Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 678.53 PTS
+0.6 %
6 676.00
+0.71 %
SBF 120 PTS
5 239.47
+0.72 %
DAX PTS
15 679.97
+0.95 %
Dow Jones PTS
34 798.00
+0.1 %
15 329.68
+0. %
1.169
-0.22 %

Ouverture Paris : le CAC40 finalement positif, Valneva chute!

| Boursier | 592 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 devrait débuter en légère baisse ce matin à l'ouverture, dans un contexte de prudence généralisée face aux craintes autour de la...

Ouverture Paris : le CAC40 finalement positif, Valneva chute!
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 débute finalement dans le vert ce matin, grimpant de 0,55% et revenant à 6.700 points. Les investisseurs se montrent finalement moins prudents qu'attendus face aux craintes autour de la reprise économique et de l'inflation aux Etats-Unis. Et alors que vendredi, ils avaient terminé la semaine dans le rouge, après l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des prix à la production en août aux Etats-Unis.

Les investisseurs font fi, aussi, des deux sources expliquant que les élus démocrates à la Chambre des représentants envisagent de proposer une hausse du taux d'imposition des entreprises à 26,5%, contre 21% actuellement, dans le cadre d'un projet plus large d'augmentation des impôts sur les ménages les plus aisés, les sociétés et les investisseurs.

Dans les premiers échanges, la cote parisienne est marquée par la chute du titre Valneva qui perd 40%, après l'annonce que le gouvernement britannique renonçait au contrat de 100 millions de doses.

WALL STREET

Malgré une tentative de rebond matinal, la Bourse de New York a terminé en net recul, vendredi, les investisseurs s'interrogeant sur les risques liés au ralentissement conjoncturel et sur les effets du futur "tapering" des banques centrales. L'annonce d'une forte hausse des prix à la production en août aux Etats-Unis a entretenu les attentes de réduction des achats d'actifs de la Fed. Les taux souverains se sont tendus des deux côtés de l'Atlantique, tandis que le pétrole a rebondi et que l'or a rechuté. L'action Apple a perdu 3,3%, plombant les indices américains, après une décision de justice favorable aux développeurs dans son procès avec Epic Games.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,78% à 34.607 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,77% à 4.458 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a reculé de 0,87% à 15.115 pts, sa 3e baisse d'affilée. Le DJIA et le S&P 500 ont enchaîné quant à eux 5 séances consécutives de repli, face à la montée des incertitudes ("tapering", variant delta, blocages au Congrès US...).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- Taux de chômage en Italie. (10h00)
- Balance commerciale italienne. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1796$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 73,28$. L'once d'or se traite 1.792$.

VALEURS EN HAUSSE

Orange (+0,40% à 9,32 Euros) : Le PDG Stéphane Richard, dont le mandat prend fin en mai 2022, se prononce en faveur d'un tandem à la tête de l'opérateur de télécommunications français, exprimant ainsi le souhait de rester président dans une telle hypothèse. Interrogé dans le 'JDD' sur l'avenir de la gouvernance du groupe, Stéphane Richard juge que les évolutions récentes dans la direction des groupes du CAC40 - fonctions de président du conseil d'administration et de directeur général dissociées - "est une bonne chose, si le tandem fonctionne"..."Il reviendra naturellement aux actionnaires d'Orange d'en décider le moment venu", poursuit-il... "Rester dans le groupe en tant que président dans une gouvernance renouvelée et dissociée est mon souhait personnel, mais ce sera bien sûr au conseil d'administration d'en décider", souligne Stéphane Richard, briguant ainsi un quatrième mandat. Le patron d'Orange poursuit en estimant que les "rumeurs récentes" sur une brouille avec Ramon Fernandez, directeur général délégué, sont "infondées".

Nexans (+0,70% à 86,90 Euros) annonce avoir conclu aujourd'hui un accord d'achat d'actions avec la société mexicaine Xignux SA en vue d'acquérir Centelsa, un fabricant de câbles haut de gamme en Amérique latine, actif dans les secteurs du Bâtiment et des Utilites. Basé en Colombie, Centelsa, fabriquant de câble emblématique de classe mondiale, a un chiffre d'affaires de plus de 250 millions de dollars et une valeur d'entreprise de 225 millions de dollars. La finalisation de la Transaction est soumise aux approbations réglementaires et devrait intervenir au cours du premier semestre 2022.

VALEURS EN BAISSE

Valneva (-40% à 11,95 Euros) a reçu un avis de résiliation, par le gouvernement britannique (HMG) de l'accord de fourniture de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. Le contrat inclut une clause permettant à HMG d'y mettre fin. HMG prétend de plus que Valneva a manqué à ses obligations, ce que Valneva conteste vigoureusement.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

CS Group, Envea

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg repasse passe d'acheter à 'conserver' sur Allianz et démarre le suivi de Neoen à 'conserver' avec un cours cible de 39 euros.

HSBC repasse à acheter sur Getlink avec un cours cible de 15,25 euros.

INFOS MARCHES

Crosswood décide d'un acompte sur dividende de 0,38 euro.

EN BREF

OSE Immuno et Boehringer Ingelheim présentent des résultats positifs de Phase 1.

Dassault Aviation : La Grèce a commandé 6 Rafale supplémentaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/09/2021

Achat du Turbo Illimité Best PUT KERING C111T à 0,72 EUR Analyse :Kering a subi un choc baissier redoutable après avoir marqué un plus haut à 798 EUR. Les cours ont…

Publié le 27/09/2021

Un titre attractif...

Publié le 27/09/2021

Cybergun annonce une levée de fonds de 2 ME par le tirage de 2 tranches d'OCEANE, d'une valeur nominale de 1 000 000 euros chacune, souscrite par...

Publié le 27/09/2021

NHOA(ex-Engie EPS) annonce que, à la suite de la clôture de l'offre publique d'achat simplifiée qui a abouti à la détention par le nouvel actionnaire,...

Publié le 27/09/2021

Fermentalg a annoncé la mise en service par CarbonWorks, sa filiale détenue à parts égales avec le groupe Suez, du premier démonstrateur industriel de sa technologie de capture et de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne