5 393.41 PTS
-0.11 %
5 389.50
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 295.67
-0.18 %
DAX PTS
13 139.05
-0.11 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : le CAC40 cale à l'approche des 5.300 points

| Boursier | 287 | Aucun vote sur cette news

Non loin des 5...

Ouverture Paris : le CAC40 cale à l'approche des 5.300 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Non loin des 5.300 points vendredi, le CAC40 fait machine arrière, cédant 0,30% dans les premières minutes à 5.260 points. La victoire en demi-teinte d'Angela Merkel qui devra composer avec les libéraux opposés aux mutualisations en zone Euro, devrait mettre un terme aux éventuelles avancées franco-allemandes espérées après l'élection d'Emmanuel Macron comme celle concernant la création d'un ministre des Finances européen. A ce titre, il faudra donc suivre demain le discours d'Emmanuel Macron sur la réforme de l'Union européenne. Conséquence première sur les marchés de ce scrutin allemand : l'Euro/Dollar sous les 1,20$ a touché 1,1917$.

WALL STREET

Sauf imprévu, la Bourse américaine s'apprête à achever le 3ème trimestre sur des gains considérables. Les dernières séances devraient être consacrées aux arbitrages de fin de trimestre, avant de céder la place à la prochaine saison des résultats d'entreprises. Des prises de bénéfices sont probables ces prochains jours, les gérants de portefeuilles souhaitant extérioriser les plus-values réalisées depuis trois mois. Vendredi, le Dow Jones a fini quasi-stable (-0,04%) à 22.349 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,07% à 2.502 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,07%, pour finir à 6.426 pts. Sur la semaine, le Dow Jones a progressé de 0,36%, le S&P 500 a pris 0,08%, et le Nasdaq a reculé de 0,3%. Depuis le début du 3ème trimestre, les trois indices ont gagné respectivement 4,7%, 3,2% et 4,6%.

ECO ET DEVISES

L'indice Ifo allemand de confiance des affaires (10h00) sera suivi de l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (14h30) et de l'indice manufacturier de la Fed de Dallas (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1929 ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,79$ et le WTI 50,53$. L'once d'or se traite 1.292$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

*Alstom (+1,70% à 33,56 Euros) : vendredi, le groupe a confirmé négocier un rapprochement avec Siemens rail. Les rumeurs de la semaine dernière laissent penser qu'une annonce pourrait avoir lieu demain. Une telle transaction couperait l'herbe sous le pied d'un union Siemens-Bombardier, qui tenait la corde ces derniers mois.

* Airbus (+0,70% à 77,88 Euros) : l'avionneur cherche à se séparer de tout ou partie de sa filiale Premium Aerotec, spécialisée dans les grands composants aéronautiques, a révélé 'Die Welt' samedi. Des discussions auraient été ouvertes avec la société canadienne de capital-investissement Onex, qui possède déjà des intérêts dans le secteur aéronautique, via AIT, et qui a investi par le passé dans des entreprises comme Spirit Aerosystems.

* Total (+0,30% à 45,45 Euros) : le groupe a vendu ses actifs dans la distribution gazière en Italie, a appris l'Agence Reuters d'une source industrielle. Total Italia Gas aurait été cédé à UGI Corp. Cette entité faisait partie de la coentreprise TotalErg, qui possède de nombreuses stations-service en Italie.

* Trigano (+2,30% à 128,60 Euros) : le groupe a comme prévu pris le contrôle du holding propriétaire de la marque Adria. La société slovène emploie 1.700 personnes et réalise 355 ME de revenus annuels. L'opération permet au Français de contrôler environ 30% du marché européen du camping-car.

VALEURS EN BAISSE

* Ubisoft (-0,65% à 58,72 Euros) : l'assemblée générale annuelle qui a eu lieu vendredi a abouti à un soutien, attendu, au management actuel, qui n'a cependant pas réussi à faire approuver la résolution concernant le programme d'attribution d'actions gratuites aux salariés, du fait de l'abstention de son principal actionnaire, Vivendi, qui s'est à nouveau plaint de son traitement.

* ArcelorMittal (-1,92% à 21,24 Euros) : pénalisé par la forte baisse du minerai de fer. Les cours du minerai sont entrés en bear market (marché baissier) après avoir chuté de 12% la semaine passée, soit le plus fort recul hebdomadaire en 16 mois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

Publié le 11/12/2017

Le groupe prévoit 60 GW de capacités en 2035...

Publié le 11/12/2017

Le PDG et premier actionnaire de Canadian Solar, Shawn Qu, a l'intention de retirer la société spécialisée dans l'énergie solaire de la cote. Pour cela il propose 18,47 dollars par action soit…

Publié le 11/12/2017

Le bras de fer peut-il prendre fin entre les deux groupes ?

Publié le 11/12/2017

  Communiqué de presse 11 décembre 2017         Le groupe EDF se mobilise et lance le Plan Solaire pour développer 30 GW d'énergie solaire en…

CONTENUS SPONSORISÉS