En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-0.15 %
5 168.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 093.58
-0.17 %
DAX PTS
11 309.21
+0.09 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.16 %
1.134
+0.26 %

Ouverture Paris : le CAC40 a repris plus de 8,50% depuis son point bas de décembre

| Boursier | 112 | Aucun vote sur cette news

LA TENDANCELe CAC40 poursuit sur sa lancée d'hier, progressant de 0,40% à l'approche de 9h30 et rejoignant les 4...

Ouverture Paris : le CAC40 a repris plus de 8,50% depuis son point bas de décembre
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 poursuit sur sa lancée d'hier, progressant de 0,40% à l'approche de 9h30 et rejoignant les 4.945 points. Il a dépassé les 4.950 points, se retrouvant ainsi au plus haut depuis le début d'année. Depuis le 1er janvier, il progresse de +4,64%. Le gain est même de +8,65% depuis son point bas en séance du 27 décembre.

Bien que les marchés progressent, les catalyseurs à la hausse semblent pour le moment au point mort... La perspective d'une issue sur le front du Brexit paraît peu évidente, puisqu'on s'oriente vers un nouvel affrontement Grande Bretagne/Union européenne, Theresa May voulant revenir à Bruxelles négocier le Brexit... En effet, l'amendement à l'accord sur la sortie de l'Union européenne négocié par la Première ministre britannique demandant le remplacement du "backstop" nord-irlandais par des mécanismes alternatifs a été adopté mardi à la Chambre des Communes, et Theresa May s'en est félicitée. Mais à Bruxelles, un porte-parole de Donald Tusk, président du Conseil européen, a toutefois rappelé que le "backstop", censé éviter le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord, faisait partie de l'accord conclu avec Londres et qu'il n'était pas renégociable...

Les investisseurs sont par ailleurs dans les starting-blocks alors que les négociations Chine/Etats-Unis entrent ce mercredi dans une phase décisive avec la venue à Washington d'une délégation menée par le vice-Premier ministre chinois Liu He, à un mois de la fin de la trêve décrétée par les deux plus grandes puissances économiques mondiales. Le directeur général d'Apple, Tim Cook, qui est en contact régulier
avec le président américain a dit à Reuters espérer une détente sur le front des tensions commerciales sino-américaines. Le groupe à la pomme a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu et averti que son chiffre d'affaires du trimestre en cours pourrait être inférieur aux attentes...

Côté valeurs, LVMH demeure plus que solide. Les résultats publiés hier après clôture sont largement salués ce matin!

WALL STREET

La séance a été hésitante mardi à Wall Street, les investisseurs préférant éviter les prises de risques avant la publication des résultats du géant des smartphones Apple et du fabricant de semi-conducteurs AMD, dévoilés après la clôture. Par ailleurs, les accusations portées par la justice américaine contre Huawei jettent de l'ombre sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine prévues mercredi et jeudi. Quant à la Fed, réunie depuis ce mardi, les marchés espèrent entendre un ton plus accommodant mercredi soir, de la part du président Jerome Powell, mais celui-ci les a souvent pris à contre-pied. Les cours du pétrole ont bondi, après l'annonce de sanctions américaines contre le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA.

A la clôture, l'indice Dow Jones a avancé de 0,21% à 24.579 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé 0,15% à 2.640 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 0,81%, à 7.028 pts.

ECO ET DEVISES

Au quatrième trimestre 2018, le produit intérieur brut (PIB) français en volume a progressé au même rythme qu'au troisième trimestre soit +0,3%. En moyenne sur l'année, l'activité ralentit en 2018 : +1,5%, après +2,3% en 2017, selon l'INSEE.

Toujours en France, la consommation des ménages a nettement fléchi en décembre, accusant une baisse de 1,5% après un léger repli de 0,1% le mois précédent. L'Insee explique ce recul marqué par une forte baisse des consommations énergétiques (-4,3%) et des achats de biens fabriqués (-1,9%). Le marché tablait sur une baisse limitée à 0,3%.

Etats-Unis :
- Rapport d'ADP sur l'emploi privé. (14h15)
- PIB américain du quatrième trimestre 2018. (14h30 : Lecture dite 'avancée', première estimation sur trois.)
- Indice des promesses de ventes de logements de la NAR. (16h00)
- Indice de confiance des investisseurs selon State Street. (16h00)
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30)
- Communiqué monétaire de la Fed. (20h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell, président de la Fed. (20h30)

Europe :
- Prix à la consommation (flash) en Espagne. (09h00)
- Taux de chômage mensuel en Italie. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1431$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,32$. L'once d'or se traite 1.307$.

VALEURS EN HAUSSE

LVMH (+5,80% à 274,80 Euros) réalise en 2018 des ventes de 46,8 Milliards d'Euros, en progression de 10%. La croissance organique des ventes s'établit à 11%. Elle ressort à 12% en excluant l'impact de l'arrêt fin 2017 des concessions de l'aéroport de Hong Kong. La croissance organique des ventes au quatrième trimestre s'établit à 10% en excluant l'impact de l'arrêt des concessions aéroportuaires de Hong Kong. Le trimestre poursuivrait les tendances observées depuis le début de l'année. Le résultat opérationnel courant s'établit à 10 Milliards d'Euros en 2018, en hausse de 21%. La marge opérationnelle courante ressort au niveau de 21,4%, en augmentation de 1,9 point. Le résultat net part du Groupe s'élève à 6,4 Milliards d'Euros, en hausse de 18%.

Chargeurs (+1,60% à 19,34 Euros) : Avec un chiffre d'affaires 2018 de 573,3 millions d'euros, en hausse de 7,6%, et une croissance interne de 2,6%, et sur la base des performances consolidées au 31 décembre 2018 avant audit, Chargeurs anticipe une nouvelle accélération de la croissance rentable avec un résultat opérationnel courant de nouveau en solide progression en croissance à deux chiffres, +10%, supérieur à 48 millions d'euros.

Atos (+9,10% à 82,52 Euros) présente aujourd'hui son projet de distribuer 23,4% du capital social de Worldline aux actionnaires d'Atos, donnant ainsi naissance à 2 pure players mondiaux cotés en bourse.

Cegedim (+5,20% à 24,30 Euros) a bien terminé l'exercice 2018. Sur le quatrième trimestre, son chiffre d'affaires consolidé des activités poursuivies s'est établi à 131,2 millions d'euros, en croissance de 3,8% en données publiées et de 2,9% en données organiques par rapport à la même période en 2017.

Christian Dior (+4,90% à 370,20 Euros) : Le résultat net, part du Groupe s'élève à 2,6 MdsE, en hausse de +14%.

Alten (+8,30% à 83,95 Euros) affiche une croissance organique de 12% dont 11,3% en France et 12,7% hors de France. Les ventes annuelles atteignent 2.269 ME, soit +14,4%. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires s'élève à 613,5 ME en progression de +16,7% par rapport à 2017. Dans un contexte économique comparable à celui de 2018, Alten s'attend à réaliser en 2019 une croissance organique satisfaisante et poursuivre sa stratégie de croissance externe ciblée.

VALEURS EN BAISSE

Wavestone (-4,40% à 25,10 Euros) vise désormais pour l'exercice 2018/19 une croissance supérieure à 7,5% hors Metis Consulting, contre au moins 8% initialement... Le cabinet confirme en revanche son objectif d'une marge opérationnelle courante supérieure à 13% hors Metis Consulting, l'objectif étant identique en incluant Metis Consulting.

ANALYSTES

MainFirst reprend le suivi du dossier EDF avec un avis à 'surperformance' et en ciblant un cours de 16 euros.

MainFirst reprend le suivi d'Engie avec le même avis (surperformance) en ciblant un cours de 16,90 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Le patrimoine immobilier de Selectirente est constitué de 344 murs de commerces d'une valeur de 233 ME...

Publié le 19/02/2019

  RÉSULTATS 2018 EN PROGRESSION   Paris, 19 février 2019       RÉSULTATS FINANCIERS 2018[1] SUPÉRIEURS AUX OBJECTIFS Chiffre d'affaires : 4,1…

Publié le 19/02/2019

Le produit net des opérations se chiffre à environ 21 ME, ce qui porte la valeur de la coentreprise Proseat à 8,5 fois l'Ebitda moyen (2016-2018)...

Publié le 19/02/2019

Cette acquisition permet au groupe français de devenir un des leaders de ce marché aux USA...

Publié le 19/02/2019

Paris, le 19 février 2019, 19h00   Chiffre d'affaires T4 2018 Priorité au retour à la rentabilité sur le nouveau périmètre     …