En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-
4 917.00
-
SBF 120 PTS
3 912.90
-
DAX PTS
12 736.95
-
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.184
+0.18 %

Ouverture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.000 points

| Boursier | 1398 | Aucun vote sur cette news

Comme attendu en préséance, le CAC40 a franchi les 6...

Ouverture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.000 points
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Comme attendu en préséance, le CAC40 a franchi les 6.000 points à l'ouverture, sur une progression de 1% et se situait autour des 6.030 points peu avant 9h30 (+0,75%). Si la tendance haussière devait perdurer tout au long de la journée, l'indice parisien enchaînerait une quatrième séance consécutive de hausse cette semaine. Il a franchi ce niveau des 6.000 points hier en séance pour la 1ère fois depuis le 24 janvier. L'optimisme est clairement revenu sur les marchés, alors que le coronavirus, qui continue à faire des victimes, semble avoir été initialement surestimé par les investisseurs. A Tokyo, le Nikkei a bondi de près de 2,50% en clôture!

Les publications de résultats de poids lourds de la cote ce matin sont dans l'ensemble très bien accueillies, à l'image de celles de Total, Société Générale, Publicis et Sanofi. Tous ces titres se retrouvent en nette hausse, poussés aussi par la bonne tendance générale. Le Marché n'a en revanche que peu goûté aux résultats et perspectives de Dassault Systèmes et Scor!

Les investisseurs ont été agréablement surpris par l'annonce de la Chine d'une baisse de ses droits de douane sur quelque 1.700 produits américains. Cet élément relègue logiquement au second plan l'aggravation continue de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, dont le bilan atteint 563 morts en Chine selon le dernier décompte de Pékin.

Autre bonne nouvelle pour les Etats-Unis et Trump, le déficit commercial a reculé en 2019 pour la première fois depuis six ans, en 2013, grâce aux droits de douane imposés sur les produits chinois, qui ont nettement réduit le flux d'importations depuis la Chine, comme le souhaitait le président américain Donald Trump. En outre, après la clôture, le Sénat américain a acquitté ce dernier, sans surprise, à l'issue de son procès pour "impeachment". Le président américain avait prononcé mardi un discours très optimiste sur l'état de la Nation et rassurant pour les investisseurs, qui sont nombreux à tabler sur sa réélection en novembre prochain. Ce que les Marchés verraient d'un bon oeil, surtout si cela se fait au détriment d'un candidat de l'aile gauche du camp démocrate comme Elizabeth Warren ou Bernie Sanders dont les programmes inquiètent!

WALL STREET

La Bourse de New York a nettement progressé pour la 3e séance consécutive, mercredi, saluant notamment des informations venues de Chine, faisant état d'un traitement efficace contre le coronavirus de Wuhan. Le Nasdaq et le S&P 500 ont inscrit de nouveaux records, notamment grâce à de solides indicateurs économiques aux Etats-Unis.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 1,68% à 29.290 points, à seulement 0,2% de son dernier record du 17 janvier. L'indice large S&P 500 a pris 1,13% à 3.334 pts (dépassant son record du 17 janvier à 3.329 points) et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a avancé de 0,43% à 9.508 pts, un nouveau record donc après celui de la veille.

Du côté des valeurs, l'action Tesla a corrigé de 17,2% après une flambée de plus de 50% en 4 séances... Ford Motor a perdu 9,5% mais General Motors a gagné 1,9% après la publication de leurs résultats trimestriels respectifs. Nike (-0,8%) et surtout Walt Disney (-2,3%) ont reculé face à l'impact attendu du coronavirus sur les comptes du trimestre cours.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Etude Challenger concernant les destructions de postes annoncées. (13h30)
- Productivité non-agricole. (14h30)
- Coûts unitaires du travail. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)

Europe :
- Commandes industrielles allemandes. (08h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.558$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1035$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,46$.

VALEURS EN HAUSSE

Total (+2,65% à 46,62 Euros) dévoile des résultats supérieurs aux attentes du marché au quatrième trimestre à la faveur d'une hausse de sa production. Sur les trois mois clos fin décembre, la major pétrolière enregistre un bénéfice net ajusté quasi stable à 3,17 milliards de dollars (2,71 Mds$ de consensus) et un résultat opérationnel net ajusté des secteurs de 3,9 Mds$. Le bénéfice net ressort à 2,6 Mds$ et le cash-flow net atteint 2,628 Mds$. La production d'hydrocarbures a été de 3,113 millions de barils équivalent pétrole par jour (kbep/j), en hausse de 8% sur un an.

ArcelorMittal (+1,55% à 14,33 Euros) fait état de résultats en net repli au quatrième trimestre 2019 ainsi que d'une lourde perte annuelle. Sur les trois mois clos fin décembre, le numéro un mondial de l'acier a enregistré un Ebitda de 925 millions de dollars contre 1,951 Md$ un an plus tôt pour des revenus de 15,5 Mds$ contre 18,3 Mds$ sur l'exercice précédent. La perte nette ressort à 1,9 Md$ contre 1,2 Md$ au quatrième trimestre 2018. Sur l'ensemble de l'année 2019, la firme essuie un déficit massif de 2,45 Mds$ contre un bénéfice de 5,15 Mds$ en 2018 pour un chiffre d'affaires de 70,62 Mds$, en baisse de 7,1%. L'Ebitda est quasiment divisé par deux, à 5,2 Mds$.

Société Générale (+1,35% à 30,70 Euros) annonce une hausse de ses revenus de 4,8% au T4-19/T4-18, avec de premiers résultats tangibles de l'amélioration des Activités de Marché (+16% au T4-19 /T4-18) et une nouvelle baisse des frais de gestion sous-jacents du Groupe de -0,7%. Le résultat net part du Groupe sous-jacent ressort à 875 ME (+8,7% /T4). Le résultat net part du Groupe est attendu en hausse en 2020 par rapport à 2019 avec des revenus en légère croissance dans l'environnement actuel ; une baisse des frais de gestion, une baisse du coefficient d'exploitation, un effet ciseaux positif. Un coût du risque attendu entre 30 et 35 points de base en 2020. Le Groupe vise une amélioration de son ROTE en 2020.

Engie (+0,30% à 15,59 Euros) : Un conseil d'administration extraordinaire a été convoqué ce jeudi pour trancher l'avenir de la directrice générale du géant de l'énergie, Isabelle Kocher. Le ministère des Finances a fait savoir que l'Etat français, premier actionnaire d'Engie, avec quelque 24% du capital, exprimerait sa position lors de ce conseil, dont la tenue a été confirmée par la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Publicis (+2,15% à 41 Euros) : Le résultat net part du Groupe est de 841 millions d'euros à fin décembre 2019 contre 919 millions d'euros au 31 décembre 2018, soit un recul de -8,5%. Publicis compte retrouver un rythme positif de croissance à terme. "Une amélioration séquentielle sera perçue rapidement. Toutefois, la performance du 1er semestre devrait rester négative, plus particulièrement sur le 1er trimestre", annonce le groupe. Le Groupe confirme pour 2020 les perspectives communiquées en octobre, soit une croissance organique se situant entre -2% et +1%. Le Groupe confirme également son ambition d'un taux de marge opérationnelle d'environ 17%, qui sera soutenu par la simplification de ses structures et ses nouvelles sources de revenu.

Hermès (+0,30% à 702,20 Euros) : a annoncé le lancement au mois de mars d'une gamme de rouges à lèvres, signant ainsi son arrivée sur le marché des cosmétiques où sont déjà présents plusieurs de ses concurrents, à commencer par Chanel. Hermès, qui commercialise déjà des parfums mais qui est surtout connu pour sa maroquinerie, entend amplifier progressivement sa présence sur ce segment extrêmement lucratif. Le moins cher des tubes de Hermès sera vendu 62 euros, a annoncé le fabricant des célèbres sacs Birkin et il sera entièrement conçu par ses soins, contrairement à ce que font certains de ses concurrents qui sous-traitent cette activité.

LVMH (+0,50% à 417,15 Euros) : Selon des sources de marchés rapportées par l'agence Reuters, LVMH s'apprêterait à lever 9,3 milliards d'euros mercredi sur les marchés obligataires pour financer en partie l'acquisition du joaillier américain Tiffany. Le numéro un mondial du luxe piloterait ainsi une émission à hauteur de 7,5 MdsE d'obligations libellées en euro à échéances diverses et une autre en livre sterling (1,55 milliards de livres, soit 1,8 milliard d'euros).

NRJ Group (+0,65% à 6,06 Euros) : En raison d'une faible demande en télévision et de l'arrêt des prestations ponctuelles en Diffusion, NRJ Group a enregistré au 4ème trimestre 2019 un chiffre d'affaires consolidé hors échanges de 107,2 ME, en baisse de 2,2% par rapport à la même période de 2018. Le chiffre d'affaires consolidé hors échanges de l'exercice 2019 s'établit à 386,2 ME, en retrait de 1,6% par rapport à l'exercice 2018.

Carmat (+11,40% à 21,70 Euros) annonce que l'autorité de santé des États-Unis (FDA) a entièrement approuvé sa demande d'exemption des dispositifs expérimentaux pour lancer une étude clinique de faisabilité. Le protocole a été modifié et portera sur 10 sujets éligibles à la transplantation, au sein d'un réseau de 7 centres cliniques américains de renom.

Coface (+7,20% à 12,19 Euros) : Le Résultat net (part du groupe) est de 146,7 ME, soit +19,9%, dont 29,4 ME au T4-2019. Le bénéfice par action atteint un niveau record à 0,97 Euros en hausse de 23% par rapport à 2018. Le dividende par action proposé est de 1 Euro, soit un taux de distribution de plus de 100%.

Sanofi (+2,05% à 91,78 Euros) : Le chiffre d'affaires s'est élevé à 36,126 MdsE sur l'année, en progression de 4,8% à données publiées et de 2,8% à TCC (+3,6% à TCC/PC). Le chiffre d'affaires de Dupixent a atteint 2,074 MdsE, confirmant notre ambition d'atteindre un pic de plus de 10 Milliards d'euros. Le chiffre d'affaires des Vaccins s'est établi à 5,731 MdsE, soit une progression de 9,3%, en ligne avec le taux de croissance moyen attendu entre 2018 et 2025. La marge opérationnelle des activités a progressé de 1,2 point de pourcentage à 27% et se rapproche de l'objectif de 30% d'ici 2022. Le BNPA des activités de 1,34 euro au T4 2019 est en hausse de 173% à TCC. Le BNPA des activités de 5,99 euros en 2019 est en hausse de 6,8% à TCC. Le groupe anticipe que l'évolution du BNPA des activités en 2020 sera d'environ 5%(6) à TCC, sauf événements majeurs défavorables imprévus. L'effet positif des changes sur le BNPA des activités 2020 est estimé à environ 1% en appliquant les taux de change moyens de janvier 2020.

VALEURS EN BAISSE

Scor (-2,60% à 37,48 Euros) : Sur l'exercice 2019, les primes brutes émises par Scor Global P&C atteignent 7,1 milliards d'euros, correspondant à une croissance de 15,8% à taux de change constants, avec une croissance de 16,2% en réassurance et 14,4% en assurance de spécialités.

Dassault Systèmes (-4,25% à 152,95 Euros) : Au 4ème trimestre et année 2019, Dassault Systemes annonce un chiffre d'affaires en ligne avec la fourchette d'objectifs Au 4ème trimestre, avec chiffre d'affaires non-IFRS de 1,21 milliard d'euros, une marge opérationnelle non-IFRS de 33,6% et un BNPA non-IFRS de 1,20 euro. La croissance est de 13% pour le chiffre d'affaires non-IFRS en 2019 à 4,06 milliards d'euros et BNPA non IFRS en hausse de 17% (13% à taux de change constants) à 3,65 euros.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Selectirente, Inventiva, Assystem, Pharmasimple, Sogeclair, Roche Bobois, Maurel & Prom, Passat

ANALYSTES

Deutsche Bank est vendeur sur Klepierre avec un objectif de cours ajusté en hausse à 27 euros.

JP Morgan est à 'surpondérer' sur Renault avec un cours cible ramené de 47 à 42 euros.

RBC est à 'surperformance' sur BNP Paribas avec un cours cible ajusté de 62 à 64 euros.

Berenberg repasse à conserver sur Ingenico avec un objectif de 123,10 euros.

EN BREF

Sanofi : la phase II de l'inhibiteur BTK atteint son critère d'évaluation principal.

Orano signe un contrat de fabrication de combustibles MOX avec un client Japonais.

Munic : prix d'introduction fixé à 7,95 Euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

L'activité de Biosynex est portée par la dynamique des tests COVID-19, la thermométrie et une bonne résistance des produits non COVID-19...

Publié le 20/10/2020

Quadient se distingue au Syntec Numérique, auprès de Tech'In France et EY...

Publié le 20/10/2020

Le réseau social Snap Inc a publié contre toute attente un bénéfice net au 3e trimestre (en données ajustées) et revendique 249 millions d'utilisateurs actifs..

Publié le 20/10/2020

Cette table ronde se focalisera sur les tendances relatives à l'expérience utilisateur, les menaces de piratage et les actions visant à réduire le taux de désabonnement...

Publié le 20/10/2020

Les résultats détaillés seront présentés lors d'un prochain congrès scientifique...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne