Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 643.59 PTS
-0.87 %
6 621.00
-1.07 %
SBF 120 PTS
5 195.58
-0.99 %
DAX PTS
15 507.11
-0.87 %
Dow Jones PTS
34 764.82
+1.48 %
15 316.58
+0. %
1.173
-0.01 %

Ouverture Paris : le CAC progresse, avec le plan US d'infrastructures

| Boursier | 862 | Aucun vote sur cette news

La place parisienne est orientée en légère progression pour l'heure ce mercredi, dans le sillage des records du S&P et du Dow Jones, suite à...

Ouverture Paris : le CAC progresse, avec le plan US d'infrastructures
Credits Reuters

La place parisienne est orientée en légère progression pour l'heure ce mercredi, dans le sillage des records du S&P et du Dow Jones, suite à l'adoption au Sénat du plan américain d'infrastructures. Le CAC est orienté pour l'heure sur un gain de 0,17% à 6.832 pts. L'euro se tasse à 1,171$. Le Brent de la mer du Nord pointe à 71$, en hausse de 0,5%, comme le WTI qui s'affiche à 68,6$ le baril sur le Nymex. L'once d'or se stabilise à 1.730$. Le Bitcoin progresse à 46.271$ (+0,7% sur 24 heures).

L'indice américain des prix à la consommation du mois de juillet sera révélé à 14h30 ce mercredi (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur, +0,4% hors alimentaire et énergie - soit +5,5% et +4,3%, respectivement, en glissement annuel). L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois d'août sera communiqué à 16 heures (2,8% en juillet). Le rapport hebdomadaire du Département à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 6 août sera publié à 16h30. Le Département au Trésor annoncera à 20 heures le déficit budgétaire de juillet (consensus 255 milliards). Raphael Bostic et Esther George de la Fed seront aussi suivis ce mercredi.

En Europe, l'indice allemand final des prix à la consommation pour le mois de juillet a augmenté comme prévu de 0,9% par rapport au mois antérieur.

Demain jeudi, les inscriptions au chômage US pour la semaine close au 7 août seront annoncées à 14h30 (consensus 378.000). L'indice américain des prix à la production (demande finale) pour le mois de juillet sera révélé à la même heure (consensus +0,6% pour le PPI, +0,5% hors alimentaire et énergie ; +7,3% et +5,6% en comparaison de l'an dernier). Les prix à l'import et à l'export du mois de juillet seront connus à 14h30 vendredi (consensus +0,6% pour l'import et +0,8% pour l'export, soit +10,7% et +16,6% en comparaison de l'an dernier). Enfin, l'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains pour le mois d'août, mesuré par l'Université du Michigan, sera communiqué à 16 heures (consensus 81,4).

Du côté des résultats cette fois, eBay, Bumble, Ciena, Wendy's, Dillard's, Tapestry et Nio Inc, publient ce jour leurs derniers comptes trimestriels à Wall Street. En Europe, l'Allemand Thyssenkrupp a renoué avec les profits d'exploitation au troisième trimestre avec la demande automobile. ABN Amro a aussi retrouvé un bénéfice positif au second trimestre. Ahold Delhaize affiche un second trimestre de bonne facture. Le Suisse VZ Holding a affiché un résultat semestriel en vive progression.

Les marchés américains ont à nouveau clôturé en ordre dispersé mardi soir, le Dow Jones et le S&P 500 s'offrant tout de même de nouveaux records historiques, après le vote au Sénat américain d'un méga plan d'investissements dans les infrastructures de 1.000 milliards de dollars (852 milliards d'euros) pour rénover routes, ponts et aéroports notamment. Les prises d'initiative restent néanmoins freinées par la forte remontée des cas d'infections au coronavirus, et par l'attente de nouvelles indications de la Réserve fédérale sur sa politique monétaire. A la clôture, le DJIA a gagné 0,46% à 35.264 points, soit un nouveau plus haut historique. Le S&P 500 a grapillé 0,10% à 4.436 points, là aussi un record, mais le Nasdaq a enregistré un repli de 0,49% à 14.788 points.

Le Sénat américain a donc approuvé le plan bipartite de 1.000 milliards de dollars d'investissement dans les infrastructures aux Etats-Unis, l'une des priorités du président Joe Biden. Le texte, adopté par 69 voix contre 30, va désormais être transmis à la Chambre des représentants, avec la perspective du plus important investissement dans les infrastructures des Etats-Unis depuis des décennies. Dix-neuf sénateurs républicains ont voté en faveur du projet de loi. Les démocrates du Sénat poussent désormais pour un ensemble budgétaire distinct de 3.500 milliards de dollars, un projet que le camp démocrate prévoit d'adopter au Congrès en contournant l'objection des républicains.

En Asie ce matin, Tokyo gagne 0,54% et Shanghai 0,15%, contre une hausse de Hong Kong de 0,22%.

Les valeurs

Vivendi (+0,4%) ainsi que Pershing Square Holdings et ses sociétés affiliées étaient entrés en discussion, le 4 juin, en vue de la cession de 10% du capital d'Universal Music Group (UMG) détenus par Vivendi, avant la distribution de 60% d'UMG aux actionnaires de Vivendi et la cotation de la société prévue le 21 septembre. Vivendi a cédé, le 10 août, à Pershing Square Holdings et ses sociétés affiliées, dirigées par William Ackman, 7,1% du capital d'UMG pour un prix de 2,8 milliards de dollars américains. Cette opération s'effectue donc sur base de valeur d'entreprise de 35 milliards d'euros pour 100% du capital d'UMG. William Ackman a la possibilité d'acquérir, d'ici au 9 septembre, jusqu'à 2,9% du capital d'UMG supplémentaires par l'intermédiaire de fonds qu'il dirige ou dont il détient la majorité des intérêts économiques, sur la base de la même valorisation.

Faurecia (-0,3%) / Plastic Omnium (+0,4%). Les candidats au rachat de l'Allemand Hella devraient présenter des offres valorisant l'équipementier automobile environ 7 milliards d'euros, selon l'agence Reuters, citant deux sources proches de la situation. Les Français Faurecia et Plastic Omnium seraient sur les rangs, comme l'Allemand Mahlen. Selon l'agence, les offres devraient se baser sur le cours moyen d'Hella sur les trois derniers mois. Cela représenterait une offre d'environ 60 euros par action. Bloomberg avait précédemment rapporté que la cession des 60% du capital de l'équipementier allemand pourrait le valoriser autour de huit milliards d'euros. La réglementation boursière allemande implique que l'acquéreur du bloc de contrôle propose ensuite un rachat aux autres actionnaires.

Claranova (+4,6%) annonce un investissement stratégique d'investisseurs institutionnels US et australien pour un montant total de 65 millions d'euros afin de financer l'acquisition des intérêts minoritaires d'Avanquest. Il s'agit d'un investissement de Heights Capital Management et d'Ophir Asset Management, constituant pour la première fois dans l'histoire de Claranova un groupe d'investisseurs de référence, avec un investissement combinant une augmentation de capital réservée de 15 millions d'euros et une émission réservée d'obligations convertibles de 50 millions d'euros moyennant une prime de conversion d'environ 86%. Le montant est à affecter à l'acquisition des intérêts minoritaires d'Avanquest, afin de renforcer la structure du capital du groupe et de bénéficier d'une relution du bénéfice par action à moyen terme. L'accord engageant avec les actionnaires minoritaires prévoit une valorisation des fonds propres du pôle Avanquest hors technologies financières de 153 millions d'euros, soit 98 ME pour l'ensemble des intérêts minoritaires, rémunérée par une combinaison de trésorerie et d'actions nouvelles.

Renault (-0,7%). Barclays rehausse son objectif de 32 à 36 euros sur Renault mais reste à 'sous-pondérer'.

Faurecia. Ce même Barclays revoit de 70 à 60 euros son cours-cible sur Faurecia, avec une recommandation à 'surpondérer'.

AXA (+0,5%). Jefferies maintient un avis acheteur sur AXA et dope son objectif à 28 euros, contre 26,5 euros auparavant.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

OPA à 30 Euros

Publié le 24/09/2021

Kering a pris la décision d'arrêter l'utilisation de la fourrure animale...

Publié le 24/09/2021

Costco Wholesale, le géant américain de la distribution, a annoncé pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 3,90$, contre...

Publié le 24/09/2021

L’Inde a formalisé le contrat d’acquisition de 56 Airbus C295 qui remplaceront la flotte d’Avro de l’Indian Air Force (IAF). Il s’agit du premier programme aérospatial privé qui…

Publié le 24/09/2021

Après son gros rebond de la semaine, le secteur du luxe souffle ce vendredi en Bourse de Paris, en gardant un oeil attentif sur le dossier Evergrande...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne