En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 078.54 PTS
-
6 078.50
-
SBF 120 PTS
4 786.63
-
DAX PTS
13 548.94
+0.17 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0. %
1.109
-0.07 %

Ouverture Paris : le CAC40 à l'arrêt en attendant les détails de l'accord

| Boursier | 526 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a débuté la séance dans le vert avant de passer en territoire négatif...

Ouverture Paris : le CAC40 à l'arrêt en attendant les détails de l'accord
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a débuté la séance dans le vert avant de passer en territoire négatif. Le tout sans grande conviction puisqu'il ne cède que 0,10% à 6.012 points à l'approche de 9h30. La prudence refait son apparition au sujet du conflit commercial Etats-Unis/Chine. Les incertitudes sur le contenu de l'accord de phase 1 qui sera signé aujourd'hui sont importantes et hier Wall Street en a pâti en fin de séance.

On ne connaîtra les détails qu'une fois signé et des informations selon lesquelles les Etats-Unis maintiendront les droits de douane existants sur la Chine, au moins jusqu'à l'élection présidentielle américaine de novembre, ont jeté un froid hier.

En attendant le contenu et les détails précis qui y figureront et qui feront rapidement bouger les marchés, le vice-Premier ministre chinois Liu He est bien arrivé à Washington en vue de signer le texte avec Donald Trump, tandis que et Washington a retiré la Chine de la liste des nations manipulant leur devise, en signe de bonne volonté...

WALL STREET

Les indices boursiers ont fini sur une note mitigée mardi soir à Wall Street, à la veille de la signature officielle prévue mercredi à Washington, de l'accord commercial de Phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,11% à 28.939 points, tout près de son record, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,15% à 3.283 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a lâché 0,24% à 9.251 pts. Un peu plus tôt, les trois indices avaient atteint des sommets historiques, mais ils se sont retournés après des informations selon lesquelles les Etats-Unis maintiendront les droits de douane existants sur la Chine, au moins jusqu'à l'élection présidentielle américaine de novembre.

ECO ET DEVISES

L'inflation annuelle a finalement accéléré à 1,5% en décembre (contre 1,4% annoncé initialement) après avoir atteint 1% le mois précédent et 0,8% en octobre. Cette hausse des prix résulte d'un net rebond des tarifs de l'énergie, d'une légère accélération de ceux des services et d'un moindre recul des prix des produits manufacturés. Les prix de l'alimentation et du tabac augmentent au même rythme que le mois précédent, précise l'Insee. En séquentiel, l'IPC est confirmé à 0,4% après +0,1% en novembre.

Etats-Unis :
- Indice des prix à la production. (14h30)
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Livre Beige de la Fed. (20h00)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (10h30)
- Production industrielle européenne. (11h00)
- Balance commerciale européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.545$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1136$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,34$.

VALEURS EN HAUSSE

GL Events (+2,10% à 24,15 Euros) a divulgué hier soir un chiffre d'affaires annuel consolidé de 1,17 MdE, en forte croissance de 12,7%, supérieure aux attentes. La croissance organique ressort à +6,5% et la contribution des acquisitions asiatiques à +6,5%. L'effet de change a un impact limité sur l'exercice (-0,3%). Au 4ème trimestre 2019, le Groupe réalise une excellente performance avec un chiffre d'affaires de 323,3 ME, en hausse de 19,4% et de 13,6% à périmètre et taux de change constants.

Thermador (+3,10% à 53,20 Euros) a publié un CA au T4 de 86,37 ME, en hausse de 23,8% et de 13,1% à périmètre contant. Sur l'année, le CA ressort à 368,83 ME (+18,5%) et de 8,3% à pc. La société Distrilabo a été acquise le 31 décembre 2019 d'où l'absence d'impact sur le chiffre d'affaires consolidé 2019.

VALEURS EN BAISSE

Eutelsat Communications (-0,05% à 14,48 Euros) a demandé à Moody's Investors Service de retirer l'ensemble de ses notations sur le Groupe. Cette décision a été prise dans le cadre de la poursuite de la rationalisation des coûts du Groupe.

Arkema (-0,20% à 88,18 Euros) a réalisé avec succès le placement d'obligations hybrides à durée indéterminée d'un montant de 300 millions d'euros, assorties d'un coupon de 1,5% jusqu'à la date de première option de remboursement anticipé au gré du Groupe après 6 ans. En profitant de conditions de marché favorables et à la suite de sa précédente opération de refinancement hybride en juin 2019, le Groupe s'offre ainsi la possibilité de refinancer le solde de 300 millions d'euros de ses obligations hybrides à durée indéterminée comportant une première option de remboursement anticipé en octobre 2020 et portant un coupon de 4,75%.

ADP (-0,70% à 176,60 Euros) : Paris Aéroport a accueilli un total de 108 millions de passagers en 2019, soit une hausse de 2,5% par rapport à l'année précédente, dont 76,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+5,4%) et 31,9 millions à Paris-Orly (-3,8%). Le trafic a augmenté de 4,8% au 1er semestre et de 0,5% au 2nd semestre.

PSB Industries (-3,55% à 19,10 Euros) a réalisé, en 2019, un chiffre d'affaires de 266 ME en retrait de -4,6% à taux de change et périmètre constants, confirmant la forte volatilité de la demande sur ses principaux marchés.

Capgemini (-0,50% à 113,70 Euros) /Altran (+2,50% à 14,39 Euros) , le premier vient de relever son offre sur Altran à 14,50 Euros, n'a jamais été ouvert à des négociations avec le fonds activiste Elliott et n'a pas l'intention d'améliorer encore les conditions de son OPA, a déclaré mardi le PDG du groupe français de conseil et de services informatiques, Paul Hermelin.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Osmozis, Esker, Mecelec

ANALYSTES

Barclays reste à "surpondérer" sur Ingenico avec un cours cible relevé de 97 à 110 euros.

Goldman Sachs relève sa recommandation à "acheter" sur Safran et pousse son objectif de cours de 159 à 169 euros.

Goldman Sachs relève aussi sa recommandation à "acheter" sur Eurazeo avec un cours cible de 76 euros (+1 euro).

Jefferies débute le suivi d'Amundi avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 85 euros.

Jefferies porte son objectif de cours à 155 euros sur Gecina, contre 135 euros auparavant.

Bryan Garnier débute le suivi du dossier OSE Immunotherapeutics en ciblant un cours de 7 euros.

EN BREF

Genomic Vision signe un partenariat stratégique avec GIPTIS.

Mersen annonce une modification de la composition de son conseil d'administration.

Biocorp et Sanofi renforcent leur partenariat autour de Mallya.

FDJ : Prédica pointe à plus de 5% des parts.

Orchestra-Prémaman : restructuration en vue en Belgique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2020

L'arrivée de Karl Toko Ekambi conforte l'ambition de l'Olympique Lyonnais de se donner les moyens d'être au plus haut niveau dans cette 2e partie de saison...

Publié le 20/01/2020

La Française de l'Energie poursuit son plan de développement en Belgique et dans les Hauts-de-France...

Publié le 20/01/2020

Le recrutement des premiers patients aux Etats-Unis dans l'étude clinique de Phase 2b ABX464-103 actuellement en cours est attendu pour le 2e trimestre 2020...

Publié le 20/01/2020

Ce lancement était l'un des objectifs annoncés lors de l'introduction en Bourse de Vogo...

Publié le 20/01/2020

"Nous sommes confiants dans le potentiel de croissance de chaque business unit"....