Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 534.52 PTS
-0.69 %
7 561.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
5 702.80
-0.8 %
DAX PTS
18 171.93
-1. %
Dow Jones PTS
40 287.53
-0.93 %
19 522.62
-0.93 %
1.088
+0. %

Ouverture Paris : le CAC 40 poursuit son rebond

| Boursier | 344 | Aucun vote sur cette news

Encore du vert...

Ouverture Paris : le CAC 40 poursuit son rebond
Credits ChaunuPictures

LA TENDANCE

Après 6,2% de perdus la semaine dernière, le CAC40 a repris 0,9% hier et prolonge son rebond de 0,35% ce mardi matin à 7.600 points. Passé l'effet de surprise de la dissolution de l'Assemblée Nationale et l'incertitude en vue des élections législatives, les investisseurs ont fait le tri entre les valeurs les plus exposées au risque politique (banques, services aux collectivités, concessions, transition écologique...) et celles qui devraient s'en sortir, principalement les gros dossiers réalisant peu d'activité en France.
L'écart de taux entre le "10 ans" français et le Bund allemand qui avait progressé à plus de 80 points de base environ est revenu vers les 70 points hier, la BCE ne jugeant pas la situation pour le moment "urgente".
En attendant, ce mardi, les marchés prendront connaissance des données définitives sur les prix à la consommation dans la zone euro, ainsi que des chiffres des ventes au détail aux États-Unis.

WALL STREET

Wall Street a encore progressé lundi, alors que Nvidia a consolidé et que Apple (+1,9%) a repris de peu la première place du podium des capitalisations mondiales. Le S&P 500 s'est affiché en hausse de 0,77% à 5.473 pts, alors que le Dow Jones a gagné 0,49% à 38.778 pts. Le Nasdaq a grimpé de 0,95% à 17.857 pts pulvérisant son record de vendredi. Le trio à 10.000 milliards de dollars Microsoft / Nvidia / Apple focalise toujours l'attention. Apple s'est distingué dans le sillage de ses annonces de la semaine dernière concernant ses plans dans l'intelligence artificielle avec Apple Intelligence et OpenAI...

ECO ET DEVISES

Sur le front économique, l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois de juin s'est affiché à -6, contre -8,4 de consensus FactSet et -15,6 un mois avant. Ainsi, l'indicateur montre toujours un déclin de l'activité, mais moins prononcé qu'au mois précédent.

Le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a déclaré qu'il était raisonnable que la banque centrale américaine réduise ses taux d'intérêt "une fois cette année", en attendant décembre toutefois...
Rappelons que la Fed a maintenu la semaine dernière son taux directeur dans la fourchette de 5,25 à 5,50%, au plus haut de 23 ans, afin de maintenir une pression continue sur l'économie et de freiner l'inflation. La banque a publié des projections montrant une prévision médiane des 19 banquiers centraux américains tablant sur une seule baisse des taux cette année.
"Nous sommes actuellement dans une très bonne position pour prendre notre temps, obtenir plus de données sur l'inflation, plus de données sur l'économie, sur le marché du travail, avant de devoir prendre une décision", a commenté Kashkari. "Nous sommes dans une position de force, mais si vous dites simplement qu'il y aura une réduction, comme l'indique la médiane, ce sera probablement vers la fin de l'année"... "Nous avons besoin de plus de preuves pour nous convaincre que l'inflation est en passe de redescendre à 2%", a insisté le responsable dans une interview accordée à CBS.

Ce mardi, les opérateurs suivront donc les ventes américaines de détail du mois de mai, les chiffres de la production industrielle, ainsi que les stocks et ventes des entreprises. Thomas Barkin, Lorie Logan, Alberto Musalem et Austan Goolsbee de la Fed, prendront la parole.

La parité euro / dollar dépasse les 1,07$ ce matin. Le baril de Brent se négocie fermement à 84$. Le bitcoin revient à 65.580$.

VALEURS EN HAUSSE

Atos remonte encore de 13% suivi de Memscap (+8%) et LFE (+6%) et S30

Séché Environnement (+4%) a signé un SPA (Convention d'achat d'actions) en vue de l'acquisition de ECO Industrial Environmental Engineering Pte Ltd (ECO), acteur majeur du marché des déchets industriels dangereux à Singapour.
Avec la plus large gamme de produits et de services, une clientèle fidèle d'industriels de premier plan et d'un outil industriel performant, ECO permettra à Séché d'occuper une position majeure dans une région industrielle dynamique où le Groupe était jusqu'alors peu actif...

Vente-unique.com (+4%) a annoncé ses résultats non audités du 1er semestre de l'exercice 2023-2024 (période du 1er octobre 2023 au 31 mars 2024). Les comptes ont été arrêtés par le Conseil d'administration réuni le 17 juin 2024.
Dans un contexte peu porteur pour le marché du meuble, Vente unique.com prouve une nouvelle fois sur ce semestre sa capacité à poursuivre sa trajectoire de croissance historique à deux chiffres. Ainsi, le volume d'affaires global s'élève à 117,3 ME (+18,5%) et le chiffre d'affaires consolidé du Groupe atteint 90,3 ME, en hausse de 11,4%.
La pertinence du modèle développé par Vente-unique.com lui permet de surperformer son marché, en s'appuyant à la fois sur le dynamisme des ventes à l'international, où le Groupe a effectué pour la première fois 51% de ses ventes sur le semestre, et sa place de marché, un puissant levier de croissance dans un marché morose. Celle-ci confirme mois après mois sa montée en puissance dans tous les pays où elle est déployée, avec désormais une contribution à hauteur de 16% de l'activité globale en France en mars 2024 (contre 10% en mars 2023), un niveau également jugé atteignable dans les 7 autres pays couverts. Elle contribue ainsi pleinement à diversifier les sources de revenus du Groupe, tant au niveau des commissions générées que du fulfillment (prestations de logistique), qui connaît une progression remarquable depuis septembre 2023.
Bénéficiant à la fois d'un positionnement tarifaire pertinent et d'une maîtrise des coûts d'approvisionnement, le Groupe Vente-unique.com affiche une croissance régulière de son taux de marge brute, qui atteint 58,7% (vs 55% au S1 2022-2023 et 56,2% sur l'exercice 2022-2023).
L'évolution maîtrisée des charges d'exploitation au regard de la croissance de l'activité et du développement à l'international permet au Groupe d'atteindre une marge d'EBITDA ajusté de 12,4%, en progression de 3,1 points par rapport au 1er semestre 2022-2023 (9,3%).
Le Groupe retrouve ainsi son niveau normatif sur cet indicateur clé. Après prise en compte des dotations aux amortissements et provisions (3,9 ME dont 2,3 ME au titre de l'application de la norme IFRS 16), le résultat opérationnel courant atteint 6,5 ME, en croissance de 75%.
Compte tenu d'une charge financière de 0,1 ME et d'une charge d'impôts de 1,6 ME, le bénéfice net semestriel ressort à 4,8 ME, soit une multiplication par 2,2 par rapport au niveau atteint lors du 1er semestre 2022-2023 (2,2 ME).

Waga : +4% suivi de BigBen, Antin, P&V, Nanobiotix,

McPhy : +3% suivi de Sopra Steria, DBV, Wavestone, Air France KLM

Euroapi (+3%) a annoncé la mise en oeuvre d'un accord de développement et de fabrication d'une durée de cinq ans avec Priothera, une entreprise de biotechnologie spécialisée dans les molécules pour le traitement des hémopathies malignes et pour l'amélioration des thérapies cellulaires CAR-T. Priothera est basée à Dublin (Irlande) et dispose d'une filiale en France, à Saint-Louis (Haut-Rhin).
Dans le cadre de cette collaboration, EUROAPI va développer et industrialiser le procédé de fabrication du mocravimod, une molécule innovante en oncologie, via son activité de Contract Development and Manufacturing Organization (CDMO). Ce projet sera mené sur le site d'EUROAPI à Budapest, son centre d'excellence pour la chimie complexe.

Forts d'une vision innovante commune, Supermarchés Match et VusionGroup (+2,5%) accélèrent une collaboration enclenchée depuis plusieurs années autour de la digitalisation des points de vente. Désormais, 75 magasins - soit les 2/3 du parc de l'enseigne - sont équipés d'1,5 million d'étiquettes électroniques. Installées dans les rayons, elles permettent notamment d'automatiser l'affichage des prix et promotions et de faire gagner du temps aux équipes magasin, tout en limitant les erreurs traditionnellement induites par le changement de prix manuel.
Au-delà de l'automatisation de l'affichage des prix, ces étiquettes affichent des informations précieuses et légales pour le consommateur mais aussi pour les collaborateurs du magasin, avec des informations sur les livraisons ou sur les niveaux de stocks.

Manitou : +2% suivi de Exail, Esso, Trigano, Eurazeo, Neurones, SoiTec, Bastide

Renault (+2%) a annoncé que Dacia, marque "low cost" du groupe, devrait doubler son chiffre d'affaires et sa rentabilité d'ici 2030. A l'occasion d'un événement organisé en Roumanie, pays d'origine de Dacia, le constructeur automobile français a dévoilé de nouvelles perspectives pour la marque, dont un doublement de son chiffre d'affaires.
"Il devrait provenir pour moitié du volume et pour moitié du mix et du prix", a précisé le groupe dans un communiqué.
Dacia a dit prévoir un ROCE supérieur à celui de Renault, ajoutant que celui-ci devrait être multiplié par deux entre 2022 et 2030. "Dacia passera progressivement de solutions thermiques électrifiées accessibles à des offres de véhicules électriques abordables en Europe", a ajouté la marque dans son communiqué.

Technip Energies (+2%) A travers sa joint-venture TKJV LLP avec KPSP, le groupe a annoncé la signature d'un contrat cadre de services à long terme avec Karachaganak Petroleum Operating B.V. (KPO) pour le développement du champ Karachaganak, situé dans le nord-ouest du Kazakhstan près d'Aksai. Cet accord de cinq ans couvre une gamme complète de services, allant du conseil et de la conception à l'ingénierie détaillée, visant à optimiser et à agrandir les installations et infrastructures existantes de l'un des plus grands champs de condensat de pétrole et de gaz au monde. Le projet sera exécuté par TKJV LLP, la joint-venture locale de Technip Energies créée en 2019 pour servir le marché kazakh en s'appuyant sur ses capacités d'ingénierie et de technologie.

Groupe ADP (+1,8%) Au mois de mai 2024, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de +2,5%, à 9,09 millions de passagers, soit 98,5% du trafic de 2019. Le trafic de Paris-CDG est de 6,1 millions de passagers (+3,2% ; 94,6% du trafic de 2019) et de 2,98 millions de passagers pour Paris-Orly (+1% et 107,7% du trafic de 2019).
Le trafic groupe du mois de mai est en hausse de +8,4%, à 31,4 millions de passagers, soit 109,9% du trafic de 2019.
Au cumul de janvier à mai 2024, le trafic du Groupe ADP atteint 136,91 millions de passagers. Il grimpe de 10,1% et représente 106,3% du trafic de 2019.

Schneider : +1,5% avec Lagardère, Elior, Forvia, Worldline, Valeo, Vallourec

Alstom (stable) a reçu une nouvelle commande d'un client européen, dont l'identité n'est pas divulguée, pour un montant total d'environ 670 millions d'euros, au cours du mois de juin 2024.
Cette commande, enregistrée au titre du 1er trimestre de l'exercice 2024-2025 d'Alstom, comprend la fourniture de matériels roulants et de solutions de signalisation.
L'identité du client et les détails du contrat seront communiqués ultérieurement.

Dans le contexte de l'offre publique de rachat visant ses propres actions, Voyageurs du Monde (+1%) a actualisé l'évolution de son taux de croissance depuis le 1er janvier 2024.... Au 16 juin, les inscriptions pour des départs 2024 enregistrées par le groupe Voyageurs du Monde sont en hausse de +5,5% par rapport aux inscriptions pour des départs 2023 à la même date. Les départs 2024 étaient en hausse de +8,2% au 22 avril dernier. Au 16 juin 2023, ces départs représentaient 86% de la totalité des départs de 2023.
"Cette évolution confirme un ralentissement de la croissance de l'activité constatée depuis le début de l'année", indique Voyageurs du Monde.

IGPDecaux, une société détenue à 60% par JCDecaux (+1,6%) et à 40% par la famille du Chène de Vère, a remporté pour une durée de 13 ans les contrats du métro, des bus et des tramways de Rome (2,8 millions d'habitants) après un appel d'offres organisé par ATAC, la société de transport public de la ville.
Grâce à un appel à financement de projet, ce contrat prévoit la modernisation et la rénovation complète des stations de la ligne A du métro ainsi que l'implantation d'une nouvelle génération d'espaces publicitaires (lignes A, B-B1, et C, cette dernière n'ayant jusqu'alors pas de publicité). IGPDecaux continuera également à gérer la publicité sur les bus et tramways de Rome.
Le métro, les bus et les tramways de Rome transportent près de 2,6 millions de voyageurs par jour pour un total de 940 millions chaque année. Cette initiative s'inscrit dans un projet ambitieux de la municipalité de Rome pour embellir le cadre de vie urbain et introduire des services innovants avant l'année du Jubilé de 2025, qui réunira des millions de pèlerins et de touristes à Rome et dans la Cité du Vatican. Ce contrat repose sur un modèle hybride où les investissements seront financés par une subvention publique et par la publicité.

VALEURS EN BAISSE

Carrefour perd 8% alors que selon "La Lettre", Bercy réclamerait au groupe 200 ME pour la gestion de son réseau de franchise.

Prodways : -3% suivi de Casino

Clariane : -2% avec Inventiva et Remy Cointreau

L'Oreal : -1,5% suivi de Chargeurs (-1%)

LVMH est stable avec Hermès.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 13 juillet 2024 au vendredi 19 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/07/2024

Le faible rebond de la veille (+0,21%) a été largement effacé avec une baisse de 0,69% pour le CAC40...

Publié le 19/07/2024

La séance est marquée par les chutes des actions Sopra Steria et Sartorius Stedim

Publié le 18/07/2024

Le CAC40 a repris timidement le chemin de la hausse après trois séances dans le rouge et une baisse cumulée de 2%...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2024

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi, les investisseurs étant restés à l'écart des grandes capitalisations.

Publié le 19/07/2024

Après trois séances consécutives de baisse, la Bourse de Paris s’est modestement ressaisie. 

Publié le 19/07/2024

AST Groupe a demandé à Euronext de suspendre la cotation de son titre admis sur le marché Euronext Growth d'Euronext Paris à compter du lundi 22 juillet 2024 avant ouverture de la Bourse, dans…

Publié le 19/07/2024

Orapi enregistre sur le second trimestre 2024 un chiffre d’affaires de 57,7 millions d'euros contre 59,7 millions d'euros il y a un an, soit un repli de 3,4% à périmètre courant, qui intègre…

Publié le 19/07/2024

Publication du chiffre d’affaires T2 2024 Après avoir communiqué sur des chiffres en retrait en organique au premier trimestre, Kumulus Vape enchaîne sur un deuxième…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne