5 255.76 PTS
-0.49 %
5 249.0
-0.55 %
SBF 120 PTS
4 209.05
-0.53 %
DAX PTS
12 374.78
-0.62 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : le CAC40 chute dans le sillage de Wall Street

| Boursier | 2123 | Aucun vote sur cette news

Les indices européens vont continuer à corriger, après la purge enregistrée hier soir à Wall Street...

Ouverture Paris : le CAC40 chute dans le sillage de Wall Street

LA TENDANCE

La prise de bénéfices a donc sonné hier à Wall Street. Beaucoup d'investisseurs ont décidé de sortir du marché. Sortie du marché accélérée par les positions des ETF qui ont lourdement pesé sur la tendance. La tendance se reproduit ce matin à l'ouverture de la Bourse de Paris qui chute de près de 3% à 5.140 points (-2,75%) à l'approche de 9h30. Le fait déclencheur du coup de bambou : les craintes de retour marqué de l'inflation, ce qui change le paradigme sur les marchés avec la progression des taux d'intérêt. Côté valeurs, BNP Paribas a relevé de 11% son dividende, mais le titre chute, emporté par le mouvement baissier des marchés.

WALL STREET

La Bourse de New York a fortement accentué ses pertes, lundi soir, une heure avant la fin de la séance. L'indice Dow Jones, a subi un brusque effondrement, abandonnant en quelques minutes près de 6% avant de regagner une partie de ses pertes. Alors que le principal indice de New York cédait déjà 2% en séance, il s'est effondré de 1.500 points (-5,8%) pour retomber à 24.020 peu après 21 heures, sans raison apparente. Selon les premières informations, il ne s'agirait pas à proprement parler d'un "flash crash", car il n'y aurait pas eu d'incident technique sur les marchés boursiers. Le décrochage brutal serait lié à un emballement d'ordres orchestrés par des algorithmes informatiques qui se déclenchent sur certains seuils. Quelques minutes plus tard, le Dow Jones a regagné une partie de ses pertes, mais il a tout de même terminé en lourde perte de 4,6% à 24.345 points à la clôture. Le S&P 500 a cédé 5,1% et le Nasdaq Composite a chuté de 3,78%.

ECO ET DEVISES

Les industriels français anticipent désormais une hausse de 4% des investissements cette année par rapport à 2017, après une progression revue en baisse à 2%, contre 4% précédemment, sur l'année écoulée, selon l'enquête trimestrielle de l'Insee publiée ce mardi.

A suivre, aux Etats-Unis la balance du commerce international (14h30) et le rapport JOLTS concernant les ouvertures de postes (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2372 ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,94$ et le WTI 63,43$. L'once d'or se traite 1.345$ (+0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

Pas de titre en hausse ce matin sur le SRD dans un marché en chute!

VALEURS EN BAISSE

* BNP Paribas (-3,20% à 63,27 Euros) : la banque considère que l'exercice 2017, la première de son nouveau plan stratégique 2020, est conforme à ses attentes, malgré un contexte de taux et de marché peu favorable. Les résultats du dernier trimestre sont conformes aux attentes de la place au niveau du bénéfice net.

* Sanofi (-1,30% à 68,12 Euros) : le processus de cession de la filiale européenne de médicaments génériques a fait un pas en avant fin janvier. Selon des sources proches du dossier citées par 'Reuters', le laboratoire français a établi une liste d'au moins six candidats, préselectionnés à l'issue de la date limite, fin janvier, pour le dépôt d'offres indicatives. Le brésilien EMS et l'indien Torrent Pharma sont en lice pour reprendre Zentiva, qui pourrait être valorisée jusqu'à 2 MdsE, ainsi que quatre fonds.

* Safran (-2,50% à 83,08 Euros) : le groupe a réussi son offre sur Zodiac. L'Autorité des marchés financiers a annoncé hier soir que le motoriste est en mesure de contrôler 233 664 224 actions Zodiac, soit 79,74% du capital et au moins 71,87% des droits de vote à l'issue de l'OPA / OPA.

* PSA (-3,20% à 17,80 Euros) : la perte opérationnelle du duo Opel Vauxhall aurait largement dépassé 1 MdE en 2017 selon le 'Handelsblatt', un chiffre contesté par le nouveau propriétaire, PSA. Au-delà de la querelle sur le niveau précis des chiffres, c'est la situation globale du constructeur germano-britannique qui inquiète.

* AccorHotels (-2,15% à 43,29 Euros) : le groupe serait tout proche de la vente tant attendue d'AccorInvest, la structure qui regroupe ses actifs immobiliers, révèle ce matin le 'Financial Times'. Amundi, Predica, Colony NorthStar, GIC (Singapour) et PIF (Arabie Saoudite) seraient les partenaires de cette opération qui laisserait AccorHotels en principal actionnaire mais sous les 50%.

* Airbus (-2,75% à 84,21 Euros) : la compagnie indienne Vistara cherche à renforcer sa flotte avec 50 monocouloirs et 10 gros porteurs environ, dans le cadre d'un contrat qui pourrait représenter un montant théorique de 8,5 milliards de dollars aux prix catalogue, selon les informations obtenues par Bloomberg. Airbus et Boeing sont sur le coup.

* Eurazeo (-2,70% à 79,85 Euros) : la société de portefeuille a racheté les 51% détenus par IDI dans Idinvest Partners, valorisé 325 ME. L'opération devrait se réaliser au cours du 1er semestre 2018 sous réserve de la levée des conditions suspensives, notamment règlementaires et de concurrence.

* Marie Brizard (-18% à 9,51 Euros) : les revenus 2017 baissent après une mauvaise fin d'année, en particulier en Pologne. Les résultats seront déficitaires de -6,5 ME sur l'exercice au niveau de l'Ebitda et les objectifs du plan 2020 ne seront pas tenus.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Activité commerciale intense...

Publié le 19/02/2018

Sabeton a annoncé son chiffre d'affaires social...

Publié le 19/02/2018

Moody's a relevé de Baa2 à Baa1 la note d'émetteur de long terme attribuée à Ahold-Delhaize. L'agence de notation s'attend à ce que le distributeur belgo-néerlandais continue à faire croitre…

Publié le 19/02/2018

Fin du contrat de liquidité avec Invest Securities

CONTENUS SPONSORISÉS