Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 713.04 PTS
+0.64 %
5 721.0
+0.76 %
SBF 120 PTS
4 402.44
+0.8 %
DAX PTS
12 075.52
+0.83 %
Dow Jones PTS
29 225.61
-1.54 %
11 164.78
-2.86 %
0.981
-0.06 %

Ouverture Paris : le CAC 40 poursuit sa hausse sur les 7.150 pts

| Boursier | 821 | 1 par 1 internautes

La tendance de la place parisienne demeure légèrement positive pour l'heure ce mardi, dans le sillage d'une belle clôture de Wall Street hier soir...

Ouverture Paris : le CAC 40 poursuit sa hausse sur les 7.150 pts
Credits Reuters

La tendance de la place parisienne demeure légèrement positive pour l'heure ce mardi, dans le sillage d'une belle clôture de Wall Street hier soir. Les annonces hier soir de nouvelles restrictions sanitaires en France n'ont pas surpris, et les opérateurs continuent d'espérer un impact limité du variant Omicron, malgré sa forte propagation. Le CAC 40, indice phare parisien, gagne 0,21% à 7.155 pts. L'Euro Stoxx 50 et le DAX évoluent proches de l'équilibre, alors que Wall Street terminait hier soir sur ses records.

Le Premier ministre français Jean Castex a dévoilé hier une série de mesures afin de limiter la propagation du virus, sans toutefois passer par un couvre-feu. Au Royaume-Uni, le gouvernement n'entend pas imposer de nouvelles restrictions avant la fin de l'année, comme l'a confirmé le ministre de la Santé Sajid Javid.

Sur le front économique ce jour, le taux de chômage japonais de novembre a atteint 2,8% contre 2,7% de consensus. La production industrielle locale a grimpé de 7,2% sur le même mois contre 4,7% de consensus FactSet.

Les cours du brut se stabilisent ce matin. Le baril de brut WTI avance de 0,2% à 75,7$ sur le Nymex. Le Brent évolue peu à 78,2$ le baril. L'once d'or prend 0,4% à 1.816$. L'euro se traite à 1,1322$. Le bitcoin corrige en direction des 49.000$.

Wall Street a progressé lundi soir, au lendemain d'un week-end de trois jours pour Noël, dans un marché calme à quelques séances de la fin de l'année. L'indice S&P 500 a inscrit un nouveau record, le 69e depuis le début de l'année ! Sur fond de craintes sanitaires liées à la progression du variant Omicron, les investisseurs ont apprécié notamment les annonces de la banque centrale chinoise, qui s'est engagée lundi à maintenir une politique monétaire flexible en 2022. A la clôture, le Dow Jones a avancé de 0,98% à 36.302 points, soutenu notamment par Apple (+2,3% à 180,33$), qui a terminé sur un nouveau record. L'indice large S&P 500 a gagné 1,38% à 4.791 pts, un nouveau sommet donc, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a progressé de 1,39% à 15.871 pts. A 4 séances de la fin 2021, le DJIA affiche une performance positive annuelle de 18,6%, le S&P a bondi de 27% et le Nasdaq a grimpé de 23%.

Du côté des valeurs, les compagnies aériennes et les croisiéristes ont réduit leurs pertes en clôture, malgré les perturbations liées à Omicron, qui ont entraîné l'annulation de milliers de vols pendant le week-end de Noël, et menacent le bon déroulement des croisières. Selon le site de suivi des vols FlightAware.com, plus de 8.000 vols ont dû être annulés dans le monde pendant le week-end de Noël, et de nombreux autres ont subi des retards. Des pilotes, hôtesses de l'air et d'autres membres du personnel ont dû être mis en quarantaine après avoir été exposés au Covid, ce qui a contraint des compagnies comme Lufthansa, SAS, Delta, United Airlines ou Alaska Airlines à annuler des vols.

Les entreprises du transport aérien ont demandé aux autorités sanitaires américaines (les CDC) de réduire le temps d'isolement des employés vaccinés infectés, à cinq jours au lieu de 10 jours après le retour d'un test négatif.

