En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 379.50
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 709.93
+0.04 %
7 299.47
+0.99 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Ouverture Paris : la baisse l'emporte

| Boursier | 592 | Aucun vote sur cette news

Les investisseurs ne réagissent pas vraiment ce matin au discours de Mario Draghi au cours du symposium de Jackson Hole...

Ouverture Paris : la baisse l'emporte
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les investisseurs ne réagissent pas vraiment ce matin au discours de Mario Draghi au cours du symposium de Jackson Hole. Ayant évité de parler de la politique monétaire de la BCE vendredi, les investisseurs restent logiquement sur leur faim et le CAC40 cède 0,60% à 5.075 points. La hausse de l'Euro se poursuit ce qui pèse sur la tendance, avec désormais le niveau de 1,19 $ franchi. Cette semaine qui s'ouvre le 28 août sera marquée par une dernière série de publications de résultats trimestriels de grandes entreprises françaises. Carrefour, Eiffage, bioMérieux, Vivendi, Iliad et Gemalto sont concernés à partir de mercredi.

WALL STREET

Wall Street a peu varié vendredi soir dans la foulée des déclarations plutôt neutres et prudentes des banquiers centraux réunis à Jackson Hole aux Etats-Unis. Le DJIA a pris 0,14% à 21.814 pts, alors que le Nasdaq a reculé de 0,09% à 6.265 pts. Le S&P500 s'adjuge 0,17% à 2.443 pts. Dans l'actualité économique américaine clairsemée, les opérateurs ont donc surveillé essentiellement les informations relatives au symposium de politique monétaire et de stabilité financière qui se tenait dans le Wyoming, qui a fourni peu d'enseignements.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, la balance du commerce international de biens (14h30) sera suivie de l'indice manufacturier de la Fed de Dallas (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1922 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,59$ et le WTI 47,74$. L'once d'or se traite 1.299$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Poxel (+2,10% à 6,30 Euros) : publie de nouvelles données précliniques sous forme de poster lors d'une session consacrée à l'insuffisance cardiaque chronique pendant le Congrès de la Société Européenne de Cardiologie qui s'est tenu à Barcelone au cours du weekend. Ces résultats renforcent les données récemment présentées lors de la session scientifique de l'American Diabetes Association et consolident le statut de l'Imeglimine comme nouveau traitement pour le diabète de type 2, estime le laboratoire.

VALEURS EN BAISSE

* Sanofi (-0,90% à 81,35 Euros) : le laboratoire a reçu le feu vert du régulateur américain de la concurrence pour finaliser le rachat de la société de biotechnologie Protein Sciences, une opération qui avait été annoncée mi-juillet. L'entreprise basée à Meriden, dans le Connecticut, sera rattachée à Sanofi Pasteur, la division vaccins du groupe français. La facture initiale de la transaction atteint 650 M$, mais elle pourrait monter à 750 M$ si certains objectifs sont atteints.

* Havas (-0,03% à 9,23 Euros) : nouvel avertissement sur les objectifs dans le secteur. En marge de ses résultats semestriels, le groupe a annoncé renoncer à sa prévision de croissance organique de 2% à 3% pour l'année en cours.

VALEURS A SUIVRE

* GeNeuro (suspendu) : l'étude clinique de phase IIb menée actuellement par GeNeuro et Servier avec GNbAC1 chez des patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente a livré de premiers résultats décevants. Il n'y a pas de différence statistique significative à 6 mois entre le candidat et le placebo sur le critère principal d'évaluation de l'étude. Le laboratoire veut attendre les résultats à 12 mois pour en savoir plus et fait l'hypothèse que le traitement met plus de temps à agir que les remèdes actuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Voir infographie et version PDF en pièce jointe. Rueil-Malmaison, le 20 juin 2018   Spiecapag, filiale de VINCI, remporte un important contrat sur  le projet de gazoduc…

Publié le 20/06/2018

Grâce à l'effet volume conjugué à une bonne maîtrise des marges

Publié le 20/06/2018

Le Conseil d'Administration d'Eiffage, réuni le 20 juin 2018, a décidé, sur autorisation de l'Assemblée générale du 25 avril 2018 dans sa neuvième résolution à caractère extraordinaire, de…

Publié le 20/06/2018

Le groupe Eiffage précise qu'il est entré en négociation exclusive avec la holding du groupe Migné en vue de l'acquisition de ses carrières et...