En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Ouverture Paris : le CAC40 s'éloigne des 5.500 points

| Boursier | 315 | Aucun vote sur cette news

Le balancier reprend...

Ouverture Paris : le CAC40 s'éloigne des 5.500 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le balancier reprend... Après plusieurs séances durant lesquelles les investisseurs ont repris espoir concernant des issues favorables à propos des différents conflits commerciaux ouverts par les Etats-Unis ces derniers mois, la tendance est de nouveau au pessimisme! Le CAC40 cède 0,70% à 5.440 points dans les premières minutes de cotations, s'éloignant un peu plus des 5.500 points qui certes auront été franchis cette semaine, mais à l'approche desquels les investisseurs ont toujours fait le choix de vendre.

Alors qu'on attend une issue favorable pour les négociations avec le Canada, dans la foulée de la sortie par le haut avec le Mexique, c'est de nouveau le conflit avec la Chine qui inquiète par l'intermédiaire de Donald Trump une fois de plus. Il a fait savoir à son entourage qu'il était prêt à imposer des droits de douane sur l'équivalent de 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires en provenance de Chine dès que la période de consultation publique pour cette mesure expirera la semaine prochaine, rapporte l'agence Bloomberg. La menace a déjà été brandie, mais elle refait donc surface et donne l'occasion aux marchés de repasser en mode "vendeurs".

La situation qui se dégrade toujours dans certains pays émergents inquiète aussi. Le peso argentin demeure attaqué entraînant avec lui les devises des pays marqués comme "faibles" : Turquie, Afrique du Sud. Si le risque de contagion n'apparaît pas aux yeux des marchés, la situation demeure sous surveillance.

WALL STREET

Après avoir enregistré une série de records historiques sur le Nasdaq et le S&P500, Wall Street a calmé le jeu ce jeudi soir en clôture. Après avoir salué ces derniers jours les données macroéconomiques américaines solides (confiance, PIB...), l'accord commercial avec le Mexique et les espoirs entourant les négociations avec le Canada, les opérateurs se sont montrés un peu plus prudents aujourd'hui, alors que les relations entre les Etats-Unis et la Chine restent tendues. Le DJIA perd 0,53% à 25.986 pts, le Nasdaq recule de 0,26% à 8.088 pts, et le S&P500 cède 0,44% à 2.901 pts.

ECO ET DEVISES

Les prix à la consommation ont fortement rebondi sur un mois en France, affichant une hausse de 0,5% en août après +0,1% en juillet. L'Insee explique cette progression principalement par le rebond saisonnier des prix des produits manufacturés, après les soldes d'été sur le territoire métropolitain, et par l'augmentation également saisonnière des prix de certains services liés au tourisme. Sur un an, les prix à la consommation augmenteraient de +2,3 % en août 2018, comme en juillet, selon l'estimation provisoire de l'Insee.

Etats-Unis :
- Indice PMI de Chicago. (15h45)
- Indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Ventes de détail en Allemagne. (08h00)
- Taux de chômage italien. (10h00)

L'euro, face au dollar, se retrouve à 1,1682$, tandis que le baril de Brent s'échange à 77,75$. L'or pointe à 1.197$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

Gemalto (+0,10% à 49,58 Euros) publie un résultat des activités opérationnelles qui s'élève à 92 millions d'euros. Le résultat ajusté avant impôts s'élève à 74 millions d'euros. Au total, le résultat net ajusté de la société s'élève à 67 millions d'euros. Par conséquent, le résultat par action ajusté avant dilution et le résultat par action ajusté après dilution s'inscrivent, respectivement, à 0,74 euro et à 0,73 euro.

Bastide (+2% à 46 Euros) : a réalisé au quatrième trimestre 2017-2018 (avril-juin) un chiffre d'affaires de 78,6 ME, en hausse de +41,2%. La croissance organique ressort à un niveau de +6%, soit la meilleure performance trimestrielle de l'exercice. La contribution des acquisitions récentes sur la période s'élève à 20,3 ME, dont 7,3 ME en Angleterre (Baywater et Intus), conformément aux attentes. Cette performance trimestrielle porte le chiffre d'affaires annuel 2017-2018 à 289 ME, dans la fourchette de l'objectif donné par le groupe (entre 288 et 293 ME).

Adocia (+0,80% à 16,94 Euros) a porté à 1,8 milliard de dollars (1,54 million d'euros) le montant de ses demandes d'indemnisation contre Eli Lilly au titre de l'appropriation et de l'utilisation abusives d'informations confidentielles et de découvertes appartenant à Adocia.

VALEURS EN BAISSE

Bureau Veritas (-0,70% à 22,14 Euros) annonce la nomination de François Chabas, à compter du 3 septembre 2018, au poste de Vice-Président Exécutif et Directeur Financier du Groupe.

Total (-0,50% à 54,36 Euros) va céder son activité de polystyrène en Chine à INEOS Styrolution, leader mondial des produits styréniques. La transaction comprend notamment deux usines d'une capacité unitaire de 200 000 tonnes basées à Ningbo (Province de Zhejiang) et à Foshan (Province de Guangdong). Dans un marché du polystyrène très concurrentiel, Total a considéré ne pas avoir la taille critique en Chine, à l'inverse de ses positions en Europe et aux États-Unis.

Bouygues (-1,65% à 38,36 Euros) / Iliad (+0,35% à 112,75 Euros) / Orange (-0,50% à 13,99 Euros) / Altice (+0,40% à 2,65 Euros) : Le PDG de Bouygues Martin Bouygues a déclaré jeudi que son groupe se montrerait ouvert quant aux opportunités de consolidation du marché français des télécoms, tout en précisant qu'aucune opération ne serait possible avant le début de l'an prochain.

Elior (-0,07% à 13,63 Euros) : Areas, filiale de restauration de concession d'Elior, a remporté un contrat de huit ans portant sur la gestion de sept restaurants au sein de l'aéroport de Malaga, le quatrième aéroport espagnol avec un trafic annuel de 18,6 millions de passagers. Ces points de vente viennent s'ajouter aux deux restaurants gérés par Areas au sein de l'aéroport andalou depuis 2009.

Edenred (-3,45% à 33,38 Euros) : Berenberg passe de 'conserver' à 'vendre' avec un cours cible ajusté de 20 à 23 Euros.

Michelin (-1,70% à 102,45 Euros) : Berenberg est vendeur sur le dossier en visant un objectif de cours abaissé à 95 Euros.

Air France KLM (-2,95% à 8,31 Euros) : Kepler Cheuvreux abaisse son avis d'acheter à 'conserver' avec un cours cible ajusté de 10 à 9 Euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…