En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Ouverture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.000 points

| Boursier | 369 | Aucun vote sur cette news

Le marché parisien a ouvert en hausse de près de 1% (+0,85% à 5...

Ouverture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien a débuté la séance en hausse de près de 1% (+0,85% à 5.025 points) dans le sillage de Wall Street qui a repris du poil de la bête hier soir avec des gains de près de 3% pour Nasdaq et Dow Jones! L'indice repasse au-dessus des 5.000 points symboliques, la question étant de savoir s'il sera en mesure de clôturer au-dessus cet après-midi.

C'est le patron de la Fed américaine qui a redonné de l'appétit aux investisseurs en expliquant que les taux d'intérêt, à leur niveau actuel étaient sans doute tout juste au-dessous du niveau d'équilibre. Jerome Powell a clairement changé de ton hier et se montre donc plus prudent que précédemment sur la poursuite du cycle de resserrement monétaire de la Fed, laissant entendre qu'une pause était proche. Et le marché pourrait basculer concernant son anticipation de 4 hausses de taux attendus pour 2019 et attendre désormais moins.

Cet optimisme concernant la politique monétaire de la Fed est cependant tempéré ce matin sur les marchés actions (Tokyo n'a pris que +0,39%) par les craintes concernant la future rencontre de samedi entre Trump et Xi Jinping. Le balancier repart dans le sens du pessimisme alors que le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a annoncé qu'il étudiait les moyens à sa disposition pour relever les droits de douane sur les importations d'automobiles chinoises, à hauteur des tarifs instaurés par la Chine sur les véhicules américains importés.

WALL STREET

Les actions américaines ont vivement rebondi mercredi dans l'espoir que la Fed fera bientôt une pause dans son cycle de hausse des taux, sur fond de montée des risques sur la croissance mondiale. Les craintes sur le commerce sont passées au second plan après que Jerome Powell, le patron de la Fed, a estimé que les taux étaient actuellement "juste en dessous" du niveau neutre. Le pétrole est reparti en baisse après une nouvelle hausse des stocks de brut aux Etats-Unis, tandis que le dollar a reculé et que les valeurs technologiques ont repris une partie du terrain perdu ces dernières semaines. Apple (+3,8%) est parvenu à conserver son titre de première capitalisation boursière mondiale, que Microsoft (+3,7%) tente de lui ravir depuis 3 séances.

A la clôture, l'indice Dow Jones a bondi de 2,5% à 25.366 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 2,30% à 2.743 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a grimpé de 2,95% à 7.291 pts.

ECO ET DEVISES

L'économie française a bien progressé de 0,4% au troisième trimestre selon la seconde estimation de l'Insee. La croissance annuelle est en revanche revue en légère baisse, de 1,5% à 1,4%.

L'Insee annonce par ailleurs que les dépenses de consommation des ménages ont rebondi de 0,8% en octobre, après une nette baisse en septembre (-2%). Ce sursaut est notamment porté par l'augmentation de la consommation alimentaire (+0,9%) et de biens fabriqués (+0,8%).

Etats-Unis :
- Réunion du G20.)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Revenus personnels et dépenses des ménages. (14h30)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)

Europe :
- Prix à la consommation (flash) en Espagne. (09h00)
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)

La parité euro / dollar atteint 1,1382$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,76$. L'once d'or se traite 1.213$.

VALEURS EN HAUSSE

Parrot (+82% à 3,19 Euros) : le titre s'aligne ou quasiment sur le prix de l'offre à venir de 3,22 Euros.

Wendel (+0,55% à 111,30 Euros) publie un actif net réévalué au 16 novembre 2018 de 6,715 MdsE, soit 145,1 euros par action, en baisse de -17,7% depuis le début de l'année. Le chiffre d'affaires consolidé est de 6,2 MdsE sur 9 mois, en hausse de +3,8%, dont +3,1% organique.

Soitec (+0,75% à 2,24 Euros) a annoncé mercredi un résultat opérationnel courant en hausse de 85% à 41,6 millions d'euros au premier semestre 2018-2019 et laisse inchangé ses perspectives annuelles.

Vallourec (+1,60% à 2,26 Euros) a "formellement" démenti mercredi des informations de presse selon lesquelles il préparerait un plan social de grande ampleur en France, le producteur de tubes sans soudure en acier confirmant toutefois travailler au renforcement de sa compétitivité en Allemagne.

EDF (+1,90% à 14,59 Euros) et sa filiale Sofilo ont réalisé le 28 novembre 2018 la cession d'un portefeuille de plus de 200 actifs à usage de bureaux et d'activités à des véhicules d'investissements gérés par Colony Capital. Ce portefeuille, dont les actifs sont localisés en Ile-de-France et en régions, développe une surface totale d'environ 430.000 m2. L'opération a été assortie d`un contrat de location opérationnelle par le groupe EDF. La finalisation de cette transaction clôt ici la réalisation du plan de cession d'actifs du groupe EDF sur la période 2015-2020 de 10 Milliards d'euros.

VALEURS EN BAISSE

Safran(-1,10% à 104,95 Euros) a affiché jeudi son ambition de devenir le premier équipementier aéronautique mondial d'ici 15 ans en supplantant son concurrent américain United Technologies et a promis un nouveau cycle de dépenses de R&D ainsi qu'une augmentation du retour aux actionnaires. Safran a ajouté, lors d'une journée investisseurs, qu'il ne prévoyait pas de nouvelles acquisitions majeures après le rachat de Zodiac Aerospace qui a fait de lui, selon ses calculs, le numéro deux mondial du secteur. "La croissance organique sera la priorité", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Veolia (-0,25% à 18,95 Euros) a émis avec succès 750 millions d'euros à 11 ans. Cet emprunt obligataire, de maturité janvier 2030 (soit 11 ans et 1 mois), porte un coupon de 1,94 % et a été émis au pair. La qualité du carnet d'ordre ainsi que sa taille très conséquente (jusqu'à 2,4 milliards d'euros) a permis à Veolia d'atteindre une taille de 750 millions d'euros, tout en réduisant substantiellement la marge d'émission.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...