En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 816.12 PTS
-
4 817.00
-
SBF 120 PTS
3 818.42
-
DAX PTS
12 177.18
-3.71 %
Dow Jones PTS
27 685.38
-2.29 %
11 504.52
-1.61 %
1.182
+0.08 %

Ouverture Paris : le CAC40 stabilisé au-dessus des 5.900 points

| Boursier | 932 | Aucun vote sur cette news

Malgré un début plutôt indécis, en territoire négatif, le CAC40 semble prendre le chemin de la hausse en mâtinée, progressant de 0,25% à...

Ouverture Paris : le CAC40 stabilisé au-dessus des 5.900 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Malgré un début plutôt indécis, en territoire négatif, le CAC40 semble prendre le chemin de la hausse en mâtinée, progressant de 0,25% à 5.940 points. Les investisseurs prennent la mesure de la crise liée au coronavirus lequel continue de se répandre puisqu'on dénombre désormais plus de 130 décès en Chine. Mais l'heure est à l'apaisement sur les Marchés qui ont déjà stoppé l'hémorragie hier après la chute de lundi.

Les réponses des autorités chinoises, pour le moment, rassurent. Mais avec 132 morts et 1.500 cas supplémentaires de contamination recensés, le virus dépasse déjà celui de l'épidémie de Sras. Plusieurs grandes entreprises internationales ont déjà décidé de limiter ou d'interdire les voyages en Chine à leurs salariés, alimentant les spéculations sur les conséquences économiques du virus.

Côté valeurs, Apple a dévoilé de nouveaux records hier, mais après la clôture de Wall Street. Même chose pour LVMH à Paris : affecté par le coronavirus lors des dernières séances, le titre s'affiche en légère progression ce matin. SMCP et Pierre & Vacances ont particulièrement convaincu! Aujourd'hui, les publications américaines majeures seront celles de Boeing, Facebook et Microsoft.

Dans ce contexte, le rendez-vous de la Fed devient presque anecdotique! Elle devrait laisser inchangé l'objectif de taux des fonds fédéraux (fed funds) à 1,5%-1,75% mais les marchés attendent principalement ses commentaires sur la conjoncture économique et la gestion de son bilan qui s'est de nouveau gonflé depuis la fin 2019.

WALL STREET

La Bourse américaine a regagné mardi une partie du terrain perdu la veille, dans l'espoir que les autorités sanitaires chinoises et mondiales parviendront à limiter la propagation du coronavirus originaire de Wuhan. Les investisseurs ont profité de la récente baisse pour racheter des actions, notamment dans le secteur technologique et aérien, qui progressent mardi. L'annonce d'une forte hausse de la confiance des consommateurs américains en janvier a aussi mis du baume au coeur des opérateurs. Par ailleurs, les marchés attendaient de pied ferme les comptes trimestriels d'Apple, attendus à des niveaux records après la clôture, ainsi que ceux de Starbucks et d'AMD.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,66% à 28.722 points (après -1,57% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a repris 1,01% à 3.276 pts (-1,57% lundi) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a rebondi de 1,43% à 9.269 pts (après -1,89% lundi).

Et Apple a donc dévoilé après la clôture de Wall Street les résultats de son 1er trimestre fiscal, achevé fin décembre, qui s'est avéré encore plus stellaire que l'espéraient les analystes. Les ventes et les bénéfices du fabricant de l'iPhone ont atteint des niveaux record et ont nettement dépassé le consensus des analystes. Pour le trimestre octobre-décembre 2019, la firme à la pomme a ainsi dégagé un bénéfice net de 22,24 milliards de dollars, soit 4,99$ par action, en hausse de 11,4% par rapport aux 19,97 Mds$ affichés pendant la même période de 2018 (4,18$ par action). Le consensus attendait un bénéfice par action de 4,54$. Les ventes se sont élevées à 91,82 milliards de dollars, contre 84,31 Mds$ un an plus tôt (+9,5%), dépassant pour la première fois le seuil des 90 Mds$. Le consensus tablait sur des revenus de 88,45 milliards de dollars.

ECO ET DEVISES

L'indice GfK, qui mesure le moral des ménages allemands, a légèrement progressé en février, s'établissant à 9,9 après 9,7 le mois précédent. Le consensus était positionné à 9,6. Rolf Bürkl, chercheur à l'institut GfK, explique que l'accord commercial partiel signé par les Etats-Unis et la Chine a rassuré les consommateurs allemands, l'économie du pays restant très dépendante des exportations. Pour 2020, GfK prévoit une croissance de 1% de la consommation privée de l'autre côté du Rhin.

Etats-Unis :
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Communiqué de politique monétaire de la Fed. (20h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell. (20h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.574$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1011$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,10$.

VALEURS EN HAUSSE

LVMH (+0,65% à 414,65 Euros) a réalisé en 2019 des ventes de 53,7 milliards d'euros, en croissance de 15%. La croissance organique des ventes s'établit à 10%. L'Europe et les Etats-Unis affichent une bonne progression sur l'année, tout comme l'Asie - malgré un contexte difficile à Hong Kong sur la seconde partie de 2019. Au quatrième trimestre, les ventes ressortent en hausse de 12% par rapport à la même période de 2018. La croissance organique des ventes est de 8% sur le trimestre. Retraitée des effets non récurrents de la hausse de la TVA au Japon et des mouvements de stock chez les distributeurs de cognac aux Etats-Unis, la croissance organique "est d'un niveau équivalent au troisième et au quatrième trimestre". Le résultat opérationnel courant du groupe atteint 11,5 milliards d'euros en 2019, en augmentation de 15% par rapport à un niveau déjà élevé en 2018. La marge opérationnelle courante s'établit à 21,4%. Le résultat net part du groupe se monte à 7,2 milliards d'euros, en hausse de 13%... Le consensus FactSet était de 53,5 MdsE de revenus et 11,487 MdsE d'Ebit.

SMCP (+12,40% à 8,82 Euros) : En 2019, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 1.131,9 ME, en hausse de +8,7% à taux de change et périmètre constants. En données publiées, le chiffre d'affaires a progressé de +11,3%, intégrant un effet de change positif de +1,3% et la contribution de la marque De Fursac à hauteur de +1,2% qui est consolidée depuis le mois de septembre 2019.

Pierre & Vacances (+5,90% à 23,25 Euros) : "Change Up", c'est le nom du nouveau plan du groupe dévoilé aujourd'hui. Les objectifs sont : une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires hébergement de +6% (+4,7% de croissance à périmètre constant) : +2,9% de croissance organique, +1,8% générés par la rénovation des Domaines Center Parcs existants, +2,6% liés au développement de nouveaux sites, -1,3% liés à la baisse de l'offre, une marge opérationnelle courante des 'business lines' touristiques de 5% en 2022 et de 9% en 2024.

Solutions 30 (+0,55% à 11,24 Euros) enregistre un chiffre d'affaires de 685,9 millions d'euros, en croissance de +55,2% par rapport à l'exercice 2018 (+26,8% en organique). En effet, le passage aux normes IFRS, en cours de préparation, aura un impact très limité, estimé à -2,3 ME sur le chiffre d'affaires 2019. Il devrait en définitive s'établir à 683,6 ME. Pour le seul 4e trimestre, le chiffre d'affaires du Groupe s'établit à 200,3 ME, en hausse de +32,9% (+20,2% en organique) par rapport à la même période de 2018.

Renault (+1,15% à 35,97 Euros) le Conseil d'administration, réuni le 28 janvier sous la présidence de Jean-Dominique Senard, a décidé de nommer Luca de Meo en qualité de Directeur général de Renault SA, et de Président de Renault SAS, avec effet à compter du 1er juillet 2020.

VALEURS EN BAISSE

Latécoère (-0,70% à 3,51 Euros) : Au 31 décembre 2019, le chiffre d'affaires de Latécoère est en croissance de +8,2% en données publiées et atteint 713,1 millions d'euros, soit une hausse de +7% à taux de change constants. Par division, le chiffre d'affaires Aérostructures affiche une croissance organique de +5,8% par rapport à l'année précédente, atteignant les 411,4 millions d'euros. La division Systèmes d'Interconnexion a enregistré un chiffre d'affaires de 301,7 millions d'euros, soit une hausse organique de +8,5%.

Compagnie des Alpes (-3,20% à 28,60 Euros) a été informée, le 28 janvier, que les communes des 2Alpes et Saint Christophe en Oisans allaient soumettre à l'approbation des prochains conseils municipaux de février 2020 le choix d'un nouvel opérateur, la SAEM Société Touristique de l'Alpe d'Huez (SATA) en tant qu'attributaire du contrat de Délégation de Service Public pour la construction et l'exploitation du domaine skiable des 2Alpes.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Christian Dior, Visiativ, Umanis, McPhy, Navya, Augros Cosmetic Packaging, Qwamplify, PCAS, I.Ceram, Coil, Riber, Graines Voltz, Media 6

ANALYSTES

Credit Suisse reste à 'surperformance' sur LVMH avec un objectif ajusté à 440 euros. Credit Suisse est aussi à 'surperformance' sur Airbus avec un cours cible ajusté de 149 à 146 euros.

Kempen repasse de 'vendre' à 'neutre' sur bioMérieux en ciblant un cours de 90 euros.

Société Générale recommande Ubisoft à l'achat en ciblant 83 euros.

EN BREF

Logic Instrument conclut un partenariat commercial avec Durabook.

Air Liquide va céder ses activités en République tchèque et en Slovaquie.

SBT : changement d'actionnariat.

JCDecaux ajoute l'aéroport de Libreville (Gabon) à son portefeuille.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2020

Au 30 juin 2020, les fonds propres prudentiels atteignent 1,917 MdE

Publié le 26/10/2020

Cette offre est formulée au prix de 98 euros par action...

Publié le 26/10/2020

Delta Drone confirme son éligibilité au dispositif PEA-PME...

Publié le 26/10/2020

Coface SA a l'intention d'annuler toutes les actions rachetées...

Publié le 26/10/2020

Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 59 ME, en baisse de -50,3% sur un an, en raison de la baisse du résultat social de la Caisse régionale, des…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne