En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
-
5 399.0
-
SBF 120 PTS
4 326.90
-
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
-0.05 %
1.168
+0.07 %

Ouverture Paris : le CAC40 attendu sur une note stable

| Boursier | 324 | Aucun vote sur cette news

LA TENDANCEPeu de mouvement attendu à l'ouverture ce matin, le CAC40 devrait débuter en très légère baisse, autour de 5...

Ouverture Paris : le CAC40 attendu sur une note stable
Credits Reuters

LA TENDANCE

Peu de mouvement attendu à l'ouverture ce matin, le CAC40 devrait débuter en très légère baisse, autour de 5.250 points. Après la semaine passée qui l'a vu reculer de -2,86%, les investisseurs demeurent dans l'expectative avec les tensions commerciales qui occupent toujours le premier plan des inquiétudes et semblent même s'accentuer... Certes, les marchés semblent avoir intégré les prochaines mesures de l'administration américaine, mais ils redoutent les coups de menton de Trump... Après les 50 milliards de dollars d'importations chinoises déjà taxées, puis les 200 Mds$ qui sont imminents, Donald Trump a en effet annoncé qu'il comptait taxer 267 Mds$ de produits chinois, supplémentaires... Au total, on serait donc à la quasi-totalité des importations chinoises. La Chine ne pourrait donc pas répliquer à cette hauteur.
Pékin a convoqué les sociétés de gestion de premier plan de Wall Street dimanche 16 septembre prochain, pour leur demander de tenter de convaincre l'administration américaine qu'il y a beaucoup à perdre, pour tout le monde, à cette guerre commerciale qui pourrait, in fine, briser la performance de Wall Street... Une tentative qui ne devrait pas plaire à Trump...

Il n'y a pas que les sociétés de gestion qui pourraient peser dans ces tractations. Les poids lourds de la cote aussi : Apple a prévenu vendredi qu'il serait probablement affecté par les droits de douane envisagés par Donald Trump, qui lui a vertement répondu qu'il lui fallait donc se mettre à fabriquer aux Etats-Unis ! En outre, confirmant la rumeur de vendredi matin, Donald Trump a indiqué avoir ouvert des négociations commerciales avec le Japon. Celles avec le Canada n'ont toujours pas abouti...

WALL STREET

La semaine s'est achevée dans le rouge pour les actions américaines, qui ont souffert de nouvelles déclarations de Donald Trump, menaçant de taxer la totalité des importations chinoises, une mesure qui affecterait de nombreux produits de grande consommation aux Etats-Unis. Apple (-0,8%) a ainsi fait savoir que ses produits seraient concernés en cas de nouvelles taxes. Par ailleurs, la publication de chiffres de l'emploi meilleurs qu'attendu en août aux Etats-Unis a alimenté les spéculations sur de nouvelles hausses de taux de la Réserve fédérale américaine. L'indice Dow Jones a reculé de 0,31% à la clôture à 25.916 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,22% à 2.871 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,26% à 7.902 pts. Il s'agit de la quatrième séance de baisse consécutive pour le S&P 500 et le Nasdaq.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Crédit à la consommation. (21h00)

Europe :
- Indice WPI des prix de gros en Allemagne. (08h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)
- PIB trimestriel britannique. (10h30)
- Production manufacturière britannique. (10h30)
- Balance britannique du commerce de biens. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1552$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,31$. L'once d'or se traite 1.198$.

VALEURS A SUIVRE

Air France KLM : La compagnie aérienne franco-néerlandaise a fait état lundi d'une hausse de 3,3% de son trafic passagers en août.

Aufeminin : TF1 a annoncé avoir franchi le seuil de 95% de détention au capital d'aufeminin et détenir à ce jour un total de 9.206.457 actions représentant 95,26% du capital et 95,22% des droits de vote de la société. En conséquence, TF1 a annoncé son intention de déposer dans les prochaines semaines auprès de l'Autorité des marchés financiers un projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire portant sur le solde des actions aufeminin non-encore détenu par elle, au prix de 39,47 euros par action.

Airbus a publié vendredi ses chiffres de livraison et de commandes à la fin août. Sur les 8 premier mois de l'année, le constructeur aéronautique européen a indiqué avoir enregistré 219 commandes nettes d'avions et a effectué 434 livraisons d'appareils. Sur le seul mois d'août, l'avionneur a reçu des commandes pour cinq appareils de la famille A320: trois de la part de la compagnie allemande Lufthansa et deux A321neo, la version allongée de son moyen-courrier re-motorisé, de la part de la compagnie Air New Zealand.

Renault - : Les Etats-Unis et l'Union européenne doivent reprendre ce lundi leurs discussions commerciales qui portent notamment sur les droits de douane visant les importations de voitures.

* CHIFFRES D'AFFAIRES / RESULTATS PUBLIES :

Compagnie du Bois Sauvage

, Cerenis Therapeutics, AGTA Record, Delfingen

*ANALYSTES

JP Morgan reste neutre sur la Société Générale, avec un cours cible ajusté en baisse à 44 Euros.

Berenberg passe son objectif de cours à 73 euros sur Sodexo.

AlphaValue vise un cours de 126 Euros quasi-stable sur Wendel.

Morgan Stanley reste à 'surpondérer' sur BNP Paribas.
JP Morgan reste neutre sur BNP Paribas avec un cours cible ajusté de 65 à 60 Euros.

Jefferies passe d'acheter à 'conserver' sur la Scor et cible un cours de 38 Euros.

Berenberg cible un cours de 63 euros revu en hausse sur bioMérieux mais reste vendeur sur le dossier.

* EN BREF :

Innate Pharma présente des données mises à jour des essais cliniques évaluant IPH4102 et monalizumab.

Adomos signe un partenariat avec la plate-forme de financement participatif Homunity.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 19/09/2018

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, annonce...

Publié le 19/09/2018

      Aujourd'hui, lors de son « Investor Day » annuel, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect21. Ce nouveau…

Publié le 19/09/2018

Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés à l'hôtellerie de plein air en Europe, annonce le lancement d'OsmoRelax, le premier...

Publié le 19/09/2018

Horizontal Software, éditeur de logiciels de nouvelle génération, remporte plusieurs contrats pour déployer son nouveau module d'évaluation des...