En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.24 PTS
+0.28 %
5 487.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 392.58
+0.14 %
DAX PTS
12 343.79
-0.25 %
Dowjones PTS
26 492.21
+0.00 %
7 563.19
+0.00 %
1.173
-0.30 %

Ouverture Paris : la stabilité pour le CAC40

| Boursier | 525 | Aucun vote sur cette news

Avec un gain de 2%, l'action LVMH profite ce matin dans les premiers échanges de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel plus...

Ouverture Paris : la stabilité pour le CAC40
Credits Moët Hennessy

LA TENDANCE

Avec un gain de 2%, l'action LVMH profite ce matin dans les premiers échanges de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel plus que favorable hier, dépassant les attentes des analystes. L'affaire catalane continue de ne pas inquiéter les marchés, l'Ibex madrilène, cédant quelques points à peine, après sa hausse d'hier, alors que la proclamation unilatérale de l'indépendance pourrait être prononcée aujourd'hui. Les investisseurs pensent que des modalités souples et des médiations pourraient atténuer le choc d'une séparation qui, dans l'immédiat, peut aboutir au retrait brutal de la Catalogne de la zone Euro. Le CAC40 ne laisse pas trace non plus à une quelconque inquiétude, quasi stable par rapport à la clôture d'hier, à 5.360 points.

WALL STREET

Installé depuis des semaines à des niveaux records, le marché boursier américain attend ses premières publications du troisième trimestre. Les grandes banques ouvriront le bal, avec les chiffres de JP Morgan Chase et Citigroup (jeudi), puis de Bank of America et Wells Fargo (vendredi). La séance de lundi (jour férié pour Columbus Day) a été très calme : si les marchés boursiers étaient ouverts, aucune statistique ou déclaration de membres de la Fed n'était au programme. Lundi soir, le Dow Jones a fini presque stable à 22.761 points (-0,06%), tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,18% à 2.544 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,16% à 6.579 pts.

ECO ET DEVISES

Repli surprise de la production industrielle française en août. Selon les données de l'Insee, la production a reculé de 0,3% sur la période contre +0,8% en juillet et +0,4% de consensus. La production se replie également légèrement dans l'industrie manufacturière (-0,4% après +0,6% en juillet).

Aucune annonce majeure aux Etats-Unis.

La parité euro / dollar atteint 1,1770 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,85$ et le WTI 49,66$. L'once d'or se traite 1.285$ (+0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

*LVMH (+2,20% à 237,35 Euros) : le groupe de luxe a dégagé une croissance organique de 12% au 3ème trimestre 2017, pour un consensus à 9,1%. Si le luxe poursuit sa forte hausse, le Cognac Hennessy a souffert au 3ème trimestre à cause de soucis d'approvisionnement. Le groupe vise toujours une croissance supérieure à celle de son secteur cette année.

*Erytech (+2,65% à 26,48 Euros) : la biotech soumet à nouveau à l'EMA son

candidat eryaspase (GRASPA) dans la leucémie aiguë lymphoblastique, après avoir retiré le dossier il y a dix mois. Cette nouvelle soumission était prévue d'ici la fin de l'année.

*Mauna Kea (+7,70% à 2,80 Euros) : a obtenu le marquage CE pour l'utilisation des minisondes Confocales CelioFlex UHD avec Cellvizio lors de procédures de chirurgie robotisée.

VALEURS EN BAISSE

* Vivendi(-0,20% à 21,23 Euros) : retour de la double rumeur. Le ministre transalpin de l'Industrie a estimé que le gouvernement a des arguments pour utiliser ses prérogatives spéciales sur la filiale de câbles sous-marins de Telecom Italia, Sparkle. Par ailleurs, la presse continue à faire état de tractations en cours entre Vivendi et Fininvest pour solder le contentieux Mediaset.

* Nokia (-0,60% à 5,05 Euros) : le Finlandais va licencier environ 310 des 1.090 salariés de sa filiale Nokia Technologies, principalement en Finlande, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

* Dassault Aviation (-2,30% à 1344 Euros) : le Falcon 5X devrait encore connaître un retard supplémentaire à cause d'un nouveau souci sur le moteur Silvercrest de Safran. Les livraisons de 2020 pourraient être compromises.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Stratégie bien huilée

Publié le 26/09/2018

La capitalisation boursière du titre est de 57 MdsE...

Publié le 26/09/2018

Airbus annonce que son appareil A330-900 a reçu la certification de type de l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) le 26 septembre dernier. Le géant aéronautique précise que celle…

Publié le 26/09/2018

Cet accord s'appuie sur la relation de long terme entre les deux entreprises...

Publié le 26/09/2018

DNX Corp s'adjuge 7,5% à 6,9 euros au lendemain de la publication de résultats intermédiaires en retrait...