Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 561.07 PTS
-1.35 %
6 547.50
-1.43 %
SBF 120 PTS
5 135.30
-1.48 %
DAX PTS
15 420.52
-0.98 %
Dow Jones PTS
34 869.37
+0.21 %
15 204.82
+0. %
1.168
-0.12 %

Ouverture Paris : le CAC40 tout près d'un plus haut de septembre 2000!

| Boursier | 1104 | 3 par 2 internautes

Orange, Safran, Vivendi, Suez, Airbus, Air Liquide, Casino ont publié!

Ouverture Paris : le CAC40 tout près d'un plus haut de septembre 2000!
Credits Reuters

LA TENDANCE

A 6 667,59 points dans les premiers échanges, le CAC40 s'affiche ce matin à moins de 20 points de son plus haut annuel datant du 18 juin et inscrit à 6.687,29 points... Un plus haut de 2021 datant lui-même de plus de 20 ans. Du 14 septembre 2000 précisément.

Hier, l'indice parisien a clôturé au-dessus des 6.600 points pour la première fois depuis le 25 juin dernier. Le ton de la Fed n'a pas bouleversé les esprits des investisseurs hier. Elle a au final apporté peu d'éléments aux investisseurs concernant la trajectoire future de sa politique monétaire. C'était attendu, les investisseurs misant plutôt sur le rendez-vous de fin août à Jackson Hole pour prendre connaissance de plus d'éléments en la matière. Et même au-delà, puisque certains attendent plutôt une annonce concernant le "tapering", réduction de ses achats massifs de titres, lors de la prochaine réunion de politique monétaire, prévue le 22 septembre. Hier, Jerome Powell a indiqué qu'aucune décision n'avait été prise sur le sujet, que ce soit au niveau du calendrier ou de ses modalités.

Côté valeurs, les gagnants et les perdants sont connus suite à l'avalanche de publications semestrielles intervenues depuis la clôture d'hier. Plusieurs poids lourds de la cote parisienne se sont pliés à l'exercice : Orange, Safran, Vivendi, Suez, Airbus, Air Liquide, Casino. Avec des fortunes diverses!

WALL STREET

La cote américaine a peiné à trouver sa tendance ce mercredi, après une avalanche de comptes trimestriels et des résultats pourtant souvent impressionnants de la part des géants de la "tech" qui ont soutenu le Nasdaq. La prudence dominait en clôture sur les autres indices, face à des valorisations très exigeantes, sur fond de communiqué monétaire de la Fed et de conférence de Jerome Powell qui n'ont pas bouleversé la donne...

Le DJIA s'affiche en baisse de 0,36% à 34.931 pts, le S&P 500 rend 0,02% à 4.400 pts et le Nasdaq gagne malgré tout 0,70% à 14.762 pts. Le baril de brut WTI avance encore de 0,7% sur le Nymex à 72,30$. L'euro progresse au-dessus des 1,18/$. Le bitcoin grimpe de 5% sur 24 heures de retour sur Les 40.000$, après un puissant rebond technique.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- PIB avancé deuxième trimestre. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)

Europe :
- PIB préliminaire allemand. (08h00)
- Indice flash espagnol des prix à la consommation. (09h00)
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)
- Indice préliminaire italien des prix à la consommation. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1860$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 75,07$. L'once d'or se traite 1.816$.

VALEURS EN HAUSSE

Airbus (+4,15% à 120,12 Euros) a annoncé réviser à la hausse ce jeudi matin ses objectifs 2021 de livraisons et de bénéfices dans la foulée de ses comptes du premier semestre. Le groupe compte ainsi livrer 600 appareils commerciaux en 2021, contre 566 auparavant. Il double par ailleurs sa prévision de résultat opérationnel ajusté à 4 milliards d'euros et s'attend a dégager un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients de 2 milliards d'euros. Il prévoyait précédemment un résultat opérationnel de 2 milliards d'euros et un flux de trésorerie à l'équilibre...

Solvay (+1,30% à 120,40 Euros) : Le bénéfice net sous-jacent ressort à 276 Millions au T2 2021, soit plus du double du T2 2020. Le Free cash flow s'élève à 135 Millions au deuxième trimestre, traditionnellement plus faible suite au paiement des primes aux salariés et aux charges financières plus élevées. Hors effets de périmètre et éléments ponctuels en 2020, le Free cash flow du premier semestre ressort à 417 ME, dépassant d'environ 25% son niveau d'il y a un an. Le groupe relève l'ensemble de ses objectifs financiers pour l'exercice 2021 avec un Ebitda sous-jacent compris entre 2,2 et 2,3 Milliards d'euros en 2021.

STM (+2,70% à 34,07 Euros) annonce au deuxième trimestre un chiffre d'affaires net de 2,99 Milliards de dollars, une marge brute de 40,5%, une marge d'exploitation de 16,3% et un résultat net de 412 Millions de dollars. Sur le premier semestre 2021, le chiffre d'affaires net grimpe à 6,01 Milliards de dollars, la marge brute pointe à 39,7%, la marge d'exploitation à 15,5% et le résultat net à 776 Millions de dollars.

Suez (+0,15% à 19,69 Euros) réalise un chiffre d'affaires de 8,711 milliards de euros, en croissance organique de +11% par rapport au S1 2020 et de +5,7% vs. S1 2019. S'agissant de l'EBITDA et de l'EBIT, il est rappelé que le Groupe avait enregistré, au cours du 1er semestre 2020, respectivement -61 ME et -281 ME de coûts et provisions liés à la conjoncture, y compris à la pandémie. Cette fois, l'EBITDA ressort à 1,601 MdE, en croissance organique de +38,1%. L'EBIT est de 798 ME (+722 ME vs S1 2020). Le résultat net part du Groupe s'établit à 298 ME (-538 ME au S1 2020). Le BPA récurrent est de 0,48 euro.

Vivendi (+2% à 28,62 Euros) : Au 1er semestre , le chiffre d'affaires de s'élève à 8,221 milliards d'euros (7,576 MdsE à la même période de 2020). Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s'élève à 1,066 MdE, en augmentation de +45% par rapport au 1er semestre 2020. A taux de change et périmètre constants, il progresse de 49,3%, essentiellement grâce aux hausses d'UMG, de Groupe Canal+, d'Havas Group et d'Editis. Le résultat opérationnel (EBIT) s'élève à 973 millions d'euros, en augmentation de 47,3% par rapport au 1er semestre 2020. La part du résultat net revenant aux intérêts minoritaires s'élève à 109 ME (84 ME au 1er semestre 2020). Le résultat net, part du groupe est un bénéfice de 488 ME (0,45 euro par action de base), contre 757 ME au 1er semestre 2020 (0,66 euro par action de base), en diminution de 35,5%. Cette baisse reflète principalement l'évolution défavorable des autres charges et produits financiers (-574 ME) liée essentiellement à la baisse de la valeur des participations dans Spotify et Tencent Music Entertainment, partiellement compensée par la progression du résultat opérationnel ajusté (+331 ME). Le résultat net ajusté est un bénéfice de 724 ME (0,67 euro par action de base), contre 583 ME sur le 1er semestre 2020 (0,51 euro par action de base), en hausse de 24,1%.

Carrefour (+1,45% à 16,05 Euros) fait part d'une forte progression du cash-flow libre net au S1 de +203 ME, Le cash-flow libre net annuel est attendu nettement au-delà de 1 MdE. Le groupe a annoncé par ailleurs un programme de rachat d'actions complémentaire de 200 millions d'euros et a déclaré viser désormais une génération de free cash flow "nettement" supérieure à un milliard d'euros en 2021. Le premier distributeur européen, qui a réduit de 430 millions d'euros supplémentaires ses coûts au premier semestre 2021, a maintenu l'ensemble de ses autres objectifs opérationnels et financiers dans le cadre de son plan stratégique Carrefour 2022. Carrefour a enregistré une hausse de 11,2% à changes constants de son résultat opérationnel courant (ROC) à 740 millions d'euros. Cette performance reflète les réductions de coûts et l'accélération de son activité en France au deuxième trimestre, ce qui a compensé le ralentissement de ses ventes au Brésil.

Bic (+12% à 62 Euros) : Le chiffre d'affaires du S1 2021 du groupe de 916,7 ME a augmenté de 26,2% à taux de change constants. L'impact défavorable de la variation des devises (-7,2 points) s'explique principalement par la baisse du dollar américain et du réal brésilien par rapport à l'euro. À base comparable, la croissance a été de 22,5%, hors impact des acquisitions et cessions. La marge brute du premier semestre a progressé de 3,9 points à 51,7%, contre 47,8% au premier semestre 2020. En excluant la sous-absorption des coûts fixes de 2020 due à la pandémie de COVID-19, la marge brute a augmenté de 1,7 point. "Sur la base des performances du premier semestre et des hypothèses actuelles de marché, et en dehors toute détérioration importante au cours du second semestre, nous révisons à la hausse notre objectif de chiffre d'affaires 2021 et prévoyons désormais une croissance à taux de change constants comprise entre +9% à +11%" commente la direction.

Eramet (+6% à 73,40 Euros) : L'Ebitda du groupe affiche 293 ME, en forte hausse (de près de 150%). Le résultat net part du Groupe s'élève à 53 ME, et inclut la quote-part de résultat de Weda Bay Nickel (+77 ME). La perte de 623 ME enregistrée au 1er semestre 2020 reflétait notamment les dépréciations d'actifs liées à la crise sanitaire et aéronautique.

Teleperformance (+1,30% à 358,40 Euros) voit plus haut ! Le groupe a relevé ses objectifs pour l'exercice en cours en tablant désormais sur une croissance du CA de l'ordre de 18% à données comparables, et sur un taux de marge opérationnelle courante supérieur à 14,5%. Le groupe visait initialement une croissance d'au moins 12% de son chiffre d'affaires avec un taux de marge opérationnelle courante d'au moins 14%. Teleperformance a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de 3,4 Milliards d'euros, en progression de 29% à données publiées par rapport à la même période de l'an passé. Le résultat net part du groupe grimpe à 255 Millions d'euros. L'Ebitda courant ressort à 678 millions d'euros, en forte hausse de 50,6%, tandis que l'Ebita courant se monte à 479 Millions d'euros, soit une marge d'Ebita de 14%, contre 9,5% un an plus tôt.

Elis (+0,10% à 15,39 Euros) : Au 1er semestre, le chiffre d'affaires de s'établit à 1,375 milliard d'euros (+1,8% par rapport au 1er semestre 2020). La croissance organique du chiffre d'affaires est de +19,4% au 2e trimestre et de +1,3% sur le semestre. La marge d'EBITDA s'améliore de +80pb à 33,3% du chiffre d'affaires pour 458,7 millions d'euros. La marge d'EBIT est en amélioration de +140pb à 9,5% du chiffre d'affaires et 131,1 ME. Le résultat net courant en hausse de +36,2% à 67,1 ME et 17,1 ME de résultat net.

VALEURS EN BAISSE

Safran (-0,60% à 116,12 Euros) affiche un résultat opérationnel courant de 659 ME, en baisse de -30,4% par rapport au 1er semestre 2020. Ce recul intègre un effet de périmètre de -4 ME, ainsi qu'un effet de change négatif de -7 ME. Sur une base organique, le résultat opérationnel courant recule de -29,3% en raison de la contraction des volumes. La marge opérationnelle courante du Groupe s'établit à 9,6% du chiffre d'affaires, supérieure à la marge sous-jacente de 8,2% du 2e semestre 2020. Le résultat net ajusté (part du Groupe) pour le 1er semestre 2021 ressort à 269 ME (résultat par action de base : 0,63 euro ; résultat par action dilué : 0,61 euro), comparé à 501 ME au 1er semestre 2020 (résultat par action de base : 1,18 euro ; résultat par action dilué : 1,14 euro).

Orange (-3% à 9,34 Euros) a accusé une perte d'exploitation de 1,752 milliard d'euros au premier semestre, alors que le groupe a passé une dépréciation d'actifs dans ses comptes de 3,7 Milliards d'euros liée à la situation en Espagne où l'opérateur télécoms a revu à la baisse ses perspectives à court terme. Le résultat net tombe aussi dans le rouge, avec une perte semestrielle de 2,6 milliards d'euros. Malgré les pertes accusées sur le premier semestre, Orange confirme ses perspectives pour 2021 avec un EBITDAaL "stable négatif", un niveau d'eCAPEX compris entre 7,6 milliards et 7,7 milliards d'euros et un cash-flow organique des activités télécoms supérieur à 2,2 milliards.

NRJ Group (-0,65% à 6,06 Euros) annonce un chiffre d'affaires qui progresse de 22,3 ME (+15,7%) au 1er semestre 2021 par rapport à la même période de l'année précédente. Malgré la forte croissance de son activité au 1er semestre 2021, le groupe est parvenu à maintenir ses charges hors échanges à un niveau quasiment identique à celui du 1er semestre 2020, à 158,2 ME contre 155,5 ME. Cette situation résulte de la poursuite de la politique du Groupe de maîtrise de ses charges et d'un niveau d'aides liées au Covid-19 plus important sur ce semestre qu'à la même période de 2020. Au 1er semestre 2021, la croissance significative du chiffre d'affaires du Groupe conjuguée à une hausse maîtrisée des charges permet une forte amélioration du résultat opérationnel courant du Groupe de près de 20 ME. Il s'élève au 30 juin 2021 à 5,7 ME, contre une perte de 13,9 ME au 1er semestre 2020. Compte tenu de la plus-value réalisée au 1er semestre 2020 suite à la cession de la participation minoritaire de NRJ Group dans Euro-Information Telecom, le résultat financier enregistre une baisse de 41,1 ME, et s'établit à -0,1 ME au 30 juin 2021, contre 41 ME un an auparavant. Le résultat net part du Groupe ressort ainsi à 5 ME.

Vallourec (-2% à 8,18 Euros) affiche au deuxième trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 842 millions d'euros, stable par rapport au T2 2020, la baisse de l'activité Pétrole et Gaz dans les régions EA-MEA ayant été compensée par la contribution de la mine et le dynamisme des marchés Industrie. Le résultat brut d'exploitation est de 148 millions d'euros, contre 43 millions d'euros au T2 2020, avec une marge en hausse à 17,6%.

Unibail-Rodamco-Westfield (-4,50% à 70,93 Euros) : Le groupe d'immobilier commercial s'attend à ce que l'impact de la pandémie se poursuive au second semestre après avoir accusé un repli de 26% de ses loyers nets semestriels. Au premier semestre, les loyers nets du groupe ont ainsi reculé à 785 millions d'euros, contre 1,07 milliard d'euros il y a un an. "Le développement de nouveaux variants et les restrictions envisagées pour atténuer leur propagation ajoutent une incertitude supplémentaire pour les activités d'URW", a commenté prudemment le management du groupe.

ADP (-1,10% à 105,90 Euros) : Le résultat net part du Groupe est de -172 millions d'euros, en hausse de +371 millions d'euros du fait notamment d'un effet de base favorable lié à des dépréciations d'actifs constatées au 1er semestre 20205 et de l'impact positif de la restructuration de la dette de TAV Tunisie au 1er semestre 2021.

JC Decaux (-2% à 23,58 Euros) publie un chiffre d'affaires ajusté en hausse de +0,6% à 1.082,3 Millions d'euros au S1. Le Chiffre d'affaires organique ajusté ressort en hausse de +2,9%, dont +80,2% au T2. La marge opérationnelle ajustée est de 31,4 Millions d'euros, (+93,2 millions vs S1 2020). Le résultat d'exploitation ajusté, avant charges de dépréciation, est de -166,9 Millions d'euros (+91,6 millions d'euros vs S1 2020). Le résultat net part du groupe ressort à -161,3 Millions d'euros (+93,7 millions d'euros vs S1 2020). Le Cash-flow disponible ajusté est de -63,2 millions d'euros.

Air Liquide (-2,50% à 145,92 Euros) : Le résultat net part du Groupe s'établit à 1.239 millions d'euros au 1er semestre 2021 soit une hausse publiée de + 14,9% et de +23,1% hors effet de change. Le résultat net (part du Groupe) récurrent progresse de +11,3% et de +19,3% hors effet de change. Le bénéfice net par action atteint 2,63 euros par action, en très forte augmentation de +14,8% par rapport à 2,29 euros au 1er semestre 2020.

Casino (-3% à 23,63 Euros) : publie un chiffre d'affaires consolidé de 14,48 Milliards d'euros au premier semestre. En données comparables, il ressort en baisse de 0,5%. Selon le consensus de place, les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires semestriel d'un peu moins de 15 Milliards d'euros. L'EBITDA Groupe s'établit à 1,099 MdE, soit une variation de +3% après impact du change et de +11,1% à taux de change constant. Le résultat opérationnel courant ressort à 444 Millions d'euros, en hausse de 11,4% à taux de change courants et de 23,5% à taux de change constants. Pour la France, le ROC est de 146 ME.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Alten, Verallia, MBWS, Sopra Steria, Visiativ, Coface, Prodways, Mercialys, ADA, Selectirente, Capelli, AdVini, Micropole, Groupe Gorgé, Delta Plus Group, Planet Media, Pharmasimple, Tour Eiffel, Coheris, Fermentalg, E-Pango, Europcar, Synergie, GTT,Beneteau, COIL, Albioma, Sword, Generix.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs est positif et recommande Safran à l'achat visant 147 Euros contre 146 Euros précédemment.

INFOS MARCHES

Idsud rachète 35,39% de son capital.

EN BREF

Valneva nomme Peter Buhler au poste de Directeur Financier.

Carrefour va prendre une participation minoritaire dans Cajoo.

Veolia comptera un quart de membres issus de Suez.

Europcar : le conseil d'administration a approuvé le rachat de Volkswagen.

Fnac Darty confirme l'ouverture d'une enquête sur des irrégularités.

OL Groupe : transfert d'Andersen pour 17,5 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/09/2021

Ipsos est secoué en Bourse ce matin avec un titre qui abandonne plus de 7,5% à 39,4 euros...

Publié le 28/09/2021

Dans un marché qui pique du nez après une heure d'échanges, Sanofi grignote 0,6% à 82,6 euros...

Publié le 28/09/2021

Atos livre son premier simulateur quantique Atos QLM au CESGA en Espagne...

Publié le 28/09/2021

Nouveau boss...

Publié le 28/09/2021

Société Générale a annoncé la nomination de Nathanaël Mason-Schuler en tant que Director, Marchés de Capitaux Actions et Equity-Linked, au sein de la division Marchés de Capitaux Actions (ECM)…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne