En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-0.15 %
5 159.00
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 093.65
-0.16 %
DAX PTS
11 306.67
+0.07 %
Dowjones PTS
25 862.43
-0.08 %
7 067.37
+0.17 %
1.133
+0.18 %

Ouverture Paris : le CAC40 débute une semaine cruciale dans le rouge

| Boursier | 91 | Aucun vote sur cette news

Baisse !

Ouverture Paris : le CAC40 débute une semaine cruciale dans le rouge
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 oscille autour des 4.900 points en ce début de séance, cédant environ 0,50%. La prudence l'emporte alors que la semaine qui vient s'annonce chargée en rendez-vous pour les marchés, avec la Chambre des Communes britannique qui se prononcera demain 29 janvier sur plusieurs amendements destinés à éviter un Brexit sans accord. La réunion de la Réserve fédérale américaine se tiendra pour sa part les 29 et 30 janvier, le discours de Jay Powell sera une nouvelle fois décisif pour les investisseurs. Enfin, sur le front commercial, une délégation chinoise est attendue à Washington pour poursuivre les discussions opposant la Chine et les Etats-Unis.

Côté sociétés, certains observateurs veulent voir dans les rebonds de plusieurs titres, la semaine dernière, la preuve que les décotes sont nombreuses suite au fort recul de fin 2018. Et les premières publications d'entreprises ont été globalement bien accueillies, ce qui a permis de redonner du souffle aux secteurs qui avaient le plus souffert l'an dernier comme la technologie et la distribution, à l'image de STMicroelectronics et de Carrefour. De nouvelles annonces sont attendues cette semaine. Ce matin, SMCP affiche son chiffre d'affaires annuel conforme aux objetifs et le titre progresse, contre la tendance.

WALL STREET

Wall Street a poussé un "ouf" de soulagement vendredi, lorsqu'un accord a été annoncé entre Donald Trump et le Congrès américain pour mettre fin au "shutdown", même si la reprise de l'activité des administrations fédérales n'est garantie que jusqu'au 15 février... Les marchés ont aussi salué une nouvelle salve de résultats d'entreprises de bonne facture (malgré une déception avec Intel) et semblent optimistes quant au prochain round de négociations commerciales prévu la semaine prochaine entre les Etats-Unis et la Chine... Enfin, des rumeurs évoquant une position plus souple de la Fed ont soutenu la cote, avant une réunion du FOMC prévue mardi et mercredi.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,75% à 24.737 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,85% à 2.664 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé de 1,29%, à 7.164 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice d'activité nationale de la Fed de Chicago. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Dallas. (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1411$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,89$. L'once d'or se traite 1.293$.

VALEURS EN HAUSSE

SMCP (+1,60% à 16,69 Euros) : affiche une croissance forte à deux chiffres des ventes en 2018, à +13% à tcc (dont une hausse solide de +3,7% sur une base comparable), conforme à l'objectif annuel relevé. Confirmation de l'objectif de marge d'EBITDA ajusté autour de 17% pour l'exercice 2018.

VALEURS EN BAISSE

Kering (-1,15% à 416,40 Euros) : annonce qu'une équipe d'audit des autorités fiscales italiennes a finalisé un audit fiscal et a remis un rapport selon lequel Luxury Goods International (LGI), une filiale suisse de Kering, aurait exercé en Italie des activités qui auraient dû donner lieu au paiement d'impôts sur les sociétés en Italie, ce que Kering conteste. Le rapport d'audit porte sur les résultats des années 2011 à 2017, et le montant d'impôts 'réclamable' estimé s'élève à environ 1,4 milliard d'euros.

Wendel (-0,05% à 105,70 Euros) compte désormais deux notations de crédit équivalentes chez les deux grandes agences de notation, puisque S&P Global vient de rehausser sa note. Dans une note de recherche publiée aujourd'hui, S&P Global a rehaussé la note de crédit de Wendel à 'BBB / A-2', perspective stable

Alstom (-3,10% à 35,24 Euros) et Siemens auraient proposé de nouvelles concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir son feu vert à leur projet de mariage dans le ferroviaire, ont indiqué vendredi des sources proches du dossier, citées par des agences de presse. Ce matin, le français explique qu'il n'y a toujours pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission. Une décision de la Commission est attendue d'ici le 18 février 2019.

Altran (-0,85% à 8,36 Euros) a été la cible d'une cyberattaque affectant ses opérations dans certains pays européens. "Notre plan de rétablissement se déroule comme prévu et nos équipes techniques sont pleinement mobilisées. Tout au long du processus, Altran a été en contact avec ses clients, les autorités gouvernementales et les régulateurs compétents" précise le groupe.

ANALYSTES

Goldman Sachs reprend le suivi du dossier Atos avec un avis neutre en ciblant un cours de 83 euros. GS reste acheteur mais ajuste en baisse à 130 euros son objectif de cours sur Capgemini et est neutre sur Worldline avec un objectif de cours abaissé à 47 euros. Le broker reste acheteur mais ramène à 135 euros son objectif sur Dassault Systèmes, neutre sur Ingenico, avec un cours cible ajusté en baisse à 48 euros, neutre sur STM avec un cours cible ajusté à 14,50 euros et neutre sur Technicolor avec un cours cible de 1,10 euro.

Kepler Cheuvreux conseille CGG à l'achat en ciblant un cours de 2,90 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Retour en arrière

Publié le 19/02/2019

Amaravati...

Publié le 19/02/2019

Le Conseil d'administration d'Air France KLM aurait voté en faveur du renouvellement du mandat de Pieter Elbers à la tête de KLM...

Publié le 19/02/2019

Empreinte climatique...

Publié le 19/02/2019

Les mauvaises nouvelles ne font pas que des malheureux...