5 378.59 PTS
+0.48 %
5 371.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 278.41
+0.41 %
DAX PTS
12 975.50
-0.30 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : l'aversion au risque se réduit, le CAC40 rebondit

| Boursier | 330 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 s'affiche en assez nette progression en ce début de semaine puisqu'après 30 minutes d'échanges l'indice vedette parisien avance...

Ouverture Paris : l'aversion au risque se réduit, le CAC40 rebondit
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 s'affiche en assez nette progression en ce début de semaine puisqu'après 30 minutes d'échanges l'indice vedette parisien avance de 0,87% à 5.158 points. L'actualité reste dominée par la saison des tempêtes tropicales dans les Caraïbes et le Golfe du Mexique. Irma, qui a ravagé Saint-Martin et Saint-Barthélemy, a atteint la Floride. Les dégâts sont importants, mais l'ouragan a été rétrogradé de catégorie il y a peu, ce qui devrait écarter les scénarios les plus dévastateurs. En Asie, Pyongyang n'a finalement pas réalisé de nouvel essai balistique, contrairement à ce qui était redouté. Cela a contribué à réduire l'aversion au risque.

La journée est importante pour le Royaume-Uni où un premier vote est prévu au parlement sur la loi de l'équipe May sur le Brexit. Le gouvernement devrait obtenir un soutien global, mais les discussions ultérieures sur le détail du texte seront moins faciles. Les investisseurs garderont un oeil sur le secteur automobile avec le pré-lancement du Salon de Francfort, le plus gros événement européen en la matière devant Genève et Paris. La manifestation débutera formellement le 14 septembre mais les premières conférences de presse des constructeurs démarrent dès aujourd'hui.

ECO ET DEVISES

L'indice du climat des affaires dans l'industrie de la Banque de France recule d'un point en août, à 104. La BdF estime par ailleurs toujours que la croissance de l'économie française devrait atteindre 0,5% au troisième trimestre, soit le même rythme que celui enregistré lors des trois mois précédents. La prévision de la banque centrale pour le trimestre est identique à celle avancée par l'Insee dans sa dernière note de conjoncture publiée fin juin.

La parité euro / dollar atteint 1,199 ce matin. Le baril de Brent se négocie 53,4$ et le WTI 47,8$. L'once d'or se traite 1.333$ (-1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Innelec Multimedia (+4,1% à 4, euros) après la vente de son activité e-cigarettes.

* Scor (+3% à 34,26 euros) met fin à une longue série baissière dans les premiers échanges parisiens. Les dirigeants du réassureur ont fait savoir, lors de la grand-messe annuelle du secteur à Monte-Carlo, que l'exposition aux dégâts occasionnés par Irma dans les Caraïbes sera limitée, tandis que la société avait nettement réduit son exposition à la Floride lors des renouvellements de janvier dernier.

* Prodways (+2,6% à 5,55 euros), porté par une publication semestrielle de bonne facture. Les résultats du spécialiste de l'impression 3D se sont inscrits en nette amélioration, faisant ressortir une diminution de la perte d'Ebitda de -2,9 ME à -1ME, avec également des progrès sur le résultat opérationnel qui ressort déficitaire à hauteur de 3,3 ME contre une perte de 4,7 ME au premier semestre 2017. Le résultat net, quant à lui, s'établit à -2,9 ME, en augmentation de 1,7 ME en rythme annualisé.

* SFR (+0,3% à 34,5 euros). Michel Paulin quitte le navire. Le directeur général délégué chargé des activités télécoms de l'opérateur quitte la filiale d'Altice pour "raisons personnelles". "Michel a réussi à poser les bases de la nécessaire transformation du Groupe", déclare Michel Combes, PDG de SFR et directeur général d'Altice, dans un communiqué cité par Reuters. Ce dernier "poursuivra, avec le Comité Exécutif de SFR et l'appui du Groupe Altice, la transformation de l'entreprise et le rétablissement de la performance opérationnelle de SFR". Si l'opérateur n'a pas nommé de successeur direct à Michel Paulin, il a en revanche promu Alain Weill, directeur général des activités médias d'Altice et directeur général de SFR Media.

VALEURS EN BAISSE

* Recylex (-2,1% à 9,5 euros), toujours pénalisé par sa dernière publication semestrielle.

* Groupe Gorge (-1,4% à 19,8 euros) après un premier semestre marqué par une nette baisse de rentabilité des activités historiques. Une situation qui devrait s'améliorer sur la seconde partie de l'année, notamment avec l'arrivée de contrats attendus de longue date. Le groupe confirme viser 300 ME de revenus annuels sur ses trois branches.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

First Data va piloter les paiements mobiles et le commerce électronique

Publié le 23/11/2017

Deux grosses applications négociées...

Publié le 23/11/2017

Le Crédit Suisse a réduit son objectif à 10 euros sur le dossier et refait ses comptes...

Publié le 23/11/2017

La société par actions simplifiée Lazard Frères Gestion, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré avoir franchi en...

Publié le 23/11/2017

Le groupe pourrait enfin bénéficier d'un contexte plus favorable. Cela n'a pas échappé aux investisseurs...

CONTENUS SPONSORISÉS