Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 267.28 PTS
-
6 182.50
-
SBF 120 PTS
4 927.55
-
DAX PTS
15 320.52
-
Dow Jones PTS
33 815.90
-0.94 %
13 762.36
-
1.202
+0.06 %

Ouverture Paris : le CAC40 se rapproche de son plus haut annuel

| Boursier | 537 | Aucun vote sur cette news

La hausse se poursuit dans les premières minutes d'échanges du jour pour le CAC40 qui franchit les 6...

Ouverture Paris : le CAC40 se rapproche de son plus haut annuel
Credits Reuters

LA TENDANCE

La hausse se poursuit dans les premières minutes d'échanges du jour pour le CAC40 qui franchit les 6.050 points à la faveur d'une progression de plus de 0,50%. L'indice parisien se rapproche du plus haut annuel touché en séance le 15 mars dernier à 6.089,20 points.

L'optimisme est de nouveau là, concernant un fort rebond économique en 2021, facilité par les accélérations des campagnes de vaccination contre le coronavirus à travers le monde. Seule l'Europe inquiète toujours. Ce retour à l'optimisme s'accompagne d'un rebond du rendement du "10 ans" américain qui revient à 1,7456%, non loin de son pic du 18 mars à 1,754%. Dans l'esprit des investisseurs, la retour de la croissance s'accompagnera de celui de l'inflation. Cette fois-ci, la progression du taux des obligations souveraines américaines se fait sans secousse sur le marché actions.

Le secteur bancaire rebondit très nettement aujourd'hui, après avoir été vendu hier suite à l'affaire du fonds Archegos contraint de pratiquer des ventes forcées pour faire face à un appel de marge. Si les 2 victimes majeures sont Nomura et Credit Suisse, la défiance vis-à-vis du secteur a plombé les valeurs hier. Mais les investisseurs ont compris qu'on était loin de l'effet domino sur le segment. Le feu de paille est, pour le moment, éteint.

WALL STREET

Après un début de séance laborieux, les indices américains ont réduit leurs pertes en fin de séance à Wall Street, les investisseurs estimant que les difficultés du fonds Archegos et des banques qui lui sont liées ne devraient pas entraîner d'instabilité systémique des marchés... Les taux d'intérêts ont repris leur ascension lundi, tandis que le pétrole a progressé, à l'approche de la réunion mensuelle de l'Opep+, jeudi, qui doit décider du niveau de production en mai.

A la clôture, le Dow Jones a gagné 0,30% à 33.171 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini proche de l'équilibre (-0,09%) à 3.971 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a reculé de 0,60% à 13.059 pts, après une chute de 1,3% au plus bas de la séance. La semaine dernière, le Dow Jones avait gagné 1,4%, le S&P 500 avait pris 1,6%, tandis que le Nasdaq avait cédé 0,6%, alignant sa deuxième semaine de recul.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice des prix de l'immobilier de la NAHB. (15h00)
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Indice flash espagnol des prix à la consommation. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1761 ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,67$. L'once d'or se traite 1.705$.

VALEURS EN HAUSSE

Alstom (+0,55% à 41,64 Euros) : beau contrat indien! Le groupe ferroviaire a décroché auprès de la Mumbai Metropolitan Region Development Authority (MMRDA) un contrat qui prévoit la conception, la fabrication, la fourniture, les essais et la mise en service de 234 voitures de métro, ainsi que la formation du personnel approprié, pour la ligne 4 de Mumbai et son extension (Wadala-Kasarvardavali-Gaimukh). La commande s'élève à 220 millions d'euros.

Quadient (+4,60% à 23,64 Euros) dévoile des résultats annuels résilients et propose le versement d'un dividende de 0,50 euro par titre, le plancher établi dans le cadre du plan stratégique "Back to Growth". Sur l'exercice écoulé, le groupe enregistre une marge opérationnelle courante (hors charges liées aux acquisitions) de 14,7% contre 16,2% en 2019 pour un chiffre d'affaires consolidé de 1,029 MdsE (-9,9% et -7,3% en organique). Sur le seul quatrième trimestre, l'activité limite son repli à 1% en organique. Les revenus récurrents (71% du chiffre d'affaires total du Groupe) enregistrent une baisse organique de 3,9% en 2020 par rapport à 2019, atténuant le recul de 14,5% en organique des ventes de licences et d'équipement. La marge brute s'établit à 72,2% contre 73,6% un an auparavant, malgré une baisse importante des volumes, grâce à la flexibilité inhérente à la base de coûts, une part importante de la fabrication des équipements étant sous-traitée, et à un effet mix défavorable. Le résultat opérationnel courant s'élève à 132 ME contre 170 ME en 2019 et le résultat net part du Groupe atteint 40 ME contre 14 ME en 2019. Enfin, les flux de trésorerie après investissements s'établissent à 167 ME contre 86 ME sur l'exercice précédent.

Vallourec (+3,20% à 31,16 Euros) annonce que lors des réunions qui se sont tenues le 29 mars 2021 sur convocation de l'administrateur judiciaire désigné par jugement du Tribunal de Commerce de Nanterre en date du 4 février 2021 dans le cadre de l'ouverture de la procédure de sauvegarde à l'égard de Vallourec SA, le comité des établissements de crédit et assimilés et l'assemblée générale unique des obligataires ont approuvé, à l'unanimité des votes exprimés, le projet de plan de sauvegarde reflétant l'accord de principe annoncé le 3 février dernier. Vallourec se réjouit de ces approbations, la prochaine étape-clé étant l'Assemblée Générale des actionnaires du 20 avril, à laquelle seront notamment soumises les résolutions nécessaires à la mise en oeuvre du projet de plan de sauvegarde.

Vranken-Pommery Monopole (+0,60% à 17,50 Euros) : le chiffre d'affaires consolidé de est en retrait de -11,1% à 244 millions d'euros avec un export en progression qui représente 60%. Le résultat opérationnel courant est de 18,6 ME en retrait de 5,7 ME. Le groupe a réduit de 7,5 ME ses charges de personnel dont 2,1 ME liés aux mesures gouvernementales de soutien dans le cadre de la pandémie. Le résultat opérationnel est de 18 ME en retrait de -2,3 ME, avec une marge stable par rapport au chiffre d'affaires à 7,7%. Le résultat financier s'améliore de 2 ME à -17,3 ME, conséquence du travail effectué depuis 3 ans pour réduire l'endettement financier et améliorer les conditions de financement. Le taux moyen de l'endettement financier ressort à 2,4% en 2020 (2,54% en 2019). Le résultat net 2020 de Vranken-Pommery Monopole est de +0,3 ME, positif malgré le contexte dégradé.

Lagardere (+3,90% à 2,76 Euros) : Sur proposition d'Arnaud Lagardère, le conseil d'administration d'Hachette Livre, société holding de la branche Lagardère Publishing, a nommé Pierre Leroy en qualité de Président Directeur Général, en remplacement de Arnaud Nourry qui quitte le Groupe dans le cadre d'une séparation amiable. Sur proposition de Pierre Leroy, le conseil d'administration d'Hachette Livre a également nommé Fabrice Bakhouche en qualité de Directeur Général Délégué.

VALEURS EN BAISSE

Ramsay Générale de Sante (-3,06% à 17,40 Euros) : en tête des plus fortes baisses du marché parisien ce matin, à l'inverse du marché haussier du jour.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Bilendi, Paragon ID, Actia, Crossject, Les Hôtels Baverez, Verneuil Finance, METabolic EXplorer.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Citigroup repasse à 'neutre' (contre 'achat') sur Airbus en ciblant un cours de 106 euros.

Goldman Sachs est toujours à l'achat sur Volkswagen mais avec un objectif de cours ramené à 284 euros.

INFOS MARCHES

Cellectis met en place un programme At the Market sur le Nasdaq.

Sofibus : Segro France détient plus de 96% du capital.

EN BREF

Alchimie lance son service TVPlayer aux Etats-Unis.

Spineway annonce son retour sur le marché nord-américain.

Adeunis teste la connectivité NB-IoT dans plusieurs pays.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/04/2021

Les loyers bruts de Gecina ressortent à 158,1 ME, en hausse de 1,3% à périmètre constant bénéficiant du rattrapage de loyers d'exercices antérieurs...

Publié le 22/04/2021

SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, annonce la signature d'un accord...

Publié le 22/04/2021

PSB Industries a réalisé sur le 1er trimestre un chiffre d'affaires de 42,5 ME, en retrait de -7,4% à taux de change et périmètre constants par...

Publié le 22/04/2021

En 2020, Cibox a accéléré son virage vers la micro-mobilité électrique, qui représente désormais plus de 80% de son activité, grâce à l'enrichissement...

Publié le 22/04/2021

Bureau Veritas annonce la cooptation de Christine Anglade Pirzadeh en tant qu'administratrice...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne