Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 581.64 PTS
-
5 575.5
-
SBF 120 PTS
4 415.72
-
DAX PTS
13 382.30
-
Dow Jones PTS
29 823.92
+0.63 %
12 455.33
+1.52 %
1.208
+0.08 %

Ouverture Paris : le CAC40 efface son recul initial!

| Boursier | 739 | Aucun vote sur cette news

Mal engagée, la séance du jour semble devoir être à nouveau assez erratique à l'image de celle d'hier...

Ouverture Paris : le CAC40 efface son recul initial!
Credits Reuters

LA TENDANCE

Mal engagée, la séance du jour semble devoir être à nouveau assez erratique à l'image de celle d'hier. Le CAC40 a en effet débuté en baisse de 1,10% avant de se lancer dans un mini rallye lui permettant d'effacer entièrement cette baisse initiale! A l'approche de 10h il ne cédait plus de terrain autour de 4.560 points...

Les investisseurs ne savent plus trop sur quel pied danser! Le flou entoure le futur de l'économie française et les bénéfices à venir de ses entreprises alors que débute aujourd'hui le reconfinement dans l'hexagone. Et pourtant, le PIB français du 3ème trimestre, à +18,2%, est ressorti au-delà des espérances! Le rebond de l'économie était plus que jamais au rendez-vous... Hélas, le reconfinement risque de faire plonger à nouveau l'économie française dans le rouge au 4ème trimestre. C'est tout le problème pour les marchés! Sachant, en outre, que le risque de contestation du scrutin américain refait surface. De quoi alimenter les craintes là encore!

Aux Etats-Unis justement, Alphabet, Amazon, Apple : hier soir les Gafam n'ont pas déçu avec des résultats trimestriels extrêmement solides et même au-delà des attentes. Mais la prudence de ces groupes, pour la suite, a malgré tout quelque peu douché les investisseurs.

De son côté, la Banque centrale européenne a laissé entendre très clairement jeudi qu'elle se tenait prête à ajuster ses mesures de soutien dès sa prochaine réunion... De quoi constituer, une nouvelle fois, une soupape de sécurité pour les marchés...

Les publications du jour, Total, Air France-KLM, Verallia, Saint-Gobain, Amundi, Safran, accouchent de performance très différentes! Arbitrages en cours!

WALL STREET

Après trois séances difficiles, qui l'ont fait rechuter à son niveau de la fin juillet, la Bourse de New York s'est offert un rebond technique jeudi, soutenue par les valeurs technologiques et par la publication d'une croissance économique plus vigoureuse que prévu au 3e trimestre aux Etats-Unis. Les investisseurs restent toutefois prudents face à l'aggravation de la crise du Covid-19, notamment en Europe. Le pétrole continue de dégringoler, tandis que l'euro chute après que la BCE a signalé son intention d'accroître son soutien lors d'une prochaine réunion.

A la clôture, l'indice Dow Jones a repris 0,52% à 26.659 points, tandis que l'indice large S&P 500 a grimpé de 1,19% à 3.310 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a regagné 1,64% à 11.185 pts.

ECO ET DEVISES

Les ventes au détail allemandes ont subi une baisse plus marquée que prévu en septembre, douchant les espoirs d'une reprise forte de la première économie européenne au troisième trimestre après le choc provoqué par l'épidémie due au nouveau coronavirus. Les ventes au détail - un indicateur volatile et souvent sujet à révision - ont baissé de 2,2% en termes réels en septembre après une progression de 1,8% (chiffre révisé) en août, montrent les données publiées vendredi par l'Office fédéral de la statistique.

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (13h30)
- Indice du coût de l'emploi. (13h30)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (14h45)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs mesuré par l'Université du Michigan. (15h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.870$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1672$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 37,05$.

VALEURS EN HAUSSE

Total (+2% à 25,63 Euros) a publié des résultats en net recul au titre du troisième trimestre 2020, marqués par la déprime des cours du brut sur fond de crise sanitaire et de chute de la demande internationale, mais a renoué avec un bénéfice net part du groupe et a une nouvelle fois maintenu le niveau de son dividende. Le groupe a fait part d'un résultat net ajusté de 848 Millions de dollars (-72%) et une production en baisse de 11%, à 2,715 Mbep/j. Le résultat net part du groupe s'établit à 202 M$ et son cash-flow à 4,3 Mds$ (-41%).

Safran (+1% à 88,50 Euros) publie des ventes de 3,382 milliards d'euros au troisième trimestre, en recul de 44,5% par rapport à l'année dernière, mais stables par rapport au trimestre précédent. De quoi encourager le groupe aérospatial à confirmer ses prévisions pour l'ensemble de l'année malgré les nouveaux confinements mis en place pour faire face à l'épidémie liée au nouveau coronavirus en Europe. Le chiffre d'affaires de Safran au troisième trimestre a chuté de 42% en données organiques, pénalisé par sa division aérospatiale.

Saint-Gobain (+3,80% à 33,21 Euros) : Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2020, le chiffre d'affaires se monte à 27,891 milliards d'euros (32,47 MdsE un an plus tôt). Saint-Gobain enregistre une forte reprise de la croissance interne de +3,2% au 3e trimestre, ramenant le recul d'activité à -7,2% sur 9 mois (-12,3% au 1er semestre). Compte tenu de la croissance des ventes et des résultats au 3e trimestre, le Groupe anticipe désormais au second semestre 2020 une progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables par rapport au second semestre 2019, hors impact majeur nouveau de la récente dégradation sanitaire.

Verallia (+10,60% à 23,95 Euros) : L'EBITDA ajusté est resté quasiment stable sur les 9 premiers mois de l'année à 474 ME (-0,7% et +3,9% à taux de change et périmètre constants). Sur le troisième trimestre, l'EBITDA ajusté est en hausse de +6,5 % et atteint 176 ME. La marge d'EBITDA ajusté s'est maintenue sur les 9 premiers mois de l'année à 24,3% contre 24,2% sur les 9 premiers mois de 2019. Sur le troisième trimestre, la marge a atteint 25,8%. Verallia anticipe désormais pour 2020 : des volumes de vente en léger retrait par rapport à 2019 (environ -5% auparavant) et une croissance organique du chiffre d'affaires légèrement positive, un EBITDA ajusté d'environ 590 ME (légèrement au-dessus de 543 ME auparavant).

Eutelsat Communications (+1% à 8,43 Euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 315,3 millions d'euros sur le premier trimestre de son exercice 2020-2021, en légère baisse de 0,7% sur une base publiée et de 0,8% sur une base comparable. Au 30 septembre 2020, les satellites d'Eutelsat diffusaient 6.683 chaînes, en baisse de 4% sur un an.

VALEURS EN BAISSE

Amundi (-3% à 54,60 Euros) a publié une nouvelle amélioration de sa collecte d'encours et de ses résultats au titre du troisième trimestre dans la foulée du redressement observé sur la période avril-juin. Le groupe a fait part d'encours sous gestion en progression de 6,4% sur un an à 1,66 milliard d'euros. La direction explique cette hausse par une amélioration de la collecte nette qui a représenté 34,7 milliards d'euros sur le trimestre écoulé, l'intégration des encours de Sabadell AM au 1er juillet 2020 (+ 21 milliards d'euros) et un effet de marché positif (+15 milliards d'euros). Sur le trimestre écoulé, le résultat net ajusté d'Amundi est ressorti en progression de 2,3% à 235 millions d'euros, comparé à la même période il y a un an. Sur 9 mois, il est en repli de 8,3% à 674 millions d'euros, en raison de la baisse des marchés financiers.

Air France KLM (-2% à 2,72 Euros) : a fait état vendredi d'une perte d'exploitation de 1,05 milliard d'euros au troisième trimestre et a prévenu que la situation allait encore se dégrader, alors que la deuxième vague de l'épidémie due au nouveau coronavirus provoque le retour de restrictions de déplacement en Europe, jusqu'à un reconfinement en France.

Ubisoft (-7,20% à 76 Euros) annonce des comptes semestriels marqués par une surperformance portée par la forte attractivité du portefeuille et par les services Live, mais ajuste ses objectifs 2020-21 en raison des décalages de Far Cry 6 et Rainbow Six Quarantine dus au Covid-19. Sur le 1er semestre 2020-2021, le chiffre d'affaires IFRS 15 augmente de 8,5% à 757 millions d'euros. Le net bookings progresse de 14,2% à 754,7 millions d'euros. Le résultat opérationnel IFRS se situe à 48,1 millions d'euros et le résultat opérationnel non-IFRS à 114,3 millions. Pour le deuxième trimestre, le net bookings est de 344,7 ME, nettement supérieur à l'objectif d'environ 290 ME. Le chiffre d'affaires IFRS 15 du deuxième trimestre 2020-21 s'élève à 329,7 ME, en baisse de 1,3% (en hausse de 1,6% à taux de change constants) par rapport aux 334,1 ME réalisés au deuxième trimestre 2019-20. Le résultat net non-IFRS part du Groupe s'élève à 89,1 ME sur le semestre, soit un résultat par action (dilué) non-IFRS de 0,71 euro. Le résultat net IFRS part du Groupe ressort à 21,1 ME, soit un résultat par action (dilué) IFRS de 0,17 euro.le Net bookings est ajusté entre 2.250 ME et 2.400 ME et le résultat opérationnel non-IFRS entre 450 et 550 ME. Par ailleurs, l'évolution défavorable des taux de change a un impact d'environ 50 ME sur le Net bookings et de 30 ME sur le résultat opérationnel non-IFRS. En conséquence, les nouveaux objectifs pour l'exercice 2020-21 se situent entre 2.200 et 2.350 ME pour le Net bookings et entre 420 ME et 520 ME pour le résultat opérationnel non-IFRS.

Casino (-1% à 19,44 Euros) publie un chiffre d'affaires trimestriel de 7,4 MdsE, en croissance de +6,2% en comparable, avec un EBITDA de 599 ME. En France, le chiffre d'affaires est stable en comparable et l'EBITDA ressort en forte progression de +46 ME sur le trimestre grâce aux plans de baisse de coûts et à la progression de la marketplace Cdiscount. En Amérique Latine, la croissance de +11,6% a été tirée par la forte progression d'Assaí (+18,1% en comparable), avec une croissance de l'EBITDA de GPA consolidé de +30% en monnaie locale. En France, le chiffre d'affaires est ressorti stable en comparable (-0,2%) sur le périmètre France Retail, avec une baisse de la fréquentation touristique à Paris et dans le Sud-Est en juillet, et une reprise de la dynamique commerciale au mois d'août. La dynamique reste forte sur le bio (+8%) et le E-commerce (+44%). En raison de la cession de Vindémia et du plan Rocade, le chiffre d'affaires total s'inscrit en recul de -10,6%. Le principal fait marquant du trimestre est la forte amélioration de l'EBITDA de +46 ME comparé au T3 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Akka, Plant Advanced Technologies, DBV Technologies, Makheia, Balyo, Encres Dubuit, Guillemot Corporation, CNIM, Gaussin, Groupe Parot, Tera, Gold by Gold, Paulic Meunerie, Acheter-Louer.fr, Paref, Tivoly, Prismaflex, Samse, Riber, Invibes, Wavestone, Vergnet, LDLC

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs est à l'achat sur Airbus avec un objectif ajusté de 89 à 92 euros.

Jefferies conserve Saint-Gobain avec une cible ajusté en hausse à 36 euros.

Citigroup repasse à l'achat sur Sodexo en ciblant un cours de 70 euros. Citigroup est 'neutre' sur Neoen en ciblant 45 euros.

INFOS MARCHES

Groupe PSA ouvre le placement des 7% qu'il détient dans Faurecia.

Worldline : SIX Group conserve sa participation.

Voluntis : projette un transfert sur Euronext Growth.

EN BREF

Groupe Partouche : fermeture des établissements en raison du reconfinement.

JCDecaux perd son contrat avec les aéroports de New York et du New Jersey.

Voluntis et Redox concluent un nouveau partenariat stratégique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 est toujours dans le vert avant l’ouverture des marchés américainsMarchés américains attendus en hausse de leur côté à en croire les contrats Futures sur les indicesPour rappel,…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne