Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 766.51 PTS
+0.8 %
6 755.50
+0.7 %
SBF 120 PTS
5 296.93
+0.8 %
DAX PTS
15 757.06
+1.01 %
Dow Jones PTS
35 800.27
+0.17 %
15 590.13
+0.49 %
1.160
-0.11 %

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 6.500 points

| Boursier | 807 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 débute le mois d'octobre en nette baisse (-1,10%), ce qui le propulse sous les 6...

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 6.500 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 débute le mois d'octobre en nette baisse (-1,10%), ce qui le propulse sous les 6.500 points (6.445 points). Un mois d'octobre, souvent théâtre de baisses des marchés, qui débute donc mal, alors que septembre a accouché d'un recul mensuel de -2,40%, le premier depuis celui de janvier (-2,74%).

Les craintes animant les marchés depuis plusieurs semaines sont toujours présentes (Evergrande, inflation, "tapering"...), même si l'une des plus récentes, le "shutdown" a été balayée : le Congrès américain a en effet voté jeudi soir une loi de finances permettant de prolonger le financement de l'Etat fédéral jusqu'au 3 décembre, évitant ainsi ce "shutdown" des services fédéraux non essentiels, qui aurait pesé sur la croissance de la première économie mondiale. Sans ce vote, le "shutdown" serait intervenu ce 30 septembre à minuit, au moment où prend fin l'exercice fiscal des Etats-Unis.

WALL STREET

Les marchés d'actions américains ont fini le mois de septembre en berne jeudi, signant aussi un recul sur le 3e trimestre pour le Dow Jones et le Nasdaq Composite. Les facteurs de risque se sont accumulés ces dernières semaines sur les marchés, engendrant une grande prudence. Le retour de l'inflation, les pénuries liées à la crise sanitaire, l'envolée des prix de l'énergie, la hausse des taux, une Fed bientôt moins accommodante... font craindre que la reprise économique mondiale ne s'enraye. Sans compter les querelles politiques aux Etats-Unis qui font courir le risque d'un défaut sur la dette et menacent les plans de relance de Joe Biden, même si le "shutdown" a été évité de justesse.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 1,59% à 33.843 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 1,2% à 4.307 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs s'est finalement replié de 0,44% à 14.448 pts. La totalité de 11 indices sectoriels du S&P 500 ont fini dans le rouge, à commencer par les secteurs cycliques dont l'industrie (-2,1%), l'énergie (-1,4%) et les financières (-1,6%). Les services de communication (-0,4%) et les technologiques (-0,7%) ont flanché dans la dernière heure de cotation.

ECO ET DEVISES

France :
- PMI manufacturier final en France. (09h50)

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice PMI manufacturier américain final. (15h45)
- ISM manufacturier américain. (16h00)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Dépenses de construction. (16h00)

Europe :
- PMI manufacturier final espagnol. (09h15)
- PMI manufacturier final italien. (09h45)
- Indice PMI manufacturier final en Allemagne. (09h55)
- Indice PMI manufacturier européen final. (10h00)
- Indice PMI manufacturier britannique final. (10h30)
- Indice flash européen des prix à la consommation. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1579$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 78,43$. L'once d'or se traite 1.752$.

VALEURS EN HAUSSE

Metabolic Explorer (+2,40% à 5,10 Euros) : brave la tendance du Marché très baissier du jour. Le chiffre d'affaires de Metabolic Explorer se monte à 36,57 millions d'euros. Ce niveau d'activité intègre la perte de chiffre d'affaires engendrée par l'incident industriel qui s'élève à 11,7 ME sur le 2è trimestre. Le groupe estime son impact total sur les ventes de l'exercice à 20 ME, dont 8,3 ME attendu sur le 3ème trimestre 2021. Le groupe anticipe toujours pour l'exercice 2021, clos au 31 décembre, un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 170 ME. L'évolution favorable des prix des acides aminés, et en particulier de la lysine, permet à Metabolic Explorer de maintenir le niveau de revenus envisagé pour 2021. L'Ebitda devrait légèrement être affecté. Initialement attendu proche de l'équilibre, il devrait s'inscrire en léger recul près de -4 ME.

Itesoft (+18,30% à 4 Euros) : une offre publique serait lancée par CDML, pour le compte du concert, au prix de 4,00 euros par action Itesoft, ainsi que de la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire si le concert venait à détenir plus de 90 % du capital et des droits de vote.

VALEURS EN BAISSE

Claranova (-10% à 5,59 Euros) annonce ce jour que les premières semaines d'activité de l'exercice 2021-2022 (1er juillet 2021 - 30 juin 2022) font apparaître un chiffre d'affaires de la division PlanetArt en baisse par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le Groupe anticipe un recul de l'ordre de -5% de son chiffre d'affaires consolidé sur le 1er trimestre 2021-2022 (1er juillet 2021 - 30 septembre 2021).

Icade (-1,70% à 66,70 Euros) : après une semaine active de "roadshows" et 6 jours de tenue du livre d'ordres, la couverture de ce dernier a été assurée mercredi 29 septembre après-midi... Cependant, les conditions actuelles des marchés actions ne permettent pas de finaliser l'opération d'introduction en Bourse d'Icade Santé dans des conditions satisfaisantes. Dans ce contexte, Icade et Icade Santé explorent plusieurs options et reviendront vers le marché dans les prochains jours pour préciser la suite donnée à l'opération.

Crédit Agricole (-2,15% à 11,69 Euros) : Des rumeurs de marché ont fait état de discussions relatives à une cession éventuelle de la participation au sein de sa filiale Crédit du Maroc. Crédit Agricole S.A. confirme être en discussions avec le groupe marocain Holmarcom. Ces discussions sont à un stade préliminaire sans aucune certitude quant à la matérialisation d'une cession de sa filiale marocaine.

Orange (-1% à 9,26 Euros) annonce l'acquisition d'une participation majoritaire dans l'opérateur fixe Telekom Romania Communications (TKR). La signature de cet accord permettra à Orange Roumanie d'acquérir une participation majoritaire de 54% dans l'un des principaux opérateurs fixes du pays. L'État roumain conservera les 46% restants. Orange a obtenu l'agrément des autorités compétentes pour l'aboutissement de cette opération. La valeur d'entreprise s'élève à 497 millions d'euros, comme indiqué précédemment, sur une base de 100% de la valeur de Telekom Romania Communications et de sa base d'abonnés convergents. Cela correspond à une valeur d'équité de 296 ME.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Financière Marjos, SPAC, Safe Orthopaedics, Metabolic Explorer, Tipiak, Crosswood, SCBSM, Delta Drone, Prologue, AB Science, Carbios, M2i, Neolife, Deinove, Proactis,Euromedis, Theranexus, Aures, Enensys, DMS, Dontnod, Soditech, DLSI, Amoeba

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

La SG repasse d'acheter à 'conserver' sur Sartorius Stedim Biotech avec un cours cible de 500 euros.

JP Morgan remonte son avis à 'surpondérer' sur UMG en ciblant un cours de 28 euros.

Berenberg repasse à l'achat sur Allianz en ciblant un cours de 254 euros.

AlphaValue repasse à l'achat sur Nokia en ciblant un cours de 5,68 euros.

INFOS MARCHES

Entech : l'offre sursouscrite 2,2 fois; milieu de fourchette.

Solocal : augmentation de capital de 3 ME réservée à certains créanciers.

Schneider Electric confirme une offre de 260 euros par action IGE+XAO.

Unibel propose maintenant 550 euros par action BEL.

Lagardère place 500 ME d'obligations.

EN BREF

Exel Industries poursuit sa diversification dans l'industrie nautique.

Orapi confirme la cession de PHEM.

Gaussin et HRS annoncent un partenariat stratégique.

Worldline finalise l'acquisition de Cardlink en Grèce.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2021

Richard Vacher Detournière a décidé de se saisir d'autres opportunités professionnelles...

Publié le 26/10/2021

5 ME de liquidités pour Memscap...

Publié le 26/10/2021

Les comptes de Ucar traduisent un retour à une trajectoire de rentabilité grâce à une reprise des activités du Groupe en 2021...

Publié le 26/10/2021

Un nouveau dossier d'Enertime pour l'installation d'un système ORC de 2,1 MW...

Publié le 26/10/2021

Le résultat courant de l'ensemble consolidé Adomos est une perte de -315 kE...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne