En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 970.48 PTS
+1.01 %
4 995.00
+1.65 %
SBF 120 PTS
3 914.62
+1.03 %
DAX PTS
12 633.71
+1.15 %
Dow Jones PTS
26 075.30
+1.44 %
10 836.33
+0.76 %
1.130
+0.02 %

Ouverture Paris : le CAC40 cherche une direction

| Boursier | 610 | Aucun vote sur cette news

Les nouvelles, inquiétantes durant tout le week-end, au sujet de la résurgence du Coronavirus, vont faire baisser le CAC40 à l'ouverture...

Ouverture Paris : le CAC40 cherche une direction
Credits Reuters

LA TENDANCE

Beaucoup d'indécision et d'incertitudes en ce début de séance. Après avoir ouvert en baisse sous les 4.900 points et s'être redressé, passant dans le vert, jusqu'à 4.926 points, le CAC40 repart en territoire négatif à 9h30... L'indice parisien semble chercher une direction. Les nouvelles, inquiétantes durant tout le week-end, au sujet de la résurgence du Coronavirus alimentent l'inquiétude des investisseurs qui se disent toutefois qu'une 2ème vague serait mieux maîtrisée que la 1ère et que les économies en souffriraient sans doute moins...

Les derniers chiffres recensés font état de 500.000 morts à travers le monde pour la Covid-19 qui a infecté plus de 10 millions de personnes. Environ un quart des décès recensés jusqu'à présent ont eu lieu aux États-Unis. C'est bien au sein de la première économie mondiale que se pose la question de l'ampleur d'une seconde vague.

Dimanche, la Californie a ordonné de fermer les bars dans sept comtés, dont celui de Los Angeles, confrontée comme une dizaine d'autres Etats américains à une hausse record du nombre de nouveaux cas de coronavirus depuis le début de l'épidémie. Vendredi, le Texas et la Floride avaient eux aussi ordonné à tous les bars de fermer.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini la semaine dans le rouge vif, vendredi, face à un nombre record de nouveaux cas de coronavirus aux Etats-Unis. Les valeurs bancaires, ainsi que Nike, Facebook et Twitter ont particulièrement souffert. Plus généralement, les investisseurs s'inquiètent de la flambée des cas de Covid-19 aux Etats-Unis, qui fait peser des doutes sur le rythme de la reprise économique. Plusieurs Etats, dont le Texas et la Floride, ont dû suspendre le redémarrage de leurs activités, face à la flambée de coronavirus.

A la clôture, l'indice Dow Jones a perdu 2,84% à 25.015 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 2,42% à 3.009 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a lâché 2,59% à 9.757 pts. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices ont rechuté respectivement de 3,3% 2,9% et 1,9%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Promesses de ventes de logements. (16h00)

Europe :
- Indice flash espagnol des prix à la consommation. (09h00)
- PIB final britannique. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.771$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1254$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 40,12$.

VALEURS EN HAUSSE

Airbus (+1,52% à 62,82 Euros) : Une activité réduite de 40% jusqu'à la fin 2021 ? Dans un entretien accordé au journal allemand 'Die Welt', Guillaume Faury indique s'attendre à devoir diminuer de 40% sa production au cours des deux prochaines années. "Nous ne pouvons pas nous déconnecter de l'évolution des compagnies aériennes", affirme le PDG d'Airbus. "Pour les deux prochaines années, 2020-2021, nous considérons que la production et les livraisons serons inférieures de 40% à ce que nous avions initialement prévu". Pour faire face à la chute de la demande des compagnies aériennes, Airbus a réduit sa production d'environ un tiers en avril, et avait alors indiqué qu'il réévaluerait la situation en juin lorsque la visibilité serait un peu plus importante.

VALEURS EN BAISSE

Elior (-1,75% à 5,34 Euros) Le flux vendeur sur le dossier est à relier à une note de HSBC qui a dégradé le titre du groupe de restauration collective sous contrat à 'conserver' avec un objectif coupé de 7,2 à 5,3 euros. Les analystes restent néanmoins majoritairement positifs sur la valeur puisque, selon le consensus Bloomberg, 10 spécialistes sont à l''achat', 7 à 'conserver' et 2 à 'vendre'. L'objectif de cours moyen à 12 mois se situe actuellement à 6,92 euros.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

GEA, Société Fermière du Casino Municipal de Cannes, Bleecker

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC repasse d'acheter à 'conserver' sur Capgemini avec un cours cible de 105 euros et d'acheter à 'conserver' sur Elior en ciblant un cours de 5,30 euros.

UBS est à l'achat avec un cours cible ajusté de 114 à 130 CHF sur Nestlé.

INFOS MARCHES

Solutions 30 : un nouveau pas pour le transfert sur Euronext.

Groupe Bel / Unibel : émission d'un financement obligataire de 150 M$.

CBO Territoria : le paiement du dividende en actions choisie à 68%.

EN BREF

Carbios : lancement de la construction du démonstrateur industriel.

Neovacs et deux partenaires proposent un projet de reprise de Famar Lyon.

Sodifrance ne distribue pas de dividende au titre de l'exercice 2019.

SpineGuard sécurise un financement en fonds propres de 2,4 ME sur 12 mois.

Groupe Flo conclut un PGE de 35 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/07/2020

Le maître d'ouvrage TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) a attribué au groupement d'entreprises* piloté par VINCI Construction Grands Projets le contrat...

Publié le 10/07/2020

Dans le cadre de l'annonce de son plan de transformation début juin 2020, Damartex avait indiqué vouloir recentrer son portefeuille d'activités sur un...

Publié le 10/07/2020

Roctool a réalisé vendredi soir son point d’activité pour le premier semestre 2020. Ainsi, le spécialiste des technologies de chauffage et de refroidissement des moules pour les plastiques et…

Publié le 10/07/2020

Forte croissance du carnet de commandes malgré l'impact de la crise sanitaire Roctool, spécialiste des technologies de chauffage et de...

Publié le 10/07/2020

Argan a publié un résultat net récurrent au premier semestre de son exercice 2020 en hausse de 59% à 50,6 millions d'euros contre 31,9 millions un an plus tôt. Les revenus locatifs de l'expert…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne