En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 474.90 PTS
+0.72 %
4 487.00
+1.02 %
SBF 120 PTS
3 543.16
+1.25 %
DAX PTS
10 554.71
+2.15 %
Dow Jones PTS
23 858.40
+1.81 %
8 254.72
+0.31 %

Ouverture Paris : le CAC40 repasse les 4.000 points

| Boursier | 978 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 va prolonger son rebond d'hier (+2,68%) ce matin, attendu à quelques dizaines de points des 4...

Ouverture Paris : le CAC40 repasse les 4.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 prolonge son rebond d'hier (+2,68%) ce matin, et accélère au-dessus des 4.000 points (+5,75% à 4.075 points). Rebond fondé sur le constat de la reprise de la consommation en Chine ou rebond technique avant reprise de la chute, la fin du confinement n'étant pas proche en Europe ? Impossible à dire pour le moment. Les mesures inédites de la BCE, annoncées hier, jouent aussi à plein dans l'esprit des investisseurs.

De son côté, l'envolée du prix du baril de pétrole résulte du constat du retour de la demande en provenance de Chine mais aussi des déclarations de Trump affirmant qu'il pourrait intervenir pour soutenir les cours, face à la guerre des prix. Le Brent est revenu pour sa part au-dessus des 30$!

Donald Trump a aussi indiqué qu'il était favorable à une prise de participation de l'Etat dans "certaines entreprises". Lors d'un point presse à la Maison Blanche, il a aussi affirmé qu'il soutiendrait une interdiction pour les entreprises d'utiliser les aides de l'Etat pour racheter leurs propres actions. Parmi les firmes les plus en difficulté face à la pandémie actuelle figurent les compagnies aériennes, ainsi que Boeing, déjà durement frappé avant le Covid-19 par les déboires de son Boeing 737-MAX.

Hier, la Californie a décrété le confinement. Ce sont donc plus de 40 millions d'américains qui débutent cette mesure et un pan gigantesque de l'économie américaine qui se retrouve à l'arrêt.

WALL STREET

Dans le sillage des places boursières européennes, la Bourse de New York a rebondi ce jeudi, tandis que l'administration Trump travaille à un plan de soutien de 1.300 milliards de dollars à l'économie américaine pour faire face à la crise du coronavirus.

A la clôture, le rebond était cependant modeste compte-tenu de la dégringolade des derniers jours. L'indice Dow Jones a regagné 0,95% à 20.087 points, repassant au dessus des 20.000 points. L'indice large S&P 500 a repris 0,47% à 2.409 pts et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a rebondi de 2,3% à 7.150 pts.

L'indice Vix de la volatilité, aussi appelé "l'indice de la peur", s'est légèrement détendu, finissant la journée à 72 points (-5,8%). Mercredi, il avait dépassé les 85 en séance, un niveau supérieur à ceux de la fin 2008, dans le sillage de la faillite de la banque Lehman Brothers, qui avait entraîné la crise financière mondiale.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Reventes de logements existants. (15h00)

Europe :
- Indice allemand des prix à la production. (08h00)
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

VALEURS EN HAUSSE

Renault (+3,70% à 15,99 Euros) : réunit dans la journée son conseil d'administration pour faire le point sur la crise provoquée en Europe par l'épidémie de coronavirus, ont dit à Reuters trois sources proches du groupe.

LVMH (+5,25% à 310,45 Euros) : a conclu l'an dernier le rachat du joaillier américain Tiffany pour 16,2 milliards de dollars, envisage d'acheter des actions de sa cible directement en Bourse, le cours du titre étant tombé sous le prix conclu, a rapporté jeudi Bloomberg News en citant des sources proches du
dossier.

Cegedim (+1,15% à 21,65 Euros) L'EBITDA a grimpé de 24,5 millions d'euros, soit 31,9%, pour s'établir à 101,2 millions d'euros en 2019 contre 76,8 millions en 2018. Il représentait 20,1% du chiffre d'affaires en 2019 contre 16,4% en 2018. Retraitée de l'impact positif de 15,9 millions d'euros lié à la première application de la norme IFRS 16, cette progression s'élève à 8,6 millions d'euros, soit 11,2%. Il représentait 16,9% du chiffre d'affaires en 2019 contre 16,4% en 2018. Le résultat net consolidé ressort ainsi à 2,7 millions d'euros en 2019, contre 5,8 million en 2018. Le résultat par action courant s'établit à 0,6 euro en 2019 contre 0,7 euro un an plus tôt. Le résultat net par action s'établit à 0,2 euro en 2019 contre 0,4 euro un an plus tôt.

Kaufman and Broad (+6,50% à 20,66 Euros) : Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 31,7 ME (10,6% du chiffre d'affaires), contre 35,6 ME pour 2019 (10,9% du chiffre d'affaires). Le résultat opérationnel courant s'établit à 25,4 ME (30,6 ME en 2019). Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 8,5% (9,3% en 2019). Le résultat net - part du groupe de l'exercice 2020 est de 13,2 ME, en baisse de -8,1% par rapport à février 2019. Kaufman & Broad proposera de nouveaux objectifs 2020 dès que la situation générale rendra pertinente une projection sur l'ensemble de l'exercice.

Akwel (+8,65% à 10,30 Euros) a annoncé que ses activités d'une vingtaine de sites en Europe, au Maroc, en Tunisie et en Turquie seront progressivement suspendues ou notablement réduites. Ces baisses ou arrêts d'activité seront mis en place d'ici la fin de la semaine, dans la plupart des cas pour un délai renouvelable de deux semaines.

STMicroelectronics (+10,40% à 16,60 Euros) a conclu un accord avec les syndicats pour réduire de la production de ses sites en France en raison de la crise sanitaire. La direction du groupe, qui indique que cet accord court jusqu'au 2 avril, a précisé que cette réduction pourrait aller selon les sites jusqu'à 50% des effectifs de production, selon l'agence Reuters. L'accord de réduction de l'activité a été signé par les syndicats CFDT et CFE-CGC, qui représentent plus de la moitié des salariés du groupe. La CGT a voté contre et réclame la fermeture pure et simple des usines.

ArcelorMittal (+8,30% à 7,07 Euros) : prend des mesures pour réduire ses opérations en Europe en alignant sa production sur la demande.

VALEURS EN BAISSE

Verallia (-6,80% à 23,30 Euros) : plus forte baisse sur le SRD ce matin.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Réalités, SuperSonic Imagine, SpineGuard, Qwamplify, Esker

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley passe de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur le dossier Total en ciblant un cours de 27,50 euros.

Goldman Sachs repasse de 'neutre' à 'achat' sur Orange en ciblant un cours de 17 euros.

Commerzbank passe de 'conserver' à 'alléger' sur Air France-KLM avec un cours cible de 3,50 euros.

Jefferies abaisse son avis de 'conserver' à 'acheter' sur Airbus en ciblant 80 euros.

Société Générale repasse à l'achat sur Legrand en ciblant un cours de 63 euros.

INFOS MARCHÉ

Bourrelier Group : l'AMF valide le principe d'une OPR ; suspension de cotation demandée.

Soitec : les porteurs obligataires approuvent un apport partiel d'actif au profit de la future Soitec Lab.

EN BREF

Tipiak : diffère la publication de ses comptes annuels.

Enertime : résultats 2020 faiblement impactés par le Coronavirus.

EasyVista : impact limité de l'épidémie COVID-19 sur les activités.

Engie EPS avertit sur la réalisation de ses objectifs 2020.

Media 6 ferme ses bureaux et ateliers en France.

OL Groupe a mis l'ensemble de son personnel sportif en chômage partiel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

Pour renforcer son soutien face à la crise sanitaire, BNP Paribas lance un nouveau plan de soutien d’urgence qui porte l’engagement financier du Groupe à plus de 50 millions d’euros contre 25…

Publié le 09/04/2020

-35% depuis mi-février

Publié le 09/04/2020

Ekinops cède 6,4% à 5,1 euros au lendemain de sa publication trimestrielle...

Publié le 09/04/2020

Crédit Agricole/b grimpe de 4,5% ce jeudi, de retour sur les 7 euros ce jeudi, alors que le Credit Suisse a ajusté son cours cible de 15 à 10,50...

Publié le 09/04/2020

Société Générale rebondit de près de 3% ce jeudi à 15 euros, alors que le groupe bancaire profite d'une note plus favorable de Credit Suisse qui est...