En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-
5 418.00
-
SBF 120 PTS
4 335.14
-
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
-0.51 %
1.164
-0.03 %

Ouverture Paris : le pétrole en soutien

| Boursier | 801 | Aucun vote sur cette news

La longue coupure de Noël de 4 jours n'a rien apporté de très neuf en bourse de Paris qui reste en roue libre, en légère hausse ce...

Ouverture Paris : le pétrole en soutien
Credits Reuters

LA TENDANCE

La longue coupure de Noël de 4 jours n'a rien apporté de très neuf en bourse de Paris qui reste en roue libre, en légère hausse ce mercredi de 0,38% à 5.385 pts. Le secteur pétrolier reste ferme dans le sillage de la hausse des cours de l'or noir qui ont rebondi d'environ 2,5% après une explosion sur un pipeline libyen hier, de quoi faire grimper le baril au plus haut depuis deux ans et demi...

WALL STREET

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,03% à 24.746 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,11% à 2.680 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,34% à 6.936 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient progressé respectivement de 0,4%, 0,3% et +0,3% en 5 séances.
A désormais seulement trois séances de la fin de l'année 2017, le Dow Jones affiche une hausse de 25%, le S&P 500 a bondi de près de 20% et le Nasdaq Composite a flambé de près de 30%. Les indices boursiers ont été galvanisés cette année par une série de facteurs, dont la hausse des bénéfices des entreprises américaines, la faiblesse du dollar et surtout, par la perspective de la réforme fiscale de grande ampleur. Celle-ci, qui prévoit notamment une baisse de 35% à 21% de l'impôt sur les sociétés, a été définitivement adoptée la semaine dernière. La loi a été signée par Donald Trump, qui s'est offert son premier succès politique majeur depuis sa prise de fonction en janvier dernier...
Apple s'est distingué à la baisse, abandonnant 2,54% en clôture à 170,57$. Selon la presse taïwanaise, la firme à la pomme aurait dit à ses fournisseurs qu'elle s'attendait à vendre 30 millions d'exemplaires du dernier-né de ses smartphones, l'iPhone X, au premier trimestre 2018, contre des précédentes estimations à 50 millions... Les mêmes sources affirmaient par ailleurs que le taïwanais Foxconn, le principal sous-traitant d'Apple, n'embauchait plus dans son usine chinoise de Zhengzhou, et qu'Apple avait fait arrêter la production de processeurs A11 pour l'iPhone X...

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, l'euro pointe proche de l'équilibre à 1,1855$. Le pétrole s'est nettement apprécié, après l'annonce d'une explosion sur un oléoduc en Libye, qui aurait amputé la production libyenne de 90.000 barils. Le contrat a terme de février sur le brut léger américain (WTI) a bondi de 2,57% à 59,95$ sur le Nymex, tandis que le Brent a grimpé de 2,59%, à 66,85$ le baril. Les cours de l'or noir ont désormais retrouvé leurs plus hauts niveaux depuis plus de deux ans et demi, profitant de problèmes de production en Libye, mais aussi en Mer du Nord, où le pipeline Forties est à l'arrêt depuis début décembre pour réparer une fissure.
En Libye, une attaque à l'explosif a endommagé mardi un oléoduc de la compagnie pétrolière libyenne Waha Oil qui alimente le terminal maritime de Es Sider. La région concernée était contrôlée par les combattants du groupe Etat islamiste (EI) avant qu'ils soient chassés de la ville de Syrte par les forces gouvernementales libyennes il y a un an...

