En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Ouverture Paris : le CAC fait le yo-yo

| Boursier | 95 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 fait le yo-yo en ce début de séance : après une ouverture légèrement dans le rouge et des premières minutes dans le vert,...

Ouverture Paris : le CAC fait le yo-yo
Credits  ShutterStock.com

LA TENDANCE

Le CAC40 fait le yo-yo en ce début de séance : après une ouverture légèrement dans le rouge et des premières minutes dans le vert, l'indice parisien repasse en territoire négatif peu avant 9h30 (-0,20% à 5.128 points). C'est la Grèce qui devrait encore susciter les questions des investisseurs aujourd'hui. En forte hausse avant-hier sur des espoirs d'accord sur le dossier, puis en rechute hier sur des démentis, les places financières cherchent leur chemin... A surveiller de près ce vendredi, la deuxième estimation du PIB des Etats-Unis au 1er trimestre, qui pourrait basculer dans le rouge. A Paris, la spéculation reste vive dans le secteur biotech, alors que Cellectis serait en discussions avec plusieurs acteurs du monde de la "pharma", dont l'américain Pfizer qui détient déjà près de 10% du Français, en vue de son rachat, selon le Financial Times, qui cite des sources proches du dossier... Le titre Cellectis prend 9%, preuve que les investisseurs ne sont pas totalement convaincus d'une offre qui, selon les informations de presse valoriserait le titre 16% de mieux que le cours d'hier soir.

WALL STREET

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé jeudi soir 0,2% à 18.126 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,13% 2.121 points. Le Nasdaq, riche en valeurs technologiques, qui avait inscrit la veille un nouveau record historique, s'est replié de 0,17% à 5.098 points. Après des déclarations optimistes, mercredi, de la part de la Grèce sur un accord en vue avec ses créanciers, la réalité s'est révélée plus complexe... Les ministres des Finances du G7, réunis à Dresde en Allemagne, ont constaté jeudi qu'aucun accord n'était encore sur la table... Et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a même évoqué ouvertement la possibilité d'une sortie de la Grèce de la zone euro...

Ailleurs, les soubresauts du marché chinois ont contribué à la prudence ambiante Les sociétés de courtage chinoises ont pris de nouvelles mesures, jeudi, pour contrer la spéculation boursière en limitant l'utilisation de comptes sur marge, qui permettent d'acheter des actions à crédit. La flambée récente de la Bourse de Shanghai (+43% depuis le début de l'année et +130% depuis un an) fait craindre la formation d'une bulle spéculative alors que l'économie chinoise ralentit...

ECO ET DEVISES

Les prix des produits industriels sur le marché français ont reculé de 0,4% en avril après être restés stables en mars, tirés par la baisse des prix des industries extractives, énergie, eau. Les prix des autres grands secteurs de l'industrie sont stables ou augmentent, souligne l'Insee. Sur un an, les prix affichent un recul de 2%.

Les dépenses de consommation des ménages ont progressé de 0,1% en avril après avoir reculé de 0,7% le mois précédent, annonce l'Insee. Le consensus tablait sur une hausse de 0,4%.

Sur le plan macro-économique, les inscriptions hebdomadaires au chômage, attendues en baisse, ont finalement augmenté (+7.000 demandeurs) mais restent à des niveaux assez bas pour que le marché du travail s'améliore aux Etats-Unis.
Ce vendredi, sera donc publié un indicateur-clé, à savoir la 2ème estimation du PIB des Etats-Unis au 1er trimestre. La croissance avait progressé très faiblement en première lecture (+0,2% en rythme annuel) et pourrait avoir chuté de 0,8% en 2ème lecture, selon le consensus des économistes. Le premier trimestre a été plombé par la hausse du dollar, la baisse des prix du pétrole et une météo hivernale exceptionnellement froide et tempétueuse, mais les économistes tablent sur un rebond à partir du 2ème trimestre...

Sur les devises, l'euro se stabilise à 1,0950/$. Le pétrole pointe à 63$ le Brent et 58,25$ le WTI. L'or cote 1.189$.

VALEURS EN HAUSSE

* Cellectis (+8% à 39,94 Euros) : La société serait en discussions avec plusieurs acteurs du monde de la "pharma", dont l'américain Pfizer qui détient déjà près de 10% du Français, en vue de son rachat, selon le Financial Times, qui cite des sources proches du dossier. Selon le quotidien, Pfizer aurait contacté la société en vue d'une fusion. Le montant évoqué par le "FT" valoriserait la biotech 1,5 milliard d'euros, soit un peu plus de 16% de plus que ce que pèse Cellectis à son cours de clôture de jeudi soir à la Bourse de Paris (1,29 MdE).

* Elior (+1,85% à 16,66 Euros) : Le groupe publie ce matin un résultat net part du Groupe en forte progression. Il atteint 40,2 millions d'euros au 1er semestre 2014-2015, contre 20,8 millions d'euros au 1er semestre 2013-2014. Le résultat net par action publié s'élève à 0,24 Euro, contre 0,19 Euro au 1er semestre 2013-2014. Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 2 822,7 millions d'euros pour le 1er semestre 2014-2015. La progression de 5,6% par rapport au 1er semestre 2013-2014 reflète la solide croissance organique de 2,8% sur la période. L'EBITDA consolidé du Groupe a augmenté de 8,4 millions d'euros au 1er semestre 2014-2015 pour atteindre 204,4 millions d'euros, soit une marge de 7,2% du chiffre d'affaires, contre une marge de 7,3% au 1er semestre 2013-2014. Le cash flow opérationnel (avant intérêts et impôts) s'élève à -7,5 millions d'euros au 1er semestre 2014-2015. Il recule de 21,1 millions d'euros par rapport à celui du 1er semestre 2013-2014 (13,6 millions d'euros) qui avait bénéficié d'une cession de créances exceptionnelle en Espagne à hauteur de 17 millions d'euros. Les performances du 1er semestre 2014-2015 permettent au Groupe de confirmer l'ensemble de ses objectifs pour l'exercice 2014-2015.

* Ipsen(+0,50% à 49,28 Euros) : l'Assemblée Générale Mixte des Actionnaires de la société Ipsen S.A. s'est réunie le 27 mai 2015 sous la présidence de Marc de Garidel, Président-Directeur général, en présence des membres du Conseil d'administration et de la Direction. L'Assemblée Générale a approuvé les résolutions proposées par le Conseil d'administration concernant la distribution d'un dividende de 0,85 euro par action, qui sera mis en paiement le 2 juin 2015 (date de détachement du coupon le 29 mai 2015), le renouvellement des mandats d'administrateurs de Messieurs Marc de Garidel, Henri Beaufour et Christophe Vérot, ainsi que la nomination de Madame Michèle Ollier en qualité d'administrateur.

VALEURS EN BAISSE

* Vivendi (-0,02% à 23,55 Euros) : Le groupe a finalisé la cession de 100 % de GVT, sa filiale brésilienne de télécommunications, prévue dans l'accord conclu le 18 septembre 2014 avec Telefonica, pour une valeur d'entreprise de 7,5 MdsE. Au total, le groupe aura perçu 4,2 milliards d'euros avant impôts, estimés à 0,6 milliard d'euros, y compris le remboursement du compte courant entre GVT et Vivendi.Vivendi a également reçu 12 % de titres de Vivo (Telefonica Brasil). Il en échangera 4,5 % dans les prochaines semaines contre 8,3 % d'actions ordinaires de Telecom Italia.
La finalisation de la cession de GVT après celle de 20 % dans Numericable-SFR permet au Directoire de Vivendi, conformément à son engagement, de décider le principe du versement de deux acomptes, de 1 euro chacun, sur le dividende ordinaire au titre de l'exercice 2015. Un premier acompte de 1 euro, qui sera prélevé sur le compte de report à nouveau, disponible au 31 mai 2015, sera versé le 29 juin. Le deuxième acompte, qui devrait pouvoir être prélevé sur le bénéfice social distribuable grâce aux résultats bénéficiaires dégagés lors des cessions de GVT et de SFR, et sous réserve de l'attestation des Commissaires aux comptes, sera versé le 3 février 2016.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/06/2018

Le pétrole alterne les hausses et les baisses, à l'approche de la réunion de l'Opep et de ses alliés, vendredi et samedi à Vienne.

Publié le 12/02/2018

Le président sud-coréen Moon Jae-in serre la main de la soeur du leader nord-coréen Kim Jong Un, Kim Jong Un à Séoul, le 10 février 2018 ( - / YONHAP/AFP )Son sourire était-il une promesse…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...