En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Ouverture Paris : le CAC40 monte, Edenred corrige

| Boursier | 1002 | Aucun vote sur cette news

Alors que la Bourse de New York a encore tergiversé hier soir, entre destitution potentielle de Donald Trump et négociations commerciales...

Ouverture Paris : le CAC40 monte, Edenred corrige
Credits edenred

LA TENDANCE

Alors que la Bourse de New York a encore tergiversé hier soir, entre destitution potentielle de Donald Trump et négociations commerciales incertaines, les investisseurs sont en mode 'roue libre' ce vendredi, l'année étant déjà bouclée pour bon nombre d'entre eux avec un gain de près de 25% du CAC40 depuis le 1er janvier. L'indice gagne ce matin 0,55% à 5.917 pts dans le calme, aidé par le petit sursaut des banques. En revanche Edenred, victime d'une attaque informatique recule de 5%...

WALL STREET

A la clôture, le Dow Jones a perdu 0,20% à 27.766 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,16% à 3.103 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a fléchi de 0,24%, à 8.506 pts.
Sur le marché des changes, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à 6 devises de référence, a légèrement progressé (+0,07%) à 98 points, tandis que l'euro a cédé 0,12% à 1,1058$. Sur les marchés obligataires américains, le rendement du T-Bond à 10 ans a repris 2 points de base, à 1,77%, au lendemain de la publication des Minutes de la Fed, qui ont confirmé une pause sur les taux directeurs, après les 3 baisses pilotées depuis juillet dernier.

ECO ET DEVISES

Sur fond de tensions politiques, les négociations commerciales semblent s'enliser à nouveau... Pourtant jeudi, le vice-Premier ministre chinois Liu He, négociateur principal de l'accord côté chinois, s'est dit "prudemment optimiste" sur la conclusion de l'accord commercial partiel de "Phase 1". A l'occasion d'un forum organisé par 'Bloomberg', M. Liu se serait dit toutefois "confus", devant les exigences américaines.
Donald Trump continue de son côté de tenir un discours offensif. Après avoir menacé la Chine de nouvelles taxes en début de semaine, le président américain a estimé mercredi soir que s'il n'a pas encore conclu d'accord avec la Chine, c'est tout simplement parce qu'elle n'est pas à la hauteur. "Je ne pense pas qu'ils atteignent le niveau que je veux", a asséné Trump devant la presse à Austin. Le dirigeant américain a aussi insisté sur le fait que la Chine avait bien plus besoin d'un accord que les Etats-Unis...

En attendant, la Chine a revu en hausse ce vendredi son produit intérieur brut nominal de l'an passé, à 91.930 milliards de yuans (11.807 milliards d'euros), un ajustement de 2,1% qui lui permet de maintenir son objectif d'un doublement de la taille de son économie en dix ans d'ici à 2020... Le Bureau national de la statistique (BNS) a indiqué que ce changement n'aurait pas d'impact significatif sur le calcul du taux de croissance pour 2019.

Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond, après des informations selon lesquelles l'Opep et ses alliées dont la Russie, devraient décider de prolonger leur accord de maîtrise de la production, lors de leurs réunions des 5 et 6 décembre prochains. Le Brent de la mer du Nord pointe ce matin à 63,50$. L'or revient à 1.466$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

Celyad (+5%). La société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T a annoncé qu'elle s'est vu octroyer 8,5 millions d'euros de subsides et financements non-dilutifs de la Région Wallonne. Ce financement aidera à soutenir le développement des candidats CAR-T de la Société, dont CYAD-01 et CYAD-02 pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë réfractaire/récidivante ainsi que les approches de prochaine génération actuellement en développement préclinique.
Ces aides à l'innovation technologique de la Région Wallonne ont été confirmées par Mr Willy Borsus, Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l'Économie, du Commerce Extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Numérique, de l'Agriculture et de l'Aménagement du Territoire.

Amplitude Surgical (+4,5%). Sur le premier trimestre (juillet-septembre) de l'exercice 2019-20, le chiffre d'affaires d'Amplitude Surgical ressort à 20,8 ME, en progression de 6,7% et 6% à taux constants. Sur le marché français, l'activité est en progression de 3,9% sur le trimestre à 12,1 ME, soit 58% du chiffre d'affaires total. L'activité internationale ressort à 8,7 ME, en croissance de 10,8% et de 9,2% à taux constants, portée par la performance des filiales (+13,9% à taux constants), en particulier en Afrique du Sud et au Brésil, compensant une baisse ponctuelle de l'activité des distributeurs. L'activité directe d'Amplitude Surgical (marché français et filiales internationales), qui représente près de 91% des ventes, enregistre une progression de 7,2% à taux constants.
Les ventes de Novastep, solutions innovantes pour la chirurgie des extrémités (pied et cheville), affichent une très forte croissance au premier trimestre et ressortent à 2 ME (+39,7% à taux constants), portées principalement par les Etats-Unis (+83,9% à taux constants). La part des ventes internationales de Novastep atteint plus de 65%. L'activité de Novastep représente 9,4% du chiffre d'affaires.

Drone Volt (+4%) a remporté deux appels d'offres majeurs auprès de RTE, Réseau de Transport et d'Electricité. A l'issue d'une compétition lancée par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, Drone Volt a été sélectionné pour, d'une part, la fourniture de drones et, d'autre part, la formation de plus de 400 pilotes. Les livraisons de drones et les formations s'étaleront du 4ème trimestre 2019 jusqu'au 4ème trimestre 2020 et portent sur un montant cumulé de plus de 500.000 euros.
"Ce contrat valorise notamment la qualité de la formation dispensée par nos équipes", déclare Olivier Gualdoni, PDG de Drone Volt. "Le groupe recueille en outre les fruits de sa stratégie dans l'inspection des lignes électriques où son savoir-faire s'exprime pleinement", ajoute le dirigeant.

Imerys : +3% avec Europacorp

AB Science (+2,5%) effectue ce jour une mise au point, suite à un article de la veille concernant l'enquête en cours de l'Autorité des marchés financiers. Ainsi, le groupe a pris connaissance de l'article publié hier dans le journal 'Les Echos' concernant une enquête de l'AMF relative à l'information financière et au marché du titre AB Science. AB Science rappelle que l'existence de cette enquête initiée en 2017 a été rendue publique à l'occasion de la publication de son rapport financier annuel pour l'exercice annuel clos le 31 décembre 2018. La société biotechnologique "s'étonne pour le moins, et doit faire la réserve la plus expresse de ses droits et de ceux de ses dirigeants cités, que les enquêteurs de l'AMF puissent se permettre, alors que l'enquête est en cours et n'a donné lieu à aucun grief, de rapporter dans la presse des éléments tout aussi inexacts que dénués de tout fondement".
AB Science, qui elle n'entend pas commenter une enquête en cours, rappelle "que non seulement les faits relatés dans cet article sont formellement contestés mais aussi et surtout qu'elle et ses dirigeants sont totalement confiants sur l'issue de cette enquête".
Selon Les Echos, le gendarme français des marchés financiers "soupçonne la biotech et quatre de ses dirigeants d'avoir cédé des titres avant une importante annonce susceptible de faire chuter le cours de Bourse". Des perquisitions auraient été réalisées dans les locaux parisiens de l'entreprise, selon le journal.

Eramet (+2,5%) a annoncé le succès de l'offre de rachat en numéraire lancée le 4 novembre, portant sur son emprunt obligataire d'un montant de 525 millions d'euros portant intérêt au taux de 4,50% venant à échéance en novembre 2020 (ISIN FR0011615699), émis en deux tranches le 6 novembre 2013 et le 14 mai 2014 respectivement et admis aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris (dont le montant nominal en circulation était avant le lancement de l'offre de 460,1 ME) pour un montant de 226,6 millions d'euros (hors intérêts courus) à un prix de 104.500%. A la suite de cette opération, le montant nominal des obligations existantes en circulation est de 233,5 ME.
Le groupe annonce par ailleurs le succès de la nouvelle émission obligataire libellée en euros d'un montant de 300 millions d'euros arrivant à échéance le 21 mai 2025.
Cette souche obligataire, qui porte un coupon de 5,875%, a été souscrite par une base diversifiée d'investisseurs institutionnels. Les obligations émises sont non notées et sont admises à la négociation sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Ces opérations permettent à Eramet d'allonger l'échéance moyenne de sa dette.

Eramet : +2% suivi de TF1, Akwel, SES et Publicis

Argan (+1%) Lauréat d'un appel d'offre constructeur/investisseur lancé par DPD France, le duo composé d'Argan en qualité d'investisseur et LYRIS pour la partie construction, annonce le lancement du chantier de la nouvelle plateforme colis DPD France sur la commune de Billy-Berclau (62).
Argan poursuit ainsi son développement sur le secteur de l'immobilier logistique Premium avec le démarrage du chantier de cette plateforme de messagerie pour le compte de son client locataire DPD France. Filiale de DPDgroup, no2 sur le marché européen de livraison de colis, DPD France assurera la prise en charge, le transport, le suivi et la livraison de colis et documents.
D'une surface de 7.300 m(2), cette plateforme colis de 90 quais est localisée sur la Zone Industrielle Artois-Flandres sur la commune de Billy-Berclau, à quelques kilomètres au nord de Lens.

Total : +1% avec SG, Crédit Agricole, BNP Paribas, Vallourec, Schneider, Seb et Vicat

FDJ (+0,5%) a fait des étincelles pour son premier jour d'échanges à Paris jeudi. Après avoir ouvert à 23 euros, l'action a maintenu en clôture l'essentiel de ses gains, terminant en hausse de 16,4% à 22,70 euros, contre un cours d'introduction de 19,50 euros pour les particuliers (19,90 euros pour les institutionnels).

Bourbon : Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire ouverte depuis le 7 août 2019 au bénéfice de la société holding Bourbon Corporation et de sa sous-holding Bourbon Maritime, le Tribunal de Commerce de Marseille avait fixé au 20 novembre la date de remise des offres de reprise des 2 sociétés.
Quatre candidats repreneurs ont déposé une offre portant sur la reprise des actifs et activités de Bourbon Corporation et/ou de Bourbon Maritime.
Conformément aux conclusions du jugement qu'il a rendu le 18 novembre 2019, le Tribunal de Commerce a fixé au 10 décembre 2019 l'examen des offres de reprise.

VALEURS EN BAISSE

Edenred (-5%) annonce avoir été victime d'une infection de ses systèmes d'information par des logiciels malveillants le 21 novembre 2019. Edenred analyse actuellement l'étendue de l'attaque. Dès détection de l'attaque, Edenred a immédiatement mis en place des mesures préventives afin de se protéger contre toute infection ultérieure, en conformité avec la politique de cyber-sécurité du Groupe.
Edenred s'engage à utiliser tous les moyens disponibles pour protéger ses opérations et les informations de ses clients.
Edenred a pris contact avec les autorités et les instances de réglementation concernées...

Atari : -3% avec Poxel et Genfit (-1%)

Ingenico : -0,5% suivi de Innate, Capgemini et Remy Cointreau

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...