En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 971.79 PTS
-
6 002.50
-
SBF 120 PTS
4 706.86
-
DAX PTS
13 388.42
-
Dow Jones PTS
29 160.09
-0.09 %
9 216.98
-
1.105
-0.06 %

Ouverture Paris : le CAC40 toujours en manque de catalyseur

| Boursier | 699 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 est attendu sans grande tendance ce matin et pourrait ouvrir légèrement sous son niveau de clôture d'hier...

Ouverture Paris : le CAC40 toujours en manque de catalyseur
Credits Reuters

LA TENDANCE

Progressant de quelques points en début de séance, le CAC40 se retrouve à l'équilibre à 9h30 à 5.959 points. Déjà notable depuis le début de semaine, l'absence de catalyseur paralyse quelque peu les décisions et les marchés.

Les investisseurs pourraient bien boucler 2019 dans le calme alors qu'il ne reste plus que 6 séances de Bourse (5 séances complètes dont aujourd'hui et 2 moitiés de séances les 24 et 31 décembre prochains).

Certaines banques centrales sont guettées aujourd'hui comme La Banque du Japon (BoJ) qui a décidé de laisser inchangée sa politique monétaire, comme attendu, et de maintenir ses prévisions optimistes pour l'économie nippone. Même chose attendue pour la Banque d'Angleterre, qui devrait prolonger le statu quo malgré les incertitudes persistantes sur le Brexit mais pourrait conforter le scénario d'une baisse de taux en 2020. Les investisseurs suivront par ailleurs l'ouverture des débats au parlement britannique, avec le "discours de la reine" qui donne l'occasion au Premier ministre Boris Johnson de préciser ses intentions et son programme économique.

Enfin, les investisseurs ne semblent pas trop s'émouvoir du vote de la Chambre des représentants mettant en accusation Donald Trump pour abus de pouvoir et entrave au Congrès. Donald Trump est ainsi devenu mercredi le troisième président des Etats-Unis à être mis en accusation ("impeached"), une mesure historique qui va donner lieu à un procès en destitution au Sénat, a priori sans grand risque pour Trump, le Sénat lui étant acquis.

WALL STREET

A l'issue d'une séance hésitante, les indices boursiers américains ont fini en ordre dispersé mercredi, digérant leurs récents records historiques. En l'absence de publications spectaculaires mercredi, les marchés ont salué l'annonce de plusieurs fusions-acquisitions, dont le mariage Fiat Chrysler - PSA Groupe, tout en encaissant l'avertissement sur les résultats de Fedex (-10%), qui souffre des tensions commerciales.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,10% à 28.239 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché un petit 0,04% à 3.194 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, s'est très légèrement apprécié de 0,05% à 8.827 pts. Le Nasdaq signe ainsi de justesse un nouveau record.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Balance des comptes courants. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)
- Reventes de logements existants. (16h00)

Europe :
- Ventes de détail. (10h30)
- Décision monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.474$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1130$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,23$.

VALEURS EN HAUSSE

Nicox (+8,75% à 4,54 Euros) le NCX 4251, une suspension ophtalmique innovante, brevetée, de nanocristaux de propionate de fluticasone, a atteint l'objectif principal de son étude clinique de phase 2.

Alstom (+0,25% à 42,13 Euros) a annoncé le gain d'un contrat de cinq ans pour la maintenance du matériel roulant de la société nationale bulgare BDZ Passenger Services. Le contrat s'élève à environ 70 millions d'euros.

Atos (+0,50% à 76,18 Euros) a conclu une entente visant l'acquisition de Maven Wave, une société américaine de conseil en technologie spécialisée dans la prestation de solutions de transformation numérique pour les grandes entreprises. La société est l'un des principaux partenaires de Google Cloud. Elle générera un chiffre d'affaires d'environ 130 millions de dollars en 2019.

AKKA Technologies (+2% à 61,70 Euros) annonce aujourd'hui son intention de lancer une offre publique d'achat recommandée en numéraire, pour acquérir la totalité du capital de Data Respons ASA pour 48 NOK par action, représentant une contrepartie totale de 3,7 Mrd NOK (366 ME), sur une base diluée.

Société Générale (+0,20% à 30,98 Euros) annonce la signature d'un accord pour céder SG Finans AS, ses activités de financement d'équipements et d'affacturage en Norvège, en Suède et au Danemark, à Nordea Finance, la branche de financement d'équipements et d'affacturage de Nordea Bank.

VALEURS EN BAISSE

Airbus (-0,20% à 130,41 Euros) vient de franchir la barre symbolique des 1.000 commandes brutes pour 2019, un seuil qui n'a été dépassé que 6 fois dans l'histoire du groupe aéronautique européen. Le directeur commercial d'Airbus, Christian Scherer, a ainsi laissé entendre mercredi que la barre des 1.000 commandes serait franchie, s'exprimant devant l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE).

Guerbet (-11,50% à 46,30 Euros) annonce la nomination de David Hale en qualité de Directeur général à compter du 1er janvier 2020. Chief Commercial Officer et membre du Comité Exécutif du Groupe depuis février 2018, David Hale succède à Yves L'Epine qui occupait ces fonctions depuis fin 2011. Pour 2019, Guerbet confirme un chiffre d'affaires attendu en hausse de plus de 3% avec une marge d'EBITDA de l'ordre de 14 %, malgré l'interruption de la production à Dublin suite à des incidents techniques aujourd'hui résolus. Pour 2020, la marge d'EBITDA est attendue entre 14 et 15%, en retrait par rapport aux objectifs intermédiaires du plan GEAR 2023.

Nexity (-0,50% à 44,46 Euros) annonce l'émission de sa première obligation verte par voie d'offre à des investisseurs qualifiés pour un montant de 240 millions d'euros, comprenant une tranche d'un montant de 84 millions d'euros d'une maturité de 7 ans assortie (coupon annuel de 2,257% et une tranche d'un montant de 156 ME d'une 
maturité de 8 ans (échéance décembre 2027) assortie d'un 
coupon annuel de 2,464%.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Geci, Exel Industries

ANALYSTES

Citi réhausse son cours cible sur BNP Paribas de 54 à 59 euros et remonte celui sur Société Générale de 30,50 à 36 euros.

EN BREF

Neoen lance la construction d'une centrale solaire de 41 MWc au Mozambique.

Advicenne : nouvelle désignation de médicament orphelin pour ADV7103.

Nicox : NCX 4251 atteint le critère d'évaluation primaire dans l'étude de phase 2 dans la blépharite.

Voluntis annonce une nouvelle collaboration pharmaceutique en oncologie.

GTT reçoit une commande de Hyundai Samho Heavy Industries.

Icade loue l'intégralité de l'immeuble PULSE au comité d'organisation des JO de Paris 2024.

Mecelec : succès de son augmentation de capital.

AudioValley rembourse 13 ME à Vivendi.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2020

Goldman Sachs vise désormais les 169 euros pour l'action Safran.

Publié le 23/01/2020

Le Groupe Samse maintient sa stratégie de développement de son maillage existant des agences de négoces et des magasins de bricolage...

Publié le 23/01/2020

Les actions Hoffmann Green seront définitivement acquises par les bénéficiaires le 13 janvier 2022 sur condition de présence à cette date...

Publié le 23/01/2020

Au 31 décembre 2019, la trésorerie brute ressortait à 8 ME...

Publié le 23/01/2020

Le titre Renault a chuté de plus de 5% jeudi à 36,98 euros sur le marché parisien, de retour au plus bas depuis la fin 2012.