5 399.09 PTS
+0.28 %
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
+0.28 %
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : le CAC40 se cale sur les 5.400 points

| Boursier | 301 | Aucun vote sur cette news

La publication de l'indicateur d'inflation de prédilection de la Fed, le PCE Core devrait contribuer à animer la séance à Wall Street...

Ouverture Paris : le CAC40 se cale sur les 5.400 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

La publication de l'indicateur d'inflation de prédilection de la Fed, le PCE Core devrait contribuer à animer la séance à Wall Street aujourd'hui. L'indice toujours bas pose des questions, alors que les Etats-Unis sont toujours en phase de croissance et que le taux de chômage demeure bas. En sous-jacent, la politique monétaire en 2018 du successeur de Janet Yellen à la tête de la Fed, alors que le tour de vis de décembre est d'ores et déjà acté. Wall Street a fini en ordre dispersé hier soir, ce qui provoque une certaine indécision à Paris ce matin, puisque le CAC40 est quasi stable (+0,05% à 5.400 points) à l'approche de 9h30. A suivre aussi aujourd'hui la réunion de l'Opep, alors que les membres du cartel ont préconisé hier de prolonger jusqu'à la fin de l'année 2018 l'accord en vigueur.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé mercredi en ordre dispersé, la séance étant marquée par des prises de bénéfices appuyées sur les valeurs technologiques. Le Nasdaq a perdu plus de 1%, plombé notamment par Amazon (-2,7%), Facebook (-4%) et Apple (-2%), mais le Dow Jones s'est hissé à un nouveau record historique, porté notamment par les valeurs bancaires. Alors que le projet de réforme fiscale poursuit son cheminement au Sénat, les financières devraient être le secteur qui en profitera le plus des baisses d'impôts, selon les analystes. Le Dow Jones a encore progressé de 0,44% à 23.940 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé de 0,04% à 2.626 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a nettement reculé, abandonnant 1,27% à 6.824 pts.

ECO ET DEVISES

Les ventes au détail ont baissé en Allemagne en octobre par rapport au mois précédent, contrairement aux attentes, accusant leur plus forte baisse en plus d'un an, l'un des rares signes de faiblesse de la première économie d'Europe. La statistique des ventes au détail, notoirement volatile et souvent sujette à révision, fait ressortir une baisse mensuelle de 1,2% en termes réels, leur plus forte baisse depuis le mois de septembre 2016, montrent des données publiées jeudi par Destatis, l'office fédéral de la statistique.

A suivre, les chiffres de l'emploi allemand de novembre (09h55) et de l'estimation de l'inflation de novembre en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et les revenus et dépenses personnelles des ménages (14h30) précèderont l'indice PMI de Chicago (15h45).

La parité euro / dollar atteint 1,1864 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,43$ et le WTI 57,42$. L'once d'or se traite 1.284$ (+0,05%).

VALEURS EN HAUSSE

* Sanofi (+0,20% à 77,12 Euros) : le laboratoire va prendre 100 ME de dépréciations parce que son vaccin contre la dengue ne doit plus être administré à des patients qui n'ont jamais contracté le virus, car "davantage de cas sévères de dengue pourraient être observés en cas d'exposition au virus". Le groupe a cependant confirmé ses objectifs énoncés le 2 novembre.

* Nokia (+0,25% à 4,21 Euros) : l'équipementier télécoms a démenti dans un bref communiqué, cette nuit, les informations de CNBC lui prêtant des velléités de rachat de Juniper, l'un des spécialistes mondiaux des équipements de routage pour les réseaux. "Nokia n'est à ce jour pas en discussions avec Juniper pour un rachat de cette entreprise et ne prépare pas d'offre", indique le groupe. L'Américain, qui pèse 11,1 (Mds$) en bourse (environ 9,4 MdsE), n'a pas fait de commentaires.

* Wendel (+0,95% à 141,69 Euros) : l'actif net réévalué au 17 novembre, ressort à 8,39 MdsE, soit 181,3 euros par action en hausse de 30% sur douze mois. Le groupe tient ce jour sa 16ème journée des investisseurs.

* Euronext (+2,75% à 50,55 Euros) : le groupe a signé le rachat de la bourse irlandaise, The Irish Stock Exchange (ISE) pour 137 ME. La transaction devrait aboutir premier trimestre 2018, après le feu vert des autorités compétentes.

VALEURS EN BAISSE

* Altran (-2,55% à 14,86 Euros) : après une longue traversée du désert et un redressement réussi, le groupe de conseil accélère en annonçant ce matin une acquisition à 2 Mds$, celle d'Aricent, une entreprise indienne à forte consonnance américaine, bâtie à partir de l'ancien Flextronics Software. Altran s'est mis d'accord avec le propriétaire, le fonds KKR, sur une valeur d'entreprise de 1,7 MdE. L'opération devrait aboutir dès le 1er trimestre 2018.

* Soitec (-0,50% à 63,85 Euros) : le groupe a amélioré de 139% à 22,5 ME son résultat opérationnel semestriel. La prévision de taux de marge d'Ebitda de l'activité Électronique de l'exercice 2017-2018 est confirmée de l'ordre de 25%. La profitabilité opérationnelle va continuer de bénéficier de la marge de production élevée de Bernin I. Comme pour le 1er semestre 2017-2018, la hausse attendue du taux d'occupation de Bernin II engendrera une augmentation du levier opérationnel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS