En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 6.000 points en attendant la déclaration de Trump

| Boursier | 1397 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 repasse ce matin sous les 6...

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 6.000 points en attendant la déclaration de Trump
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 repasse ce matin sous les 6.000 points les marchés subissant le regain de tensions géopolitiques au Moyen-Orient. L'indice parisien cède 0,50% à 5.980 points, alors que Téhéran a tiré plus d'une dizaine de missiles balistiques depuis son territoire contre au moins deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition menée par les Etats-Unis. L'absence de réaction épidermique de Trump permet de contenir la baisse ce matin, les investisseurs constatant que le Président américain, à ce stade, ne fait pas le choix de la surenchère, twittant même "tout va bien", tandis que la télévision publique iranienne fait état de 80 morts.

Mais sa déclaration attendue mercredi matin sera scrutée de près! En attendant, le marché n'est pas soutenu par la statistique décevante en provenance d'Allemagne où les commandes à l'industrie ont subi une baisse inattendue de 1,3%, conséquence de la dégradation de la demande étrangère.

WALL STREET

Wall Street a fini en légère baisse mardi, les investisseurs soupesant les risques d'un conflit ouvert entre les Etats-Unis et l'Iran, et ses possibles conséquences économiques négatives pour la croissance mondiale.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,42% à 28.583 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,28% à 3.237 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a lâché un petit 0,03% à 9.068 pts après avoir passé l'essentiel de la séance dans le vert.

ECO ET DEVISES

Les commandes à l'industrie allemandes, ajustées des prix, des variations saisonnières et des effets calendaires, sont retombées de 1,3% en novembre, selon les données provisoires de l'Office fédéral de la statistique. Les commandes, qui avaient progressé de 0,2% le mois précédent (contre un repli de 0,4% annoncé initialement), étaient attendues en hausse de 0,2%. En novembre, les commandes intérieures ont augmenté de 1,6% alors que celles provenant de l'étranger ont diminué de 3,1%. Les nouvelles commandes en provenance de la zone euro ont notamment reculé de 3,3%.

Etats-Unis :
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.567$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1149$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,19$.

VALEURS EN HAUSSE

CGG (+0,70% à 2,97 Euros) Le chiffre d'affaires des activités du Groupe CGG au T4 2019 devrait s'établir autour de 393 millions$. Le chiffre d'affaires du segment Géosciences devrait s'établir autour de 105 millions$, en hausse de 11% en séquentiel. Les ventes du segment Multi-Clients devraient s'établir autour de 166 millions$, soit un niveau élevé après un très fort troisième trimestre 2019. Les après-ventes sont prévues autour de 96 millions$. Les ventes externes du segment Equipement devraient s'établir autour de 121 millions$, en hausse de 25% en séquentiel.

Alstom (+2% à 43,37 Euros) : annonce un contrat de 755 ME pour rénover et assurer l'entretien des trains Pendolino Avanti West Coast. Ce programme de modernisation de trains est le plus important du Royaume-Uni à ce jour. Durant ce contrat de sept ans, Alstom, le constructeur des trains, assurera l'entretien de la flotte.

Visiativ (+1,15% à 25,95 Euros) : lance son plan 2023 avec notamment un objectif de réaliser un EBITDA de 30 ME, contre 13,1 ME en 2018.

VALEURS EN BAISSE

Balyo (-8,20% à 2,07 Euros) : Compte tenu des difficultés rencontrées au cours de l'exercice précédent, le chiffre d'affaires 2019 devrait s'établir à environ 21 ME. Balyo a reçu des engagements de commandes minimum de la part de ses deux partenaires industriels pour l'exercice en cours. Ces engagements de commandes cumulés représentent un total de 394 robots, soit plus de deux fois les volumes enregistrés en 2019. Les différents leviers de la nouvelle stratégie de Balyo, la signature des engagements commerciaux, la vente de projets clés-en-main auprès d'intégrateurs systèmes et la finalisation du carnet de commandes au 31 décembre 2019 devraient permettre à la Société de réaliser un chiffre d'affaires 2020 supérieur à 30 ME, en croissance d'environ +50% par rapport à 2019.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Cogra

ANALYSTES

Goldman Sachs passe de 'acheter' à 'neutre' sur STM en ciblant un cours de 24,50 euros.

Goldman Sachs révise son avis de 'acheter' à 'neutre' sur le dossier Air Liquide en ciblant un cours de 131,50 euros.

JP Morgan passe à 'surperformance' sur Elior avec un objectif ajusté de 12,50 à 14,80 euros.

JP Morgan repasse de 'sous-performance' à 'neutre' sur Sodexo qui remonte son cours cible à 100 euros.

EN BREF

Europlasma : lettre d'intention en Chine.

CBo Territoria : remboursement de l'OCEANE émise en novembre 2012.

Delta Plus Group : réalise deux acquisitions en Italie et en France.

Exacompta Clairefontaine acquiert la start-up Fizzer.

Saint Gobain : acquisition au Brésil.

Anevia : beau contrat en Argentine.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...