En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 771.39 PTS
+1.76 %
4 759.0
+1.73 %
SBF 120 PTS
3 769.72
+1.63 %
DAX PTS
11 781.13
+1.06 %
Dow Jones PTS
25 648.51
+0.39 %
9 478.63
+0.39 %
1.106
+0.51 %

Ouverture Paris : le CAC40 maintient le cap du rebond !

| Boursier | 1371 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 franchit à nouveau les 4...

Ouverture Paris : le CAC40 maintient le cap du rebond !
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 franchit à nouveau les 4.400 points ce matin, bondissant de 2% environ. L'indice parisien, qui reste sur 6 hausses lors des 8 dernières séances, maintient le cap du rebond!

Côté sanitaire, l'épidémie de Covid-19 continue de se répandre à travers le Monde. Le pic semble envisageable d'ici quelques jours en Italie, pays où il a fait le plus de morts pour le moment. Le flou règne en revanche aux Etats-Unis nouveau épicentre de la pandémie.

Des bonnes nouvelles arrivent toutefois! La sortie de crise est d'actualité en Chine où, l'activité du secteur manufacturier du mois de mars, est repassé au-dessus de la zone d'expansion de l'économie! L'indice PMI manufacturier officiel a en effet progressé à 52 en mars après avoir chuté à 35,7 le mois précédent, revenant ainsi au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité. Les observateurs ne s'attendaient pas à un tel rebond!

Côté entreprises, c'est au tour de L'Oréal de lancer un avertissement sur son chiffre d'affaires. Les annonces de coupes de dividendes, partielles ou totales, se multiplient. Hermès, Vranken-Pommery Monopole figurent parmi les dernières.

WALL STREET

Wall Street a commencé la semaine sur une note positive, les investisseurs continuant de saluer les plans de soutien massifs du gouvernement américain et de la Réserve fédérale pour atténuer les effets récessionnistes de la crise du coronavirus. Le pétrole a cependant poursuivi sa dégringolade, sur les 20$ le baril WTI, sur fond d'excès d'offre et d'effondrement de la demande mondiale. Le dollar a rebondi et les marchés obligataires souverains ont fait du yo-yo.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 3,19% à 22.327 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 3,35% à 2.626 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 3,62% à 7.774 pts. Le titre de Johnson & Johnson (+8%) s'est distingué à la hausse alors que le groupe travaille à la mise au point d'un vaccin contre le Covid-19. Abbott Laboratories (+6,4%) a progressé aussi, après avoir reçu le feu vert des autorités sanitaires pour son test de diagnostic rapide du virus.

ECO ET DEVISES

Nouveau repli de la consommation des ménages en février. Selon les données de l'Insee, les dépenses ont reculé de 0,1% le mois passé après avoir déjà baissé de 1,2% en janvier. Les dépenses en énergie baissent de nouveau (-0,9%), la consommation de biens fabriqués rebondit (+0,2% après -2,8%), portée par les achats de biens fabriqués durables (+1,4%) et la consommation alimentaire est stable (+0,0% après +0,3%).

Par ailleurs, les prix à la consommation augmenteraient de 0,6% en mars, après +1,4% le mois précédent, selon l'estimation provisoire réalisée par l'Insee en fin de mois. La forte baisse de l'inflation résulterait d'un net repli des prix de l'énergie et des produits manufacturés et d'un ralentissement des prix des services et du tabac. Les prix de l'alimentation augmenteraient, sur un an, à peine plus vite qu'en février. Sur un mois, les prix à la consommation seraient stables, comme le mois précédent. Harmonisée aux normes européennes, l'inflation annuelle ralentirait à +0,7%, après +1,6% en février.

Etats-Unis :
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Indice allemand des prix à l'import. (08h00)
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)
- Indice flash des prix à la consommation en Europe. (11h00)
- Indice préliminaire italien des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.617$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1085$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 23,61$.

VALEURS EN HAUSSE

Hermès (+1,60% à 650 Euros) a annoncé lundi qu'il allait ramener sa proposition de dividende de 5 euros par action à 4,55 euros, soit le niveau versé en 2019, et que ses gérants renonçaient à toute augmentation et percevraient cette année une rémunération totale identique à celle de l'an dernier en raison de la pandémie de coronavirus.

