Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 618.17 PTS
+0.02 %
5 614.50
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 463.22
+0.07 %
DAX PTS
13 895.08
+0.34 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.213
+0.43 %

Ouverture Paris : le CAC40 face aux 5.500 points

| Boursier | 625 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 repasse au-dessus des 5...

Ouverture Paris : le CAC40 face aux 5.500 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 repasse au-dessus des 5.500 points en début de séance, à la faveur d'une progression de 0,70%. Mais l'indice parisien semble buter face à ce seuil et hésite à le déborder. Pour autant, le Marché ne tient pas compte de la sortie de Donald Trump qui a qualifié de "honteux" le plan de soutien de 900 Mds$ longtemps attendu par les marchés en jugeant "ridiculement basses" les aides aux individus : 600$ pour un américain sous les 75.000$ de revenus annuels. Trump n'a pas dit qu'il mettrait son veto au projet, mais on comprend qu'il ne signera qu'un projet modifié.

Les marchés ne se formalisent pas de la sortie trumpienne que beaucoup voient déjà en campagne pour 2024. Il faut dire que Joe Biden devrait lancer un nouveau plan de relance une fois à la Maison Blanche.

Avant la hausse de ce matin, les investisseurs restaient sur une séance de rebond après avoir été rassurés à propos de la nouvelle souche de Covid en Grande Bretagne. Demain 24 décembre, le marché parisien ne sera ouvert que pour une demi-séance.

WALL STREET

Wall Street a évolué sans tendance claire ce mardi, après une séance volatile hier, avec un biais haussier pour le Nasdaq qui progresse de 0,51% à 12.808 pts, Apple grimpant de près de 3% soutenu par ses projets dans la voiture électrique. Le S&P500 recule de 0,21% à 3.687 pts. Le DJ cède 0,67% à 30.015 pts.

L'accord sur un nouveau plan de relance budgétaire aux Etats-Unis semble malgré tout prendre le dessus, au-delà des craintes soulevées par la propagation d'une nouvelle souche du coronavirus partie de Grande-Bretagne. La révision à la hausse de la croissance américaine au troisième trimestre n'a en revanche eu que peu d'impact sur les indices, alors que les regards sont désormais tournés vers 2021...

ECO ET DEVISES

Les prix à la production ont rebondi de 1,2% en novembre après avoir reculé de 0,1% au mois précédent, annonce l'Insee. Les prix des produits pour le marché français sont particulièrement dynamiques (+1,7% après une stabilité) alors que ceux destinés aux marchés extérieurs rebondissent très légèrement (+0,2% après -0,4%). Sur un an, les prix à la production diminuent de 1,9% en après -2% au mois précédent.

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice des prix de l'immobilier de la NAHB. (15h00)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- Taux de chômage en Italie. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.867$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2191$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 49,44$.

VALEURS EN HAUSSE

L'Oréal (+0,60% à 303,70 Euros) se renforce en Asie avec l'acquisition de Takami Co. Cette société japonaise développe et commercialise sous licence les produits de la marque de soin de la peau Takami, appartenant au Docteur Hiroshi Takami, fondateur des deux cliniques dermatologiques éponymes à Tokyo. À cette occasion, L'Oréal a également renouvelé pour une très longue durée le contrat de licence de marque avec le Docteur Takami et signé un contrat de collaboration avec les cliniques Takami. Cette acquisition devrait être réalisée dans les prochaines semaines.

Biosynex (+1,10% à 18,50 Euros) : Larry Abensur, PDG, s'est projeté vers 2021, dans une interview publiée par Boursier.com : "L'exercice 2021 sera de nouveau très marqué par la Covid. Notre forte croissance devrait continuer au premier semestre, avant que les ventes ne se tassent logiquement au fur et à mesure de l'avancée de l'année. Mais Biosynex aura changé de dimension entre temps : nous aurons effectué des investissements technologiques sur les tests rapides automatisés, en immunologie comme en PCR... Notre base de clientèle de pharmacie aura explosé, de même pour les laboratoires. Notre notoriété a aussi été dopée et notre image est excellente car la société a été énormément mise en avant. Les tests rapides, eux-mêmes, ont acquis une vraie notoriété. On peut donc comprendre qu'un retour à la normale des ventes se fera sur des niveaux plus élevés que ceux de l'avant Covid."

Hexaom (+0,75% à 40,10 Euros) annonce avoir pris une participation de 51% dans le Groupe Claimo. Cette prise de participation est effective à compter du 15 décembre 2020. L'accord prévoit des modalités d'évolution progressive de cette participation.

VALEURS EN BAISSE

Marie Brizard Wine & Spirits (-1,70% à 1,40 Euro) annonce aujourd'hui que le lancement du projet d'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant global maximum (prime d'émission incluse) d'environ 105,3 millions d'euros ne pourra pas intervenir d'ici fin 2020.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

-

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg achète GTT en visant un cours de 102 euros.

Jefferies est acheteur sur le dossier ArcelorMittal avec un cours ajusté à 23 euros.

INFOS MARCHES

Valneva : les actionnaires approuvent les résolutions permettant une possible cotation aux Etats-Unis.

Tikehau Capital : réduction de capital.

Spineway : nouvelle tranche d'obligations convertibles Negma.

Cerinnov Group : financement en fonds propres de 2 ME.

Crédit Agricole : augmentation de capital réservée aux salariés.

EN BREF

Anevia : TV3 accélère sa transition vers la diffusion vidéo en OTT.

Mastrad : gagne son procès face à Consortium Ménager Parisien.

Eurofins lance des tests de PCR COVID-19 avec des options d'auto-échantillonnage à domicile.

Abionyx lance une étude de phase 2a avec CER-001.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Tendance hésitante à la mi-journée à la Bourse de Paris ! Les investisseurs restent très focalisés sur les actualités du côté des valeurs depuis ce matin en attendant l’audition de Janet…

Publié le 19/01/2021

La cote américaine est attendue en hausse avant bourse ce mardi

Publié le 19/01/2021

Halliburton, géant des services pétroliers, publie pour son quatrième trimestre des pertes limitées et des revenus supérieurs aux attentes...

Publié le 19/01/2021

Deuxième séance de cotations et deuxième séance de forte hausse pour Stellantis qui s'adjuge 5% à 14,1 euros en matinée sur la place parisienne...

Publié le 19/01/2021

AXA a annoncé l’extension de sa stratégie de smart working à l’ensemble de ses entités dans le monde. Cette stratégie vise à développer une organisation du travail hybride, qui combine…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne