En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 214.92 PTS
+0.36 %
5 212.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 135.69
+0.36 %
DAX PTS
11 463.53
+0.35 %
Dowjones PTS
25 850.63
-0.40 %
7 035.16
-0.38 %
1.133
-0.02 %

Ouverture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.000 points en clôture?

| Boursier | 273 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 manque quelque peu de carburant ce matin pour tenir les 5...

Ouverture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.000 points en clôture?
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 manque quelque peu de carburant ce matin pour tenir les 5.000 points. S'il a ouvert au-dessus de ce seuil symbolique, il est rapidement repassé dessous, progressant malgré tout de +0,10% à 4.995 points à l'approche de 9h30. Les investisseurs ont besoin de catalyseurs pour reprendre le mouvement haussier, alors que les gains sont déjà conséquents depuis le point bas en séance de fin décembre (+9,75% ). Le message favorable de Jerome Powell mercredi soir est désormais digéré et les investisseurs semblent de nouveau se concentrer sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Alors que la croissance mondiale semble s'essouffler, une avancée entre les deux premières puissances économiques ne serait pas de trop! Et redonnerait du carburant aux indices boursiers.

A ce sujet, au bout de deux jours de discussions à Washington entre les deux parties, Donald Trump a fait part de son optimisme. Le président américain a toutefois souligné qu'aucun accord définitif ne devrait être conclu avant sa rencontre, dans un proche avenir, avec son homologue chinois Xi Jinping... Wait and see! En attendant, l'activité manufacturière en Chine a connu en janvier sa plus forte contraction en près de trois ans.

Dans ce contexte, la publication cet après-midi de la statistique des créations d'emploi aux Etats-Unis pour le mois de janvier, s'avère cruciale et donnera peut-être une idée des conséquences du "shutdown" qui a touché les Etats-Unis sur cette période.

Côté valeurs, la stabilité du marché parisien cache de forts écarts sur de nombreux titres, en fonction des résultats publiés depuis hier soir. Comme toujours, il y a les gagnants à l'mage de JC Decaux et les perdants comme LDLC ou Guillemot...

WALL STREET

Après un mois de décembre calamiteux, la Bourse de New York a enchaîné les hausses en janvier pour regagner une bonne moitié du terrain perdu lors de la correction de la fin 2018. Jeudi, dernier jour du mois boursier, les principaux indices ont terminé en ordre dispersé, tout en étant globalement soutenus par le changement de ton de la Fed, par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu, et par l'espoir d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine avant la date-butoir du 1er mars. General Electric (+11,6%) et Facebook (+10,8%) ont flambé de plus de 10% après la publication de résultats meilleurs que prévu au 4ème trimestre 2018.

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini en léger recul (-0,06%), à 24.999 points, revenant de justesse sous les 25.000 points. La chute de 9,2% du titre groupe chimique DowDupont après des résultats décevants a pesé sur l'indice phare. L'indice large S&P 500 a quant à lui avancé de 0,86% à 2.704 pts, et l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a bondi de 1,37%, à 7.281 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Situation mensuelle budgétaire de l'Etat, décembre. (08h45)
- Indice PMI manufacturier final français. (09h50)

Etats-Unis :
- Rapport mensuel sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis. (14h30)
- Indice PMI manufacturier américain. (15h45)
- Indice ISM manufacturier. (16h00)
- Dépenses de construction. (16h00)
- Indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Chiffres du chômage en Espagne. (09h00)
- PMI manufacturier espagnol. (09h15)
- PMI manufacturier italien. (09h45)
- Indice PMI manufacturier final en Allemagne. (09h55)
- Indice PMI manufacturier final en Europe. (10h00)
- PIB préliminaire italien. (10h00)
- Indice PMI manufacturier final britannique. (10h30)
- Indice flash des prix à la consommation en Europe. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1448$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,84$. L'once d'or se traite 1.323$.

VALEURS EN HAUSSE

JCDecaux (+8% à 27,94 Euros) : Le champion mondial de la communication extérieure a réalisé en 2018 des revenus consolidés de 3 618,5 millions d'euros, en hausse de +3,6% en données publiées. En excluant l'impact négatif lié à la variation des taux de change et l'effet positif des variations de périmètre, le chiffre d'affaires ajusté est en augmentation de +5,2%.

Publicis Groupe (+0,60% à 53,62 Euros) annonce aujourd'hui la clôture de la cession à Altamont Capital Partners (Altamont) de ses unités de commercialisation pharmaceutique réunies sous la bannière de Publicis Health Solutions (PHS). Cette division avait fait l'objet d'une revue stratégique par Publicis Groupe lancée en juin 2018. Le processus de cession avait été enclenché en octobre de la même année, et la signature de la vente effectuée avant la fin 2018.

Airbus (+1,55% à 101,76 Euros) : Emirates envisage de transformer certaines commandes d'Airbus A380 en commandes d'A350 étant donné le blocage des négociations sur la motorisation de ce très gros porteur, dont l'existence pourrait être mise en péril du fait de cette modification, ont dit jeudi des sources à Reuters.

Lagardère (+0,80% à 23,01 Euros) / M6 (+1,20% à 13,51 Euros) : sont en négociations exclusives avec le groupe M6 en vue de la finalisation d'un accord de cession des chaînes de son Pôle Télévision (hors Mezzo) - Gulli et ses déclinaisons internationales, Canal J, TiJi, Elle Girl TV, MCM, MCM Top, RFM TV - et les régies publicitaires associées.

VALEURS EN BAISSE

LDLC (-9,45% à 6,46 Euros) : Au 3ème trimestre 2018-2019, LDLC a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 145,7 ME, en progression de +3,4% par rapport au 3ème trimestre 2017-2018. La contribution du Groupe Olys, consolidé depuis le 1er avril 2018, s'est élevée à 17,9 ME sur le trimestre écoulé. A l'issue des neufs premiers mois de l'exercice 2018-2019, le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 380,4 ME, en progression totale de +6,7%. La contribution d'Olys sur neuf mois s'élève à 49,2 ME.

Roche Bobois (-5,60% à 16,80 Euros) : affiche un chiffre d'affaires de 257 ME au terme de l'exercice 2018, une croissance solide de +4,8% à taux de change constants. Sur 2018, l'ensemble du réseau du Groupe Roche Bobois enregistre un volume d'affaires de 458,6 ME contre 480,1 ME en 2017, en repli de 2,9% à changes constants.

ANALYSTES

Jefferies passe d'acheter à conserver sur Suez avec un cours cible ajusté de 19 à 10,50 euros.

Goldman Sachs passe à l'achat sur Maisons du Monde avec un cours cible ajusté de 24 à 29 euros.

Barclays passe à surperformance sur le dossier SES.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Société d'actifs dédiée au développement de la mobilité hydrogène en région parisienne...

Publié le 22/02/2019

Réduire la pollution plastique...

Publié le 22/02/2019

NextStage a annoncé avoir engagé 55 millions d'euros en 2018, à comparer à un objectif d'investissement de 50 millions d'euros. En dressant son bilan, la société d'investissement précise avoir…

Publié le 22/02/2019

Par courrier reçu le 21 février 2019 par l'AMF, la société anonyme Crédit Foncier de France - détenue à 100% par la société anonyme BPCE - a déclaré à...

Publié le 22/02/2019

Par courrier reçu le 21 février 2019 par l'AMF, la société anonyme Crédit Foncier de France - détenue à 100% par la société anonyme BPCE - a déclaré à...