Jacquet Metal Services (+2% à 8,46 Euros) : les centres de distribution français, italiens et portugais (18% du chiffre d'affaires consolidé) se sont arrêtés progressivement, en raison des directives des autorités locales ou des difficultés logistiques rencontrées. Tous les autres centres de distribution du Groupe poursuivent leur activité, avec des taux d'utilisation compris entre 60 et 90%. Compte tenu de la progression de la pandémie, le Groupe s'attend à devoir fermer d'autres centres dans les jours et les semaines à venir, notamment en Espagne (7% du chiffre d'affaires) et en Amérique du Nord (6% du chiffre d'affaires).

VALEURS EN BAISSE

L'Oréal (-0,75% à 244,40 Euros) a annoncé lundi la suspension de ses prévisions pour 2020 en raison de l'épidémie due au coronavirus et s'attend à une baisse de 5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Vranken-Pommery Monopole (-0,35% à 13,80 Euros) : La progression du résultat opérationnel est de +1,5% à 20,9 ME. Vranken Pommery Monopole enregistre une amélioration sensible de son Ebitda pour un résultat net consolidé de +0,9 ME (1,5 ME en 2018). Le groupe proposera de ne pas distribuer de dividende. Compte tenu de la situation actuelle et des mesures exceptionnelles prises par le groupe avec le soutien de l'Etat, il n'est pas concevable de maintenir le versement d'un dividende, commente le Conseil d'administration de Vranken Pommery Monopole.

2CRSI (-15,50% à 2,18 Euros) : estime devoir suspendre la quantification de ses objectifs pour l'exercice 2020-2021 tels qu'ils avaient été confirmés en février.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Groupe EPC, METabolic EXplorer, Augros Cosmetic Packaging, Ecoslops, EasyVista, HF Company, Quadient, Mecelec, Vogo, Actia.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs repasse à l'achat sur le Crédit Agricole en ciblant un cours de 11,90 euros. Goldman Sachs repasse d'achat à 'neutre' sur Natixis en ciblant 4,20 euros.

AlphaValue dégrade son avis d'achat à accumuler sur Peugeot avec un cours cible de 13,60 euros. AlphaValue accumule toujours Arkema, mais avec un cours cible ajusté de 75,50 à 72,20 euros.

Jefferies passe de 'sousperformance' à 'neutre' sur Saint-Gobain avec un cours cible de 24,50 euros. Jefferies reste à 'sousperformance' sur Tarkett avec un cours cible ramené à 6,92 euros.

JP Morgan ramène son cours cible de 19 à 14 euros sur Spie.

INFOS MARCHES

SpineGuard : reprise de cotation aujourd'hui.

EN BREF

Altice Europe : Hot met fin aux discussions sur l'acquisition de Partner Communications.

CNP Assurances coupe son dividende ; AG à huis clos.

JCDecaux : acquisition d'une participation minoritaire dans Clear Media.

Amoeba engage un partenariat avec Certis Europe.

Emova lance une augmentation de capital de 2,7 ME.

EssilorLuxottica reporte son AG et pourrait réduire le dividende.

2CRSI : suspend la quantification de ses objectifs pour l'exercice 2020-2021.

Robertet s'attend à un impact négatif de la crise sur sa croissance et sa marge.

Carmat n'anticipe pas d'impact de la pandémie sur son activité opérationnelle et son calendrier 2020.

Atari n'a plus aucune dette financière.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2020

GROUPE PAROTLe distributeur automobile publiera (après Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre. RENAULTLe constructeur automobile dévoilera son plan de réduction des coûts. source :…

Publié le 28/05/2020

8h45 en FranceConsommation des ménages en avrilInflation en maiPIB (définitif) du premier trimestre11h00 en zone euroInflation en mai (première estimation)14h30 aux Etats-UnisRevenu et consommation…

Publié le 28/05/2020

Avec la transformation inéluctable du commerce physique

Publié le 28/05/2020

Moody’s a dégradé jeudi la note de crédit de long terme de Renault de « Ba1 » à « Ba2 ». Le groupe au losange s’enfonce donc encore un peu plus dans la catégorie spéculative. La…

Publié le 28/05/2020

Amundi a obtenu le flatteur statut de 'Super Management Company' en Irlande...