Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Ouverture Paris : le CAC timide à l'approche des sommets

| Boursier | 920 | Aucun vote sur cette news

Le CAC se maintient, en hausse de 0,09% ce lundi à 6...

Ouverture Paris : le CAC timide à l'approche des sommets
Credits Reuters

Le CAC se maintient, en hausse de 0,09% ce lundi à 6.823 pts, tout proche désormais de ses pics historiques (hors dividendes réinvestis évidemment) de la bulle Internet. L'indice phare parisien conforte ses positions sur les 6.800 pts, malgré les risques sanitaires liés aux variants et le probable proche allègement des mesures de soutien de la Fed - avec un tapering de plus en plus réclamé par certains responsables américaines.

Les courbes de l'épidémie de Covid-19 ne vont pourtant pas forcément dans le bon sens, notamment en Chine, en Malaisie, en Thaïlande, aux USA et en Europe. Cela pèse ce matin sur les cours du brut qui perdent environ 2%, étendant leurs pertes importantes de la semaine dernière. L'accélération des infections au variant Delta inquiète et pourrait peser de manière conséquente sur l'activité. Si tel était le cas, cependant, les banques centrales réétudieraient sans doute leurs plans avec une 'accommodation' supplémentaire. Enfin, les marchés espèrent aussi un soutien conséquent de la part de Joe Biden et de son plan d'infrastructures.

Sur le front économique ce matin, la balance commerciale allemande est ressortie excédentaire de 13,6 milliards d'euros, ce qui ressort assez proche du consensus en juin. Le taux de chômage suisse s'est établi 'en ligne' à 3%. En Chine, l'indice des prix à la consommation du mois de juillet a augmenté plus que prévu (+1% contre +0,8% de consensus), comme l'indice des prix à la production (+9% en glissement annuel).

Aux Etats-Unis, le rapport JOLTS concernant les ouvertures de postes aux Etats-Unis au mois de juin sera révélé à 16h00 (consensus 9,27 millions). A noter par ailleurs, des interventions de Raphael Bostic et de Thomas Barkin de la Fed qui fourniront peut-être quelques nouveaux éléments intéressants.

En Europe, l'indice Sentix de confiance des investisseurs sera communiqué à 10h30.

Wall Street a évolué en ordre dispersé vendredi après l'annonce de chiffres de l'emploi meilleurs que prévu aux Etats-Unis, le marché craignant un durcissement monétaire de la Fed plus rapide que prévu... Le Dow Jones gagnait quand même 0,41% à 35.208 pts et battait même un record absolu au passage, le S&P 500 montait de 0,17% à 4.436 pts, établissant un nouveau record lui aussi, tandis que le Nasdaq reculait de 0,40% à 14.836 pts après ses sommets historiques de la veille. L'économie américaine a créé 943.000 emplois au mois de juillet, soit plus que les 870.000 prévue, le taux de chômage retombant à 5,4%, contre 5,7% anticipé par le consensus de marché.

Tokyo prend +0,33% ce matin et Shanghai +1,22%, contre une hausse de 0,78% à Hong Kong. Séoul se replie de 0,04% et Taïwan de 0,2%.

DEVISES/PETROLE/OR

- Euro/Dollar : 1,1757
- Brent : 68,9$ (-2,5%)
- WTI : 66,5$ (-2,6%)
- Once d'or : 1.748$ (-1%)
- Bitcoin : 43.414$ (-3% sur 24 heures)

Les valeurs

Renault (-1%) et le Chinois Geely Holding Group s'associent dans le développement de véhicules hybrides à destination des marchés chinois et sud-coréen. Le Français utilisera le nouveau système de Geely pour les véhicules hybrides afin de développer des modèles sous la marque Renault. Selon deux sources de Reuters ayant connaissance des discussions et des documents consultés par l'agence, la future entreprise utiliserait les technologies, les chaînes d'approvisionnement et les usines de Geely pour produire des véhicules Renault, tandis que le Français se chargerait des ventes et du marketing. Les deux partenaires étudieraient également une possible entreprise commune en Corée du Sud pour y commercialiser les véhicules hybrides de Geely, alors que Renault est implanté dans ce pays depuis plus de deux décennies.

Coface (+1%). Dans le cadre du refinancement de son activité d'affacturage, Coface SA a signé le 4 août 2021 avec un groupe de banques partenaires, le renouvellement par anticipation de son crédit syndiqué en euros d'un montant de 700 ME. Il s'inscrit dans le cadre du plan Build to Lead qui vise à mieux valoriser les actifs de Coface dans les métiers de spécialités et va donc permettre de continuer de soutenir le développement de l'affacturage. Cette opération avait été initialement conclue en 2017 pour se substituer à des lignes de crédit bilatérales existantes. Coface s'appuie sur un panel de 7 banques relationnelles : BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Natixis, Société Générale, intervenant en qualité d'arrangeurs mandatés et teneurs de livres, BRED, HSBC et La Banque Postale intervenant en qualité d'arrangeurs mandatés. Société Générale agit en qualité d'agent de la documentation et de la facilité. Le crédit est renouvelé pour une durée de 3 ans avec deux options d'extension d'une année chacune, à la main des prêteurs.

Atari (+1%). Frédéric Chesnais a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi, le 26 juillet, indirectement en baisse les seuils de 5% du capital et des droits de vote d'Atari. Il détient, à cette date et à ce jour, directement et indirectement, par l'intermédiaire de la société Ker Venture LLC qu'il contrôle, 10.825.692 actions Atari représentant autant de droits de vote, soit 3,62% du capital et 3,61% des droits. Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Atari sur le marché et hors marché. A cette occasion, la société Ker Venture LLC a franchi individuellement en baisse les mêmes seuils. Elle détient 1,02% du capital.

Rémy Cointreau (+0,4%) avait annoncé, le 8 juin, le lancement de son premier plan d'actionnariat salarié "My Rémy Cointreau" en France. Plus de 630 souscripteurs, représentant 68,4% des salariés et anciens salariés éligibles, ont souscrit à l'offre par l'intermédiaire du FCPE My Rémy Cointreau. 23.457 actions nouvelles ont été émises au 6 août 2021. Elles porteront jouissance au 1er avril 2021 et seront entièrement assimilées aux actions Rémy Cointreau déjà admises aux négociations sur Euronext. A l'issue de cette émission, la participation du FCPE My Rémy Cointreau s'élève à 0,05% sur la base du capital de la société au 6 août.

EDF (-0,6%) a réalisé la cession de sa participation de 49,99% dans Constellation Energy Nuclear Group, LLC (CENG) à son partenaire dans la joint-venture, Exelon Generation, LLC. La cession s'inscrit dans le cadre de l'option de vente conclue en avril 2014 entre EDF et Exelon, permettant à EDF de céder sa participation à Exelon à sa juste valeur et qu'EDF avait exercée en janvier 2020. Le prix d'acquisition de la participation d'EDF dans CENG s'élève à 885 millions de dollars, et la réception des fonds par EDF a eu lieu le 6 août. La cession des titres CENG s'inscrit dans le programme de cessions d'actifs annoncé par le Groupe EDF.

Sanofi (+0,5%). La Food and Drug Administration a approuvé Nexviazyme (avalglucosidase), médicament développé par Sanofi pour le traitement des patients à partir de l'âge d'un an présentant une forme tardive de la maladie de Pompe, une pathologie musculaire progressive et invalidante qui affecte la fonction respiratoire et la mobilité. Nexviazyme est un traitement enzymatique substitutif conçu pour cibler spécifiquement le récepteur mannose-6-phosphate (M6P), principale voie de la capture cellulaire de l'enzymothérapie substitutive dans la maladie de Pompe. Dans le cadre d'essais cliniques, Nexviazyme a permis d'améliorer la fonction respiratoire des patients, de même que la distance qu'ils étaient en mesure de parcourir en marchant. L'approbation de la FDA fait suite à un examen prioritaire, une procédure réservée aux médicaments qui, s'ils sont approuvés, représentent des améliorations significatives en termes de sécurité et d'efficacité dans le traitement de maladies graves. Nexviazyme avait obtenu le statut de Médicament innovant de la FDA et bénéficié d'un examen accéléré pour le traitement des personnes atteintes de la maladie de Pompe. Nexviazyme devrait être disponible aux États-Unis dans les prochaines semaines.

Genkyotex (+34% !), société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce que la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité de santé américaine, a accordé la désignation 'Fast Track' au setanaxib, son principal candidat inhibiteur de NOX, pour le traitement des patients atteints de la cholangite biliaire primitive (CBP), une maladie hépatique orpheline chronique. Le setanaxib a déjà reçu la désignation de médicament orphelin dans la CBP aux États-Unis et en Europe. La FTD est un processus de la FDA conçu pour faciliter le développement et l'évaluation des médicaments destinés à traiter des maladies graves ou mortelles et qui démontrent le potentiel de répondre à des besoins médicaux non satisfaits. La FDA a créé ce processus pour accélérer la mise à disposition de nouveaux médicaments importants pour les patients, et les programmes bénéficiant de la procédure FTD peuvent potentiellement profiter d'une interaction précoce et fréquente avec la FDA, ainsi que d'une soumission continue de la demande d'autorisation de mise sur le marché.

Delfingen prend 2% après sa publication, marquée par un chiffre d'affaires publié supérieur à 190 ME au premier semestre, en hausse de 130% (+52% en organique), avec une nette surperformance du marché automobile dans toutes les régions et une forte croissance de l'activité Systèmes de protection, ainsi qu'une dynamique soutenue des ventes du périmètre ex-Schlemmer Europe/Afrique.

Artmarket avance de 27%. Le groupe enregistre une progression de +14% de son CA au T2 2021 à 1,42 million d'euros. Artprice by Artmarket a régulièrement informé le marché sur sa prise de conscience relative à l'importance d'exploiter son fonds physique de catalogues papier de ventes aux enchères d'oeuvres d'art. "Cette somme d'archives unique au monde appelée 'la Collection Artprice', remontant au plus tôt jusqu'en 1766, se devait donc d'apparaître à sa valeur réelle dans les comptes d'Artmarket.com qui a décidé librement de sa réévaluation". Cette réévaluation porte sur les comptes semestriels arrêtés au 30 juin 2021. Cette décision a pour effet d'impacter, par une augmentation "très conséquente", les capitaux propres sociaux et consolidés de la société Artmarket.com. Artprice prépare par ailleurs sa plateforme NFT, artprice-nft.com, artmarket-nft.com.

Archos reste stable et Logic Instrument perd 22% suite à la publication de leurs comptes semestriels. Archos publie une perte nette de 2,5 ME sur le S1. Sa trésorerie ressort à 10,5 millions en fin de période. Le groupe entend dépasser 50% du chiffre d'affaires consolidé en B to B dès 2022 par de la croissance externe et délivrer un EBITDA positif. Il prévoit de retrouver en 2022 une croissance à deux chiffres et de créer un pôle d'expertise en MedTech avec les laboratoires de recherche français.

Barclays réduit sa recommandation sur Iliad (stable) de 'surpondérer' à 'pondération en ligne', l'objectif de cours étant en revanche rehaussé de 168 à 182 euros.

CFRA revoit de 'conserver' à 'acheter' son conseil sur Crédit Agricole (-0,3%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne