards d'euros, en baisse de 6%. A taux de change et périmètre constants, la baisse ressort à 1,4%.

Ingenico : -2,5%. Le groupe a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats. Le groupe n'attend plus qu'un Ebitda annuel de 510 ME au lieu d'au moins 545 ME précédemment. Le nouvel objectif intègre une performance décevante de Banks & Acquirers.

Kering : -2% suivi de Capgemini, Pernod Ricard

Worldline : -1,5% après avoir fait état d'un chiffre d'affaires de 410,7 millions d'euros pour le troisième trimestre de 2018, en croissance organique de +6,3% par rapport au troisième trimestre de 2017, parfaitement en ligne avec les ambitions pour l'année. Le groupe confirme d'ailleurs l'ensemble des objectifs 2018, à savoir : une croissance organique de son chiffre d'affaires, à périmètre et taux de change constants, une marge d'Excédent Brut d'Exploitation (EBO) comprise entre 5% et 7% et un flux de trésorerie disponible compris entre 200 et 210 millions d'euros.

Klépierre : -1% après avoir publié un chiffre d'affaires total ressort en hausse de 2% sur un an à 1,005 MdE. Les Revenus locatifs nets des centres commerciaux sont de 823,7 ME, en hausse de 3,1% à périmètre constant et de 2,3% à périmètre courant ; Le Chiffre d'affaires des commerçants s'inscrit en hausse de 0,7% par rapport aux neuf premiers mois de 2017.

EssilorLuxottica : -0,6%. Au 3ème trimestre 2018, le chiffre d'affaires ressort à 1.811 ME, en progression de 4,4%. La croissance en base homogène atteint 5%, reflétant une performance robuste de la division Verres et matériel optique avec l'accélération des pays à forte croissance et des activités e-commerce.

Danone : -0,5%. Le groupe a confirmé tous ses objectifs fixés pour 2020, hormis celui de 12% de rendement des capitaux investis, reporté à 2022 en raison des évolutions des taux de change et du référentiel comptable. Il a également dit être "en bonne voie" dans la réalisation de son programme d'économies de 1,0 milliard d'euros à cet horizon.

Getlink est stable après avoir dévoilé un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018 s'élève à 305,9 millions d'euros, en croissance de +7% par rapport à la même période en 2017 et à périmètre comparable.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

La moindre performance de l'activité automobile, associée à une inflation des matières premières et de l'énergie, aura un impact sur les résultats

Publié le 15/11/2018

Accélération de la dynamique interne

Publié le 15/11/2018

  Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement…

Publié le 15/11/2018

Au troisième trimestre, le chiffre d`affaires de Blue Solutions ressort à 8,4 millions d'euros, en baisse de 30%

Publié le 15/11/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale, annonce réorganiser et...