VALEURS EN HAUSSE

* Atari : +10%. Les comptes du 1er semestre 2017-2018 ont été marqués par une forte croissance organique du chiffre d'affaires (+43%) et du résultat opérationnel courant à 1,2 million d'euros (14% du chiffre d'affaires). Le résultat opérationnel courant est multiplié par 4 et le profit net, part du Groupe, ressort à + 1,1 million d'euros. Le management confirme au passage les objectifs annuels 2017/2018 qui passent par la croissance et l'amélioration de la profitabilité.
"Les indicateurs économiques sont tous positifs et en progression. Nous développons de nouveaux segments de croissance, fidèles aux 5 axes de développement sélectionnés : jeux vidéo, casinos en ligne, multimédia/TV, objets connectés et activités de licences", a déclaré Frédéric Chesnais, PDG d'Atari, SA. "Que ce soit pour les jeux vidéo, l'Ataribox, les shows TV ou encore pour l'accord de licence de blockchain et crypto-monnaie en cours de négociation avec une équipe de premier plan, notre stratégie est constante : valoriser la marque Atari et notre catalogue de plus de 200 jeux mondialement connus, soit par nous-mêmes soit dans le cadre de partenariats stratégiques."
La croissance du chiffre d'affaires est forte et organique (+43% à taux de change constants), portée par les produits internes avec une spécialisation sur les plateformes mobiles et les jeux de simulation / stratégie.
L'amélioration générale de la profitabilité (résultat opérationnel courant de 1,2 million d'euros, soit 14% du chiffre d'affaires contre 5% au 1er semestre 2016/207) résulte de cette forte croissance, combinée à une optimisation des frais de recherche et développement et à une réduction des frais généraux (-17%). Fidèle à sa stratégie, le Groupe priviliégie autant que possible un modèle de partenariat, avec prise en charge des frais fixes par les partenaires en échange d'un partage de revenus.
Enfin, les éléments non récurrents sont désormais non significatifs, ce qui améliore la lisibilité et permet une meilleure appréciation de la performance du Groupe et du potentiel de valorisation de la marque...

* Nanobiotix : +6%. La société pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, annonce que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accepté sa demande d'Investigational New Drug (IND) pour un nouvel essai clinique avec NBTXR3, le premier produit d'une nouvelle classe, conçu pour être injecté directement dans les tumeurs cancéreuses, activé par radiothérapie stéréotaxique d'ablation (SABR) et administré en combinaison avec un anticorps anti-PD1 (nivolumab ou pembrolizumab).

* Cellnovo : +3% suivi de Stallergenes

* Vallourec : +2,5% avec CGG et Bourbon

* Poxel : +2%. La société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, et notamment le diabète de type 2, et Sumitomo Dainippon Pharma Co, annoncent ce jour le lancement du programme de phase III de l'Imeglimine, candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2, au Japon.

* Altran : +0,6%. La société annonce avoir finalisé la cession de sa division U.S. Power & Industrial Engineering Services, liée aux "utilities services" aux Etats-Unis, à une filiale de CriticalPoint Capital ; une société d'investissement basée à Manhattan Beach (Californie).
Les activités d`Altran liées aux "utilities services" aux Etats-Unis offrent à ses clients des services d`ingénierie, de conception et de gestion de la construction dans toutes les étapes clés du cycle de vie de la gestion des actifs pour les sites de production et de livraison d`énergie dans le monde. La division U.S. Power & Industrial Engineering Services, dont le siège social est situé au New Jersey et qui dispose de bureaux supplémentaires dans le Maryland, en Illinois, au Massachusetts et en Caroline du Nord, est située à proximité des principaux marchés énergétiques et industriels.
Ces activités sont considérées comme non-poursuivies depuis la publication des résultats du premier semestre 2017 d`Altran. L'arrêt de ces activités devrait se traduire par un résultat des activités non-poursuivies négatif mais non-récurrent, de l`ordre de 15 million d`euros pour les résultats annuels 2017, sous réserve de l`examen final des commissaires aux comptes, sans incidence sur les résultats des activités poursuivies.
Cette division emploie environ 120 ingénieurs et concepteurs hautement qualifiés, qui ont travaillé sur plus de 2.200 projets pour plus de 150 clients depuis 2014...

VALEURS EN BAISSE

* Geci : -18%. Le chiffre d'affaires semestriel de Geci au 30 septembre 2017 de 12,4 ME est en croissance de 9%, stable par rapport à une base pro forma.
Le résultat opérationnel courant est de -0,9 ME, contre un résultat positif de 0,2 ME pour le premier semestre de l'exercice précédent. Cette évolution s'expliquerait par l'intensification des investissements commerciaux pour soutenir le redéploiement des filiales, la diminution du Crédit Impôt Recherche (CIR), et des coûts de restructuration dont les économies se feront sentir à compter du prochain exercice. Le résultat net part du Groupe ressort à -2,1 ME contre -0,6 ME au 30 septembre 2016.
Ce résultat intègre plusieurs éléments non courants, en particulier une provision de 0,4 ME pour risques et charges liée aux contrôles fiscaux des sociétés Eolen, une provision de 0,1 ME pour dépréciation du goodwill de la société ETUD Integral et une provision de 0,15 ME sur les comptes de la filiale brésilienne, des dépréciations de la relation clientèle pour 0,3 ME.
Après prise en compte du résultat de l'exercice, les capitaux propres part du Groupe s'élèvent à -7,1 ME.
L'endettement net du Groupe s'élève à -13,9 ME au 30 septembre 2017 et les liquidités à 1,3 ME.
Selon Geci, la mise en place du financement à moyen terme décidée par l'Assemblée Générale du 28 juillet 2017 devrait contribuer à restructurer la dette financière de la société tout en lui permettant de faire face à ses besoins en fonds de roulement net et de réaliser ses projets de développement.

* Gaussin : -7%. La société informe les actionnaires minoritaires de sa filiale LEADERLEASE du lancement d'une offre volontaire de rachat d'actions visant l'intégralité des 204.157 actions LEADERLEASE que la société GAUSSIN ne détient pas à ce jour, soit 1,4% du capital.
Il est rappelé que les actions de LEADERLEASE sont actuellement admises à la négociation sur Euronext Access (anciennement Marché Libre) sous le code ISIN FR0010921163 MLLEA.
Gaussin s'engage à offrir aux actionnaires minoritaires de LEADERLEASE d'acquérir la totalité de leurs actions au prix de 0,8215 euro par action. L'Offre de rachat sera ouverte du 28 décembre 2017 au 2 février 2018 inclus.

* Ateme : -3% suivi de SoiTec (-2%) et de NRJ Group (-1%)

* FFP : -1%. La holding s'est engagée à investir 150 M$ dans JAB CF Global Brand II, le second véhicule de coinvestissement de JAB Holding Company afin de poursuivre sa stratégie de croissance dans le secteur des biens de consommation.
JAB est un groupe non coté avec des participations dans des entreprises présentes dans les biens de consommation du secteur de la santé, des produits d'entretien ménager, des cosmétiques, du luxe et du café. Le groupe est dirigé par ses trois associés : Peter Harf, Olivier Goudet et Bart Becht.
La stratégie de JAB consiste à sélectionner et investir dans des marques de grande consommation avec des perspectives de croissance à long terme et à mettre en place des équipes de management du meilleur niveau afin de générer de la création de valeur dans la durée.
Depuis 2012, JAB a réalisé, avec le soutien des fonds JAB Consumer Funds et d'autres partenaires, plusieurs acquisitions dans les secteurs du café et du thé consolidant ainsi le marché. Pour rappel, FFP a pris un engagement de 50 M$ en décembre 2016 dans JAB CF Global Brand I qui expose FFP à un portefeuille d'actifs diversifiés dans les biens de consommation et les réseaux de vente de café.

* Medicrea : -0,6%. La société a annoncé une augmentation de capital d'un montant de 7.216.957,35 euros auprès de 4 investisseurs institutionnels américains.
Cette levée de fonds porte sur un total de 2.336.341 actions à bons de souscription d'actions attachés émises au prix unitaire de 3,089 euros (prime d'émission incluse), soit un montant brut de 7.216.957,35 euros. Le nombre d'actions émises pourra être porté à 3.504.510, soit un montant brut total maximum de 10.896.689,70 euros en cas d'exercice de l'intégralité des bons de souscription d'actions ("BSA").

* Colas : -0,5% avec TF1, Air France KLM et Esi Group

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Les actions nouvelles seront admises aux négociations sur le marché Euronext sur la même ligne de cotation que les actions SQLI existantes...

Publié le 19/07/2018

ALTUR Investissement publie son Actif Net Réévalué (ANR) au 30 juin...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

"Avec cette opération, Spie conforte sa position parmi les groupes européens qui ont le plus fort pourcentage de salariés actionnaires"...

Publié le 19/07/2018

Neopost intègre le palmarès Truffle 100 directement à la 7e place...