La Banque populaire de Chine (BPC) a donc annoncé lundi son intention de maintenir une politique monétaire flexible en 2022 : "une politique monétaire prudente est flexible, raisonnable et appropriée", a-t-elle ainsi déclaré. Dans un communiqué résumant sa réunion en vue de l'année à venir, la banque centrale a ajouté qu'elle allait renforcer la surveillance des sociétés financières et mettre progressivement en place un système de gestion du financement du secteur immobilier. L'endettement des plus importants promoteurs immobiliers chinois a ébranlé en 2021 ce secteur essentiel à la croissance économique du pays. Elle a précisé qu'elle prévoyait d'utiliser de multiples outils de politique pour maintenir une liquidité adéquate et s'assurer que la croissance de sa masse monétaire et du financement social serait en ligne avec la croissance du produit intérieur brut nominal.

"La BPC assumera efficacement la responsabilité de la stabilisation de la macroéconomie et déploiera de manière proactive des politiques monétaire et financière propices à la stabilité économique", a-t-elle ajouté.

Aux Etats-Unis, l'actualité macro-économique était mince hier lundi. L'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas a chuté à 8,1 en décembre, contre un consensus FactSet de 13,8 et un niveau de 11,8 un mois en novembre, traduisant donc un ralentissement assez prononcé de l'expansion.

Ce mardi, les opérateurs suivront les indices des prix de l'immobilier S&P Case-Shiller et FHFA (Federal Housing Finance Agency) pour octobre, ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour décembre. Mercredi, la journée sera marquée par la balance du commerce international de biens, les promesses de ventes de logements, l'indice de confiance des investisseurs de State Street et le rapport hebdomadaire du Département à l'Énergie sur les stocks pétroliers domestiques. Jeudi, les investisseurs pourront suivre les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice PMI de Chicago.

Les marchés suivent de près l'actualité liée à la crise sanitaire, même s'ils ne semblent pas pour l'instant se soucier outre-mesure de la vague d'Omicron. Malgré l'envolée du nombre de cas d'Omicron partout dans le monde, les hospitalisations et les décès liés au coronavirus n'ont que peu augmenté dans les pays les plus touchés, notamment l'Afrique du Sud et le Royaume-Uni. De nombreux pays européens, dont les Pays-Bas, l'Allemagne et la France ont cependant pris ces derniers jours de nouvelles mesures de freinage face à ce variant très transmissible. En revanche, le gouvernement britannique n'imposera pas de nouvelles restrictions en Angleterre avant la fin de l'année, a déclaré lundi le ministre de la santé, Sajid Javid.

Pour l'instant, les marchés estiment que l'effet négatif d'Omicron sera faible sur la croissance, s'appuyant sur les études anglaises et sud-africaines faisant état d'une moindre virulence de ce variant, malgré l'envolée du nombre de cas.

Ainsi, aux Etats-Unis, les nouvelles infections au Covid-19 ont dépassé les 197.000 la veille de Noël et ont augmenté de 65% au cours des quinze derniers jours, bien que les hospitalisations n'aient augmenté que de 10% en comparaison et restent bien en deçà des vagues précédentes, a relevé le 'New York Times'. Ces chiffres accréditent eux aussi la thèse d'un variant Omicron certes extrêmement contagieux, mais moins virulent que ses tristes prédécesseurs.

Le Dr Anthony Fauci, le principal conseiller de Joe Biden en matière de santé, a néanmoins mis en garde contre le risque de "complaisance" face au nouveau variant. Il s'est dit inquiet du volume très important des nouvelles infections, malgré les symptômes apparemment bénins du nouveau variant et a prévenu que la vague d'infections allait s'accentuer ces prochaines semaines, avant de s'apaiser en 2022.

L'épidémiologiste a toutefois annoncé sur la chaîne 'CNN' que les autorités sanitaires américaines envisageaient actuellement de raccourcir la durée de la quarantaine obligatoire pour les personnes infectées par le Covid et pour les cas contact. Une déclaration qui a contribué à réduire les pertes du secteur aérien, et à soutenir l'ensemble de la cote. L'assouplissement des règles de quarantaine devraient soulager les entreprises, dont le fonctionnement est perturbé par l'absence de leurs salariés pour cause de Covid.

Les valeurs

Elis (+0,5%) annonce la finalisation de l'acquisition de 100% des activités textiles de Blesk InCare en Russie, dont la signature de l'accord avait été annoncée le 7 octobre 2021. Elis est implanté en Russie depuis 2017 et l'acquisition de Berendsen. Après avoir racheté l'activité Tapis de de Blesk InCare en 2019, le groupe poursuit sa stratégie de développement en Russie et rachète cette fois les activités Linge plat et Vêtement de travail du groupe russe.

Le chiffre d'affaires (attendu à environ 700 millions de roubles en 2021, soit plus de 8 millions d'euros) est généré à 60% par l'activité Linge plat et à 40% par l'activité Vêtement de travail. L'activité s'est montrée particulièrement résiliente pendant la crise sanitaire en 2020, et le chiffre d'affaires 2021 affichera un taux de croissance à deux chiffres, détaille Elis.

Albioma (+1,2%) annonce l'acquisition de l'usine de production de granulés de bois de La Granaudière, située au Canada dans la province de Québec. Cette opération est réalisée à l'issue d'un processus organisé par Raymond Chabot agissant en qualité de séquestre. Elle permet au Groupe de diversifier ses sources d'approvisionnement en biomasse durable, en complément au portefeuille de contrats développé avec des fournisseurs internationaux de premier plan. Idéalement placée pour alimenter les centrales antillaises du Groupe, cette usine produit des granulés certifiés SBP, à partir de résidus de bois ou de bois de faible qualité issus de forêts certifiées pour leur gestion durable1.

La transaction comprend également un contrat long terme d'accès à une capacité de stockage de 45.000 tonnes de granulés au port de Québec, ainsi que des garanties d'approvisionnement en matière première octroyées par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Poxel (-1,1%). Par courrier reçu le 27 décembre 2021 par l'AMF, la société par actions simplifiée Andera Partners, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré avoir franchi en baisse, le 21 décembre 2021, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de la société, et détenir, pour le compte desdits fonds, 1 429 223 actions Poxel représentant autant de droits de vote, soit 4,98% du capital et des droits de vote, suite à une cession d'actions sur le marché.

Eurofins Scientific avance encore de 1,2%, tandis que Stellantis prend 1,1% et Capgemini 0,9%. Veolia s'accorde 0,8%. Danone consolide de 0,4% et Hermès de 0,3%. Kering et L'Oréal se tassent de 0,2% à 0,3%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 septembre

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/09/2022

Un léger biais haussier semblait prendre le dessus sur les 'futures', au fil des minutes à 30 minutes de la fin, mais la tendance demeure...

Publié le 30/09/2022

Un léger biais haussier semblait prendre le dessus sur les 'futures', au fil des minutes à 30 minutes de la fin, mais la tendance demeure...

Publié le 29/09/2022

La baisse a repris ses droits en Bourse de Paris après la brève accalmie d'hier après-midi dans la foulée des déclarations de la Banque...

Publié le 29/09/2022

La baisse a repris ses droits en Bourse de Paris après la brève accalmie d'hier après-midi dans la foulée des déclarations de la Banque...

Publié le 29/09/2022

Initialement bien disposés, les 'futures' sur le CAC 40 fléchissent au fil des minutes, laissant planer le doute sur la tendance à...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/09/2022

AMAZON.COM constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put 7LJHB émis par…

Publié le 30/09/2022

Des gains rapides....

Publié le 30/09/2022

Lors d'un entretien en direct avec Reuters Newsmaker jeudi, Soren Skou, PDG de Maersk, a réaffirmé ses prévisions pour une année 2022 record, malgré la baisse du taux de change spot. Néanmoins,…

Publié le 30/09/2022

allye, la holding de contrôle du groupe de distribution Casino, a nommé Alexis Ravalais en qualité de directeur général du groupe en remplacement de Franck Hattab qui est appelé à prendre de…

Publié le 30/09/2022

Lumibird a annoncé l’acquisition de la société bordelaise Innoptics. A travers cette opération, le spécialiste des lasers intègre une équipe de 5 personnes détenant un savoir-faire…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne