En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.10 %

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 5.000 points!

| Boursier | 414 | Aucun vote sur cette news

Le début de séance est compliqué pour le CAC40 ce matin, l'indice parisien reculant de -1,35%...

Ouverture Paris : le CAC40 sous les 5.000 points!
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le début de séance est compliqué pour le CAC40 ce matin, l'indice parisien reculant de -1,35%. Il repasse sous les 5.000 points à 4.945 points, dans le sillage de Wall Street qui a été secoué hier reculant de plus de 3%! Tokyo a mieux résisté ce matin (-0,53%).

Le climat de marché, qui s'était quelque peu amélioré lundi à l'annonce d'une trêve de 90 jours entre Chine et Etats-Unis, s'est assombri hier en raisons de la crainte suscitée aux Etats-Unis par la tendance à l'aplatissement de la courbe des taux annonciateur, en règle générale, de récession, dans les mois qui suivent. Les taux américains se rapprochent d'une telle situation, l'écart entre les taux long terme et les taux court terme s'amenuisant.

Par ailleurs, la capacité de Washington et Pékin à faire la paix sur le front du commerce, durant la trêve de 3 mois, est sujette à caution, les investisseurs se demandent pourquoi ce qui n'a pas été possible depuis la fin du printemps dernier, le serait désormais. La tendance, pourrait évoluer avec la publication des enquêtes auprès des directeurs d'achat (PMI) sur l'activité des services au sein de la zone euro, un indicateur très surveillé dans un contexte de tassement de la croissance dans l'union monétaire.

A noter aujourd'hui que Wall Street sera fermé en mémoire du Président George Bush.

WALL STREET

Le soulagement a été de courte durée à la Bourse de New York. Alors que la trêve commerciale conclue ce week-end entre les Etats-Unis et la Chine avait été saluée, lundi, les principaux indices ont replongé dès mardi de plus de 3%. Les doutes sur la croissance mondiale sont revenus en force sur les marchés d'actions et ont aussi agité les marchés obligataires, qui ont pourtant servi de refuge. La plupart des secteurs ont été laminés, dont les technologiques (-4,4% pour Apple), les industrielles (-6,9% pour Caterpillar) et les banques (-3,8% pour Goldman Sachs).

A la clôture, l'indice Dow Jones a plongé de 3,1% (-799 points!) pour finir au seuil des 25.000 points, à 25.007 points (après +1,13% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a dégringolé de 3,24% pour s'accrocher à 2.700 pts (+1,09% lundi). L'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a plongé de 3,80% à 7.158 pts.

ECO ET DEVISES

Une bonne nouvelle en provenance de Chine : le secteur des services chinois a connu en novembre sa plus forte croissance en cinq mois, à la faveur d'un rebond des nouvelles affaires, montrent les résultats de l'enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d'achats, publiés mercredi.

France :
- Indice Markit PMI final des services en France. (09h50)

Etats-Unis :
- Wall Street sera fermé en mémoire du Président George Herbert Walker Bush.

Europe :
- Indice Markit PMI des services en Espagne. (09h15)
- Indice Markit PMI des services en Italie. (09h45)
- Indice Markit PMI final des services en Allemagne (09h55)
- Indice Markit PMI final des services en Europe. (10h00)
- Indice Markit PMI final des services britanniques. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1329$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,21$. L'once d'or se traite 1.240$.

VALEURS EN HAUSSE

Neoen (+0,75% à 18,44 Euros) annonce qu'à l'issue de la publication d'un rapport par le cabinet d'expertise scientifique indépendant Aurecon, sa centrale de stockage Hornsdale Power Reserve enregistre une performance technique très largement supérieure aux attentes, un an seulement après sa mise en service.

VALEURS EN BAISSE

Altran (-2,40% à 8,02 Euros) annonce aujourd'hui le départ à la retraite de Frank Kern quittant ainsi ses fonctions de Président d'Altran Amérique du Nord. Frank Kern avait rejoint Aricent en 2012 en tant que Directeur général et membre du Conseil d'Administration. Frank Kern a construit et transformé Aricent, faisant de la société un groupe diversifié doté d'un modèle d'affaires unique, d'une équipe solide, et redéfinissant les services de sous-traitance dans ses différents segments de marché et géographies. En juillet dernier, la société avait révélé un problème qualifié d'"incident" chez Aricent, lié à des faux bons de commandes pour un montant de 10 M$. Une affaire qui avait provoqué la chute du titre en Bourse.

EDF (-1,20% à 14,27 Euros) : Le gel des tarifs de l'électricité annoncé mardi par Edouard Philippe risque de menacer la survie de certains énergéticiens alternatifs, a déclaré Fabien Choné, président de l'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), qui n'exclut pas un recours en justice contre cette décision.

Derichebourg (-9% à 3,43 Euros) : le résultat net consolidé ressort à 72,6 ME, en réduction de 5% par rapport à l'an passé. Le résultat revenant aux actionnaires de la société est de 71,1 ME.

Wavestone (-2,30% à 29,55 Euros) : a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 182,6 ME en progression de +10%, dont +7% à périmètre et change constants. Il est à noter que le semestre a bénéficié d'un effet jour positif de +0,6%. Porté par la progression des prix de vente et l'effet jour positif, la marge opérationnelle courante a augmenté à 10,9% contre 9,9% un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant du semestre a ainsi progressé de +21% par rapport à l'an dernier, à 19,9 ME. À l'issue du 1er semestre 2018/19, le résultat net part du groupe progresse de +33% à 10,6 ME, contre 8 ME l'an dernier. La marge nette semestrielle s'établit ainsi à 5,8% contre 4,8% un an plus tôt.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...