5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : le CAC40 refuse de suivre le DJ

| Boursier | 380 | Aucun vote sur cette news

En cassant pour la première fois de son histoire le plafond des 22...

Ouverture Paris : le CAC40 refuse de suivre le DJ
Credits Reuters

LA TENDANCE

En cassant pour la première fois de son histoire le plafond des 22.000 points hier soir, le Dow Jones affiche 11,4% de gains depuis le 1er janvier. A Paris, le CAC40 ne prend que 5% (+7,9% dividendes réinvestis) et perd malgré tout 0,15% ce jeudi à 5.100 pts. La dynamique économique européenne est pourtant au rendez-vous, mais les investisseurs s'inquiètent du regain de vigueur de l'euro proche des 1,19/$...

En attendant les chiffres de l'emploi américain de juillet, qui seront diffusés demain, les regards se tournent aujourd'hui vers la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux et vers les publications d'entreprises, avec la dernière grosse livraison de l'été. En Europe, Crédit Agricole, Merck KGaA, Siemens, Adidas, Axa, Deutsche Telekom, BMW, Shire ou Continental sont au nombre des 30 publications de valeurs de l'indice STOXX 600. Aux Etats-Unis, elles seront 39 pour le S&P500, dont Noble, Allergan, Regeneron, Duke Energy, Kellogg, Viacom, Kraft Heinz ou Motorola Solutions.

WALL STREET

Wall Street a donc terminé pour la première fois de son histoire au-dessus des 22.000 pts sur le Dow Jones, en hausse de 0,24% à 22.016 pts mercredi, dans un marché qui continue d'aligner les records, aidé cette fois par la forte progression d'Apple après ses comptes. L'indice S&P500 a progressé plus modestement de 0,05% à 2.477 pts et le Nasdaq est resté stable à 6.362 pts. La marque à la pomme a été la vedette du jour, en hausse de 5% après ses comptes.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices PMI des services & composite de juillet sont attendus en France(9h50), Allemagne (9h55) et zone euro (10h00), avant les ventes de détail zone euro en juin (11h00) et la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux (13h00). Aux Etats-Unis, l'étude Challenger concernant les destructions de postes (13h30) sera suivie des inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), de l'indice Markit PMI des services (15h45), de l'indice ISM des services et des commandes industrielles (16h00).
La parité euro/dollar atteint 1,1850 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,15$ et le WTI 49,95$ pour l'échéance d'octobre.

VALEURS EN HAUSSE

* Bic : +5,7%. Certains analystes le redoutaient après un début d'année difficile : Bic lance ce matin un double avertissement sur ses objectifs, avec une croissance organique qui sera comprise entre 3 et 4% au lieu de 5% et une marge d'exploitation normalisée qui se contractera plus fortement que prévu. Les résultats du second trimestre sont malgré tout plutôt conformes aux attentes.

* Transgene : +3% avec Atari et DBV

* Guerbet : +1,5% avec Abivax, Archos, Seb et Thermador

* Innate : +1% suivi de Eramet et Vicat

* Alstom : +0,3%. Quatre équipes seraient en lice pour la course à l'extension du métro d'Athènes, un projet évalué à 1,45 MdE, dont GEK Terna associé à Vinci et Siemens, et le trio J&P Avax, Ghella, Alstom. La date-butoir de dépôt des offres a été fixée au 10 août.

* Bonduelle : +0,2%. La société dépasse pour la première fois les 2 MdsE au terme de son exercice 2016-2017 clos fin juin sur une croissance organique de 2,7%, en haut de fourchette des objectifs annoncés (+2% à +3%), dont +4,6% sur le dernier trimestre. Elle prévoit une profitabilité opérationnelle courante proche de celle enregistrée en 2015-2016 malgré l'impact des mauvaises campagnes agricoles de l'été 2016, au-delà des objectifs pourtant relevés en mars.

VALEURS EN BAISSE

* Arkema : -2% avec IPSOS

* Crédit Agricole : -1,5%. La banque a publié ce matin un bénéfice net en vive hausse au second trimestre, que ce soit pour l'entité cotée ou pour le groupe dans son ensemble. La baisse du coût du risque a accentué les gains, alors que les principales activités sont en progression. Les ratios prudentiels ont pris la pente ascendante.

* Vallourec : -1% suivi de Technip et de la SG

* Axa : -0,4%. L'assureur clôt ce matin la saison des publications intermédiaires des grandes entreprises financières françaises en annonçant un bénéfice net de 3,268 milliards d'euros au terme du premier semestre 2017, un peu plus élevé que les 3,13 MdsE visés par le consensus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS