En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 349.41 PTS
-0.43 %
5 341.50
-0.45 %
SBF 120 PTS
4 286.45
-0.55 %
DAX PTS
12 565.34
-1.02 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Ouverture Paris : le CAC40 se hisse à nouveau au-dessus des 5.400 points

| Boursier | 628 | Aucun vote sur cette news

La dernière semaine à volumes de l'année débute aujourd'hui et le CAC40 se hisse de nouveau au-dessus des 5...

Ouverture Paris : le CAC40 se hisse à nouveau au-dessus des 5.400 points
Credits Kai Pfaffenbach / Reuters

LA TENDANCE

La dernière semaine à volumes de l'année débute aujourd'hui et le CAC40 se hisse de nouveau au-dessus des 5.400 points grâce à un bond de plus de 1%, après la première demi-heure de cotations. Paris est animé par la prise de contrôle de Gemalto. Atos avait ouvert les hostilités la semaine dernière. C'est Thalès qui entre dans le bal, avec l'accord de la cible cette fois-ci. Au bénéfice des actionnaires de Gemalto dont le titre s'aligne à nouveau sur le cours cible. Au-delà de nos frontières, c'est l'attente de la réforme fiscale de Trump qui alimente les questions. Les marchés attendent un déblocage avant la fin d'année... Ce qui donnerait un nouvel élan aux marchés, la baisse d'impôts sur les bénéfices des sociétés américaines leur permettant mécaniquement d'afficher un meilleur niveau de résultat net.

WALL STREET

La Bourse américaine a fini la semaine en grande forme, les trois principaux indices inscrivant de nouveaux records historiques. Après des réticences de la part de deux sénateurs, jeudi, sur la réforme fiscale américaine, un accord semble avoir été désormais trouvé, qui devrait permettre un vote du texte par les deux chambres du Congrès dès la semaine prochaine. A la clôture, le Dow Jones a gagné vendredi 0,58% à 24.651 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,90% à 2.675 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a bondi de 1,17% à 6.936 pts. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices ont gagné respectivement 1,3%, 0,9% et 1,4%.

ECO ET DEVISES

L'indice des prix à la consommation de la zone euro en novembre (11h00) et l'indice du marché immobilier américain (16h00) sont programmés.

La parité euro / dollar atteint 1,1763 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,41$ et le WTI 57,42$. L'once d'or se traite 1.255$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* ArcelorMittal (+1,40% à 26,42 Euros) : la caisse des dépôts italienne et Intesa auraient rejoint l'offre de rachat de l'aciérie d'Ilva déposée par ArcelorMittal, a appris Reuters vendredi. Elles remplaceraient à hauteur de 100 ME le soutien apporté initialement par Marcegaglia. Le retrait du distributeur pourrait faciliter le passage devant l'antitrust.

* Engie (+1,25% à 14,72 Euros) : le groupe fait partie des principaux lauréats de l'appel d'offres lancé à Sao Paulo pour des lignes à haute tension au Brésil.

* Safran (+1,30% à 87,39 Euros) : des rumeurs circulent sur une autorisation du rachat de Zodiac par Bruxelles sans conditions.

* Gemalto (+6,20% à 49,70 Euros) : le chevalier blanc s'appelle Thales (+6,80% à 92,18 Euros) . Le groupe a proposé 51 euros pour acheter le spécialiste des cartes à puces et de la sécurité informatique, contre 46 euros offerts par Atos. Le conseil de Gemalto a unanimement soutenu l'offre de Thales. La SSII a fait savoir qu'elle ne surenchérira pas.

* bioMérieux (+0,55% à 74,14 Euros) : Alexandre Mérieux a été désigné PDG. Il succède à Jean-Luc Bélingard, qui assurait la présidence depuis 2010 et qui demeure administrateur et vice-président de l'Institut Mérieux.

VALEURS EN BAISSE

* Showroomprivé (-19% à 7,58 Euros) : lance un avertissement pour le compte de son quatrième trimestre. Il s'agit du troisième depuis le mois de juillet ! Le groupe n'atteindra pas ses objectifs. Ni de chiffre d'affaires (690 millions d'euros) ni d'Ebitda (25 ME hors Saldi Privati).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les actifs risqués continuent à subir des dégagements ce jeudi. Les tensions commerciales restent en filigrane même si aucun nouveau rebondissement n'est à signaler depuis deux jours maintenant.…

Publié le 21/06/2018

Appel au marché afin de poursuivre l'exploitation...

Publié le 21/06/2018

Prismaflex bondit de 11,4% à 21,5 euros, un nouveau sommet pour cette année. Le titre de l'imprimeur numérique et fabricant de panneaux d'affichage est désormais à son plus haut niveau depuis…

Publié le 21/06/2018

Par courrier reçu le 21 juin 2018 par l'AMF, la société néerlandaise NN Group N...

Publié le 21/06/2018

Le titre poursuit sa progression au-dessus d'une ligne de tendance haussière qui soutient les cours depuis le 23 mars. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances…