Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 172.98 PTS
+0.55 %
7 165.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
5 557.49
+0.49 %
DAX PTS
15 809.72
+0.24 %
Dow Jones PTS
35 184.12
-0.52 %
15 172.43
-0.25 %
1.135
+0.2 %

Ouverture Paris : le CAC40 cède de nouveau du terrain

| Boursier | 845 | Aucun vote sur cette news

La belle hausse d'hier (+2,39%) est déjà oubliée...

Ouverture Paris : le CAC40 cède de nouveau du terrain
Credits Reuters

LA TENDANCE

La belle hausse d'hier (+2,39%) est déjà oubliée. Le CAC40 recule de 1% à 6.815 points peu avant 9h30, ayant même fait un tour sous les 6.800 points à 6 793,19 points. Les doutes sur l'évolution de la pandémie reprennent le dessus alors qu'on cerne toujours mal le degré de virulence et de contagiosité du nouveau variant Omicron. Les actions américaines ont chuté hier lorsque le marché a appris qu'une personne était contaminée par le variant aux États-Unis. Un premier contaminé en métropole a été annoncé ce matin en France.

Par ailleurs, au moment où le président de la Fed, Jerome Powell, a renoncé à qualifier l'inflation de "transitoire", le dernier Livre Beige de la Fed, publié mercredi soir, relève que les hausses de prix se sont "généralisées dans tous les secteurs de l'économie" aux Etats-Unis au cours des dernières semaines.

Le président de la Réserve fédérale Jerome Powell lors de sa deuxième audition, à la Chambre des représentants cette fois, a donc réaffirmé qu'une réduction plus rapide du programme d'achat d'obligations était envisagée, une éventualité largement considérée par les investisseurs comme le prélude à un hausse de taux plus rapide que prévu.

WALL STREET

Après un vif rebond initial, la Bourse de New York a brusquement rechuté mercredi soir, terrassée par la détection d'un premier cas de variant Omicron du coronavirus sur le sol américain. Selon les dernières informations, les vaccins actuels pourraient pourtant être efficaces contre le nouveau variant. Par ailleurs, Jerome Powell a confirmé que la Fed se préparait à réduire son soutien aux marchés en raison d'une inflation plus persistante que prévu. Le pétrole a encore reculé à la veille de la réunion de l'Opep+ prévue jeudi.

A la clôture, le Dow Jones a perdu 1,34% à 34.022 points, tandis que l'indice large S&P 500 a chuté de 1,18% à 4.513 pts (après une hausse de 2% en séance) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a abandonné 1,83% à 15.254 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)

Europe :
- Taux de chômage en Italie. (10h00)
- Indice européen des prix à la production. (11h00)
- Taux de chômage européen. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1320$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,89$. L'once d'or se traite 1.780$.

VALEURS EN HAUSSE

Erytech Pharma (+6,25% 2,47 Euros) : dans un marché en baisse, reprend sa hausse entamée mardi, suite à l'obtention du brevet américain 11,141,468, relatif aux traitements de tumeurs solides par l'administration de méthioninase et d'asparaginase.

VALEURS EN BAISSE

Alstom (-1,80% à 31,46 Euros) indique qu'il va transférer à Hitachi Rail les activités liées à la contribution de Bombardier Transport pour le train à très grande vitesse V300 Zefiro. Cette opération s'inscrit dans le cadre des engagements concernant le V300 Zefiro pris par Alstom vis-à-vis de la Commission européenne au titre de l'acquisition de Bombardier Transport.

Engie (-1,40% à 12,82 Euros) et Gasag ont remporté un contrat d'envergure en Allemagne pour la fourniture d'une infrastructure énergétique décentralisée, des solutions de mobilité, de digitalisation et des services aux résidents dans le cadre du nouveau quartier intelligent bas carbone "Das Neue Gartenfeld" ("Le nouveau jardin aux champs"), situé à Spandau, dans le nord-ouest de Berlin.

Paulic Meunerie (-0,45% à 4,46 Euros) : annonce le franchissement d'une nouvelle étape en vue de la mise en service prochaine de son outil innovant. Le réacteur industriel de 3è génération sera pleinement opérationnel sur le site industriel de St-Gérand début 2022.

Neoen (-1,55% à 36,94 Euros) a signé un accord en vue de céder 100% de ses parts dans les centrales solaires françaises de Lugos et Miremont qui représentent une capacité en opération totale de 21,7 MWc. Les deux centrales seront cédées pour une valeur d'entreprise de près de 29 ME. Le produit net de cession s'élèvera à un niveau d'environ 9 ME, qui contribueront à l'EBITDA 2021.

L'Oréal (-0,90% à 402,45 Euros) annonce un nouveau partenariat pluriannuel de recherche et de technologie avec BreezoMeter, une des entreprises de "climate tech" les plus innovantes et fiables au monde. Basée en Israël, BreezoMeter est un leader dans le domaine de l'information environnementale sur la qualité de l'air, le pollen et les incendies. Son principal objectif est d'améliorer la santé et la sécurité de milliards de personnes dans le monde en fournissant des données et des informations environnementales précises et exploitables.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Entech, Musée Grévin, Obiz, Invibes.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Barclays repasse de pondération en ligne à 'surpondérer' sur Valeo en ciblant un cours de 35 euros et s'ajuste de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Michelin en ciblant un cours de 150 euros.

Goldman Sachs repasse d'achat à 'neutre' sur Eurofins en ciblant un cours de 122 euros.

Berenberg est à l'achat sur Soitec avec une cible qui remonte de 250 à 280 euros.

Genesta est à 'achat fort' sur BigBen, mais avec un objectif de cours ajusté en baisse à 20,45 euros.

INFOS MARCHES

Albioma : ouverture de la période d'exercice des BSAAR émis en 2018.

Toosla : lance son introduction aujourd'hui.

Abionyx : succès du placement privé à 3,60 euros.

Eurazeo a racheté 0,4% de son capital à 72,50 euros.

EuropaCorp : attribution gratuites d'actions aux salariés.

EN BREF

Believe renforce sa position de leader en Asie du Sud-Est.

Capemini finalise l'acquisition de VariQ.

Atos finalise l'acquisition d'AppCentrica.

Abivax : la FDA donne sa réponse pour la Phase 3 d'ABX464.

Colas finalise l'acquisition de Destia en Finlande.

Alan Allman Associates finalise son rapprochement avec GDG Informatique.

Prodways : importante commande pour l'orthodontie.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2022

Eurazeo conforte son statut de 1er investisseur de la French Tech...

Publié le 19/01/2022

Enertime se distingue sur deux projets...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne