Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 559.57 PTS
-0.56 %
5 553.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 415.62
-0.64 %
DAX PTS
13 873.97
-0.24 %
Dow Jones PTS
30 996.98
-0.57 %
13 366.40
-0.29 %
1.217
-0.02 %

Ouverture Paris : le CAC40 vise les 5.550 points

| Boursier | 837 | Aucun vote sur cette news

Après avoir passé toute la séance d'hier dans le vert avant de finir en très léger repli, le marché parisien reprend près de 1% après 30 minutes d'échanges...

Ouverture Paris : le CAC40 vise les 5.550 points

LA TENDANCE

Le CAC40 regarde en direction des 5.550 points. Après avoir passé toute la séance d'hier dans le vert avant de finir en très léger repli, le marché parisien reprend près de 1% après 30 minutes d'échanges. La situation semble enfin se décanter sur le front politique outre-Atlantique puisque Donald Trump a autorisé l'administration américaine à entamer le processus de transition pour le président élu Joe Biden, lui donnant accès à des fonds et divers comptes-rendus. Les investisseurs ont également bien accueilli hier soir l'annonce selon laquelle Joe Biden prévoit de nommer l'ancienne présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, au poste de secrétaire au Trésor, confiant à une économiste chevronnée la tâche de sortir les Etats-Unis de la crise due à la pandémie.

Sur le front sanitaire, les nouvelles relatives aux futurs candidats-vaccins contre le coronavirus restent également positives alors que les premières vaccinations sont espérées mi-décembre. Sur la chaîne 'NBC', le conseiller scientifique en chef de la Maison Blanche chargé de gérer le développement d'un vaccin contre le Covid, Moncef Slaoui, a estimé qu'il y avait assez de doses des vaccins de Pfizer / BioNTech et Moderna pour vacciner rapidement 20 millions d'Américains en décembre. Il a ajouté que les premières vaccinations pourraient intervenir dès le 11 décembre aux Etats-Unis si leur candidat vaccin est autorisé rapidement par la FDA, l'autorité sanitaire américaine. En attendant, la pandémie continue à faire des ravages à deux jours des fêtes de Thanksgiving...

En France, l'intervention d'Emmanuel Macron sera évidemment surveillée de près ce soir même si elle ne devrait pas réserver de surprises dans la mesure où les principales informations relatives à l'allègement du confinement sont déjà sorties dans la presse.

Eco et devises

L'économie allemande a finalement rebondi de 8,5% au troisième trimestre, la première économie européenne s'étant partiellement remise de l'effondrement causé par la première vague de la pandémie. Ce bond est le plus important observé depuis le début du suivi de cette statistique en 1970 et fait suite à une chute sans précédent de 9,8% au deuxième trimestre, lorsque les dépenses des ménages, les investissements des entreprises et l'exportation se sont effondrés avec la première vague de la pandémie.

Sans surprise, le climat des affaires et celui de l'emploi se dégradent nettement en novembre en France sur fond de confinement. A 79, l'indicateur synthétique du climat des affaires baisse de 11 points et retrouve son niveau de juin, sans toutefois rejoindre le point bas atteint en avril (54). En parallèle, le climat de l'emploi accentue sa dégradation, souligne l'Insee. À 83, il perd 6 points par rapport à octobre et se situe très en deçà de son niveau d'avant-crise (au-dessus de 105).

Etats-Unis :
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice des prix de l'immobilier de la NAHB. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.829$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1849$ ce matin (+0,1%). Le baril de Brent se négocie 46,5$ (+1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Air France KLM (+9,6% à 4,8 euros). La compagnie est portée par les espoirs entourant une campagne de vaccination plus rapide qu'escomptée. Le DG de KLM, Pieter Elbers, a par ailleurs réaffirmé lors d'un entretien accordé à Bloomberg TV que les gouvernements français et néerlandais apportent un soutien similaire et solide au transporteur, qui pourrait nécessiter davantage de soutiens financiers "à un moment donné".

* CGG (+7,2% à 0,98 euro), porté par l'attribution à Sercel d'un contrat majeur pour la fourniture d'équipements sismiques terrestres à ARGAS pour une méga-équipe 3D récemment attribuée en Arabie saoudite. L'équipement sélectionné inclut un système d'acquisition sismique Sercel 508XT de plus de 60000 canaux équipés de bretelles de géophones SG-10 et une flotte de plus de 30 camions vibrateurs Nomad 65 Neo avec des appareils électroniques de pointe VE464. Cette étude d'acquisition terrestre de long terme est prévue de démarrer à partir de la fin du premier trimestre 2021 dans un environnement désertique difficile.

* Quadient (+7% à 155 euros). Suite à des articles de presse publiés hier, Quadient indique qu'il n'est "pas actuellement dans ses intentions de céder son activité Customer Experience Management". Quadient reçoit de temps à autre des marques d'intérêt non sollicitées concernant certaines de ses activités, qu'il étudie avec attention. "Notre politique est cependant de ne pas commenter publiquement ces marques d'intérêt non sollicitées", ajoute le groupe, qui reste "pleinement engagé à maximiser la création de valeur pour ses actionnaires et poursuit l'exécution de sa stratégie actuelle". Customer Experience Management est au coeur de l'offre software globale de Quadient et un élément clé de sa stratégie, insiste le groupe.

* Total (+3% à 37,2 euros) a annoncé lundi aux syndicats du groupe pétrolier un projet de plan de départs volontaires en France, qui pourrait se traduire par des réductions d'effectifs dans ses sièges pouvant concerner quelque 700 postes, selon les calculs de la CGT, des chiffres non confirmés par le groupe. Ce plan permettra en parallèle un dégel des embauches en vue d'attirer de nouvelles compétences au sein du groupe, a annoncé la direction dans un courrier adressé à sept centrales syndicales, dont la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFDT et la CFTC. Les personnes choisissant d'opter pour ce plan et travaillant sur des sites de production ou de "recherche et développement" verront leurs départs compensés par des embauches de jeunes salariés. En revanche, les salariés du siège qui décideront de partir ne seront pas remplacés.

* Airbus (+4,2% à 93,9 euros). Barclays a revalorisé le dossier de 68 à 99 euros tout en confirmant son avis 'surpondérer'.

* JCDecaux (+2% à 19 euros), via sa filiale JCDecaux Royaume-Uni, a remporté un contrat publicitaire de dix ans attribué par la ville de Manchester pour diffuser des contenus digitaux sur 86 mobiliers urbains pour l'information (MUPIs), équipés de 172 écrans, en centre-ville. JCDecaux soutiendra également plusieurs importantes initiatives environnementales et communautaires de Manchester.

* Arkema (+0,7% à 93,1 euros). Le chimiste a démarré l'augmentation de 50% des capacités de fluoropolymères Kynar dédiée à l'activité batteries lithium-ion dans son usine de Changshu en Chine en décembre 2020. Les premières livraisons commerciales sont attendues pour janvier 2021.

VALEURS EN BAISSE

* SMCP (-8,6% à 4,5 euros). Goldman Sachs a dégradé le groupe de mode à 'vendre' avec 4 euros dans le viseur.

* Neoen recule de 3,6% à 45,95 euros. Bpifrance va céder 684.158 actions, soit environ 0,80% du capital, via un placement réservé aux investisseurs qualifiés, une cession qui ramènera sa participation à environ 5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2021

Amundi, l'américain State Street Global Advisors (SSGA), et l'allemand DWS, filiale cotée de Deutsche Bank, auraient été sélectionnés pour un second tour d'enchères, selon 'Les Echos'.

Publié le 22/01/2021

La Société des Bains de Mer a réalisé vendredi soir son point d’activité du troisième trimestre 2020-2021 (octobre-décembre). Ainsi, la société et ses filiales ont enregistré un chiffre…

Publié le 22/01/2021

L'action Intel a replongé vendredi de 9,3% après les premières déclarations de son nouveau directeur général, qui ont pris les marché à contre-pied...

Publié le 22/01/2021

BIGBEN INTERACTIVELe groupe spécialisé dans la distribution d'accessoires pour consoles et de jeux vidéo publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.LUMIBIRDLe spécialiste des…

Publié le 22/01/2021

Alstom a signé un protocole d'accord avec le Gouvernement de la Serbie en vue de la construction de la phase 1 de la première ligne du futur métro de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne