5 361.37 PTS
+0.16 %
5 365.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 975.89
+0.08 %
6 113.54
-0.02 %
Nikkei PTS
21 336.12
+0.38 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : la macro prend le dessus, EDF à la peine

| Boursier | 248 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 se montre à nouveau hésitant pour démarrer cette dernière séance du trimestre...

Ouverture Paris : la macro prend le dessus, EDF à la peine
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 se montre à nouveau hésitant pour démarrer cette dernière séance du trimestre. L'indice parisien qui a progressé de plus de 3% depuis le 30 juin, cède 0,06% à 5.290 points après 30 minutes d'échanges. L'actualité de la journée est dominée par une avalanche d'indicateurs de conjoncture, avec en particulier la première estimation de l'inflation de septembre en zone euro et les statistiques des revenus et des dépenses des ménages américains en août. Sur le front des valeurs, EDF est à nouveau à la peine après la décision de l'ASN sur Tricastin et une dégradation d'analyste.

ECO ET DEVISES

Baisse surprise de la consommation des ménages en août. Selon les données de l'Insee, les dépenses en biens ont reculé de 0,3% le mois dernier après avoir progressé de 0,6% en juillet. Le marché tablait sur une hausse de 0,3%. La consommation de produits alimentaires est en nette baisse et les dépenses en énergie diminuent de nouveau. Sur un an, les dépenses augmentent de 1,2%, précise l'Insee.

Les prix à la consommation auraient reculé de 0,1% en septembre après le rebond de 0,5% enregistré le mois précédent. Selon les données provisoires de l'Insee, l'inflation annuelle augmenterait en revanche légèrement à 1%, après +0,9% en août. Cette hausse de l'inflation proviendrait d'une accélération des prix de l'alimentation et de l'énergie, ainsi que d'un moindre recul des prix des produits manufacturés. Les prix des services ralentiraient légèrement, précise l'Insee.

Le chiffres de l'emploi allemand de septembre (09h55), du PIB britannique du 2ème trimestre (10h30) et de l'estimation de l'inflation de septembre en zone euro (11h00) sont également au programme ce matin. Aux Etats-Unis, place aux revenus et dépenses personnelles des ménages (14h30), à l'indice PMI de Chicago (15h45) et à l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1781 ce matin. Le baril de Brent se négocie 57,58$ et le WTI 51,50$. L'once d'or se traite 1.284$ (-0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Nanobiotix (+4% à 17,05 euros). Le laboratoire a confirmé son intention de lancer un essai clinique en immuno-oncologie, avec de tester le potentiel de NBTXR3 dans les maladies récurrentes et métastatiques, en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire. L'essai clinique prévu aux Etats-Unis devrait cibler des patients atteints de cancers de la tête et du cou récurrents et de cancers du poumon métastatiques.

* Foncière des Régions (+2% à 87,1 euros). La Société Générale est passé de conserver à acheter sur la foncière pour un objectif porté de 79 à 95 euros.

* Rubis (+2% à 53,67 euros). Portzamparc profite de la consolidation du titre pour relever de "conserver" à "renforcer" son opinion sur le dossier, avec 57 euros dans le viseur. Et ce malgré les risques inhérents à la possible fermeture de la frontière de la Turquie avec le Kurdistan irakien.

* Eutelsat (+1,5% à 24,9 euros). Exane BNP Paribas a rehaussé de neutre à surperformance son opinion sur la société, pour un objectif porté de 21 à 29 euros.

* Vivendi (+1% à 21 euros). Crédit Suisse a relevé sa recommandation sur le dossier de "sousperformance" à "surperformance", pour un objectif de 23,40 euros contre 17,50 euros précédemment. L'Italie a par ailleurs démarré le 28 septembre la procédure qui pourrait aboutir à une sanction contre Vivendi pour n'avoir pas notifié son investissement dans Telecom Italia. Reuters, qui a appris la nouvelle d'une source gouvernementale transalpine. La querelle porte sur l'influence exercée par Vivendi sur l'opérateur de télécommunications.

* L'Oréal (+0,4% à 178,6 euros). L'Etat français sera "très attentif" à l'évolution du capital de la société, a annoncé le premier ministre Edouard Philippe. Le chef du gouvernement a souligné qu'il s'agissait d'un actif extrêmement important mais a laissé entendre qu'il n'est pas stratégique.

VALEURS EN BAISSE

* Bonduelle (-2,1% à 37 euros), victime d'une note d'analyste. Portzamparc a dégradé le dossier d'achat à accumuler tout en rehaussant de 30 à 36 euros son objectif.

* EDF (-2% à 10,4 euros). L'ASN a ordonné la mise à l'arrêt provisoire et sans délai des quatre réacteurs de la centrale du Tricastin. En cause, une insuffisance de solidité de la digue du canal de Donzère-Mondragon, qui pourrait, en cas de séisme très important, entraîner une inondation susceptible de provoquer un accident de fusion du combustible nucléaire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin et de rendre particulièrement difficile la mise en oeuvre des moyens de gestion d'urgence internes et externes. EDF a prévenu l'ASN le 18 août de ce risque constaté grâce aux modélisations de sûreté nucléaire. L'énergéticien a été auditionné le 26 septembre pour apporter ses éléments complémentaires. Une rencontre qui n'a pas dissipé les doutes de l'ASN... Exane BNP Paribas a par ailleurs dégradé le dossier ce matin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/05/2017

L'heure était plutôt au rebond hier à Wall Street où, contrairement aux deux séances précédentes, les trois principaux indices ont évolué à l'unisson dans le vert. Le Dow Jones a gagné…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

Le Gaïa Index permet de déterminer l'engagement des valeurs moyennes françaises dans les critères extra financiers...

Publié le 17/10/2017

IBiopsy est une plateforme d'imagerie expérimentale qui permet l'acquisition, l'indexage et l'analyse des phénomes contenus dans les images...

Publié le 17/10/2017

L'acompte sur dividende de 0,41 euro par action sera détaché le 19 octobre et mis en paiement le 23...

Publié le 17/10/2017

  COMMUNIQUÉ DE PRESSE RELATIF AU DÉPÔT DE L'OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT (« L'OFFRE ») INITIÉE PAR ASSYSTEM PORTANT SUR 6.000.000 DE SES PROPRES ACTIONS EN VUE DE…

Publié le 17/10/2017

Ce projet de prise de contrôle majoritaire d'OAO Belebey sera soumis à l'approbation des autorités de la concurrence...

CONTENUS SPONSORISÉS