Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 172.98 PTS
+0.55 %
7 172.00
+0.34 %
SBF 120 PTS
5 557.49
+0.49 %
DAX PTS
15 809.72
+0.24 %
Dow Jones PTS
35 028.65
-0.96 %
15 047.84
-1.07 %
1.135
+0.1 %

Ouverture Paris : le CAC 40 quasiment stable, malgré Omicron

| Boursier | 746 | Aucun vote sur cette news

La place parisienne reste pour l'heure quasiment stable ce jeudi...

Ouverture Paris : le CAC 40 quasiment stable, malgré Omicron
Credits Reuters

La place parisienne reste pour l'heure quasiment stable ce jeudi. Le CAC 40 grappille 0,04% à 7.164 pts. Le DAX est également presque inchangé en début de journée, alors que l'Euro Stoxx 50 avance de 0,11%. Le baril de brut WTI se tasse de 0,2% à 76,4$. Le Brent affiche un recul comparable à 79$. L'once d'or se traite en repli de 0,3% à 1.800$. L'euro abandonne 0,5% face au billet vert à 1,1308$. Les places asiatiques ont terminé en ordre dispersé, avec notamment un gain de 0,62% sur le SSE et un repli de 0,4% pour le Nikkei.

Sur le front économique, la production industrielle sud-coréenne de novembre a affiché une croissance supérieure aux attentes (+5,1% en comparaison du mois antérieur). L'indice flash espagnol des prix à la consommation a affiché une progression de 6,7% en glissement annuel en décembre, contre 5,6% de consensus. Hors ajustements saisonniers, l'indicateur grimpe de 5,5%. En données harmonisées, il s'apprécie de 1,2% en décembre en comparaison du mois antérieur, contre 0,4% de consensus.

Les inscriptions hebdomadaires US au chômage seront révélées à 14h30 (consensus FactSet 202.500). L'indice PMI de Chicago sera annoncé à 15h45 (consensus 62).

Les marchés restent à l'écoute des nouvelles de la crise sanitaire et de la propagation extrêmement rapide du variant Omicron, avec un record mondial d'infections. Les données suggèrent toujours un virus moins virulent que le Delta, provoquant de moindres hospitalisations et un nombre de décès moins important. L'OMS s'est toutefois alarmée d'un "tsunami de cas", qui pourrait submerger les systèmes de santé.

La Bourse de New York a fini globalement en hausse mercredi, les indices Dow Jones et S&P 500 signant même de nouveaux records, tandis que le Nasdaq a très légèrement reculé, sur fond d'envolée du nombre de cas de coronavirus dans le monde et de tensions sur les taux d'intérêts. A la clôture, le Dow Jones a avancé de 0,25% à 36.488 points, effaçant son précédent record de 36.432 pts inscrit le 8 novembre dernier. L'indice phare a été soutenu notamment par Nike (+1,4%), Walgreens Boots Alliance (+1,6%), Home Depot (+1,1%) et Johnson & Johnson (+1,1%). L'indice large S&P 500 a inscrit mercredi son 70e record en 2021, finissant en hausse de 0,14% à 4.793 pts, tandis que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a reculé de 0,1% à 15.766 pts, les grandes "techs" étant à la peine face à la tension observée sur les taux d'intérêts.

A 2 séances de la fin 2021, le DJIA affiche une performance positive annuelle de 19,2%, le S&P 500 a bondi de 27,6% et le Nasdaq a grimpé de 22,3%. En comparaison, l'indice phare parisien, le CAC 40, prend 29%.

Les investisseurs ont continué d'observer la progression du variant Omicron dans le monde, mais tablent toujours sur une vague aux effets sanitaires et économiques moins graves que les précédentes vagues. Les cas d'infection au Covid-19 dans le monde ont atteint un niveau record sur les sept derniers jours, selon des données de 'Reuters' révélées ce jour. Près de 900.000 cas par jour en moyenne ont été signalés dans le monde entre le 22 et le 28 décembre. Au plan mondial, l'OMS s'est inquiété mercredi d'un "tsunami de cas" provoqué par la circulation simultanée des variants Delta et Omicron du coronavirus.

Aux Etats-Unis comme ailleurs, le nombre de cas continue de flamber, mais n'entraîne pas pour l'instant de forte hausse des hospitalisations. La moyenne des nouveaux cas détectés sur 7 jours est monté à un record de 267.305 mardi outre-Atlantique, contre 243.099 lundi et a plus que doublé (+126%) depuis 15 jours, selon les comptes tenus par le 'New York Times'. Le nombre d'hospitalisations a augmenté dans des proportions moindres (+11% en 15 jours) pour atteindre 74.962, soit un peu plus de la moitié de son pic depuis le début de la pandémie (137.516 en janvier 2021).

Le nombre de nouveaux cas en France a atteint un nouveau record à 208.000 au cours des 24 dernières heures, a déclaré mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une audition à l'Assemblée nationale, évoquant un "raz-de-marée" à propos du variant Omicron.

Les valeurs

Icade (+0,2%) annonce une rotation d'actifs soutenue pour sa foncière tertiaire, avec une finalisation du plan de cessions 2021 et des plans de cessions 2022 marqués par la signature d'une promesse pour 186 ME. Icade restera, en 2022, "volontariste et opportuniste quant à son programme de cessions d'actifs tertiaires core, la rotation du capital et du portefeuille d'actifs étant un des éléments de sa stratégie de création de valeur".

Bluelinea (+7,5%), opérateur majeur de la filière Silver Économie en France, annonce la finalisation, le 31 décembre 2021 à minuit, de l'acquisition de la société Securitas Téléassistance. Cette opération stratégique, dont le principe et les modalités ont été annoncés le 25 novembre, permet à Bluelinea de passer le cap des 50 000 familles accompagnées au quotidien et de se hisser dans le Top 5 sur le marché français de la téléassistance. En un an, Bluelinea est ainsi passé de 28 588 familles accompagnées, jour et nuit, grâce au déploiement des solutions et services 'HELP', à 52 473 abonnés à fin 2021, soit une augmentation de 83%.

SPAC (+2,6%) a reçu les demandes de près d'une trentaine d'actionnaires pour la distribution de Bons de Souscription d'Actions (BSA) gratuits de la Société. Ces actionnaires représentent 10 746 477 titres de la SPAC, soit un total de 73 322 529 BSA à distribuer. Ces BSA ont une maturité au 4 décembre 2023 et chaque BSA permet d'acquérir 2 actions de la SPAC pour 0,05 EUR, soit un prix de revient de 0,025 par action nouvelle. Cette distribution, approuvée par le Conseil d'Administration de la Société et réservée aux actionnaires détenant plus de 100 000 actions, a pour objectif de récompenser la patience et la fidélité des actionnaires historiques.

Noxxon Pharma (-14,4%) a annoncé l'extension de son accord avec Atlas Special Opportunities, portant sur la mise à disposition additionnelle d'un maximum de 17 millions d'euros en titres apparentés aux actions et l'émission de 2.419 obligations convertibles (dont 44 obligations convertibles émises en lien avec les frais de transaction) pour une valeur nominale totale de 2,419 millions d'euros. La capacité du montage modifié, incluant l'extension de 17 millions d'euros, est de 27,5 millions d'euros avant l'émission d'hier.

SFIT (cote au fixing). Déjà présent dans 15 pays, Group SFIT (THOMSON Computing) annonce renforcer sa présence au Royaume-Uni ainsi qu'en Europe du Sud avec la signature d'un nouvel accord de distribution en Espagne et en Italie, et part à la conquête de la Scandinavie et du Canada avec la signature de 2 nouveaux contrats. Avec ces nouveaux accords, Group SFIT anticipe une très forte croissance de son volume d'activité à l'international dès le second semestre 2022.

Eurofins Scientific gagne 1%, Unibail-Rodamco 0,6% et Capgemini 0,5%. Vinci abandonne 0,5%, comme Saint-Gobain, Airbus et Alstom. Carrefour cède 0,4%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2022

La marge opérationnelle est supérieure à 6%...

Publié le 19/01/2022

Ce nouveau produit est l'aboutissement de deux années de développement entre Cybergun et Canik...

Publié le 19/01/2022

Eurazeo conforte son statut de 1er investisseur de la French Tech...

Publié le 19/01/2022

Enertime se distingue sur deux projets...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne