5 417.94 PTS
+0.58 %
5 413.5
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 314.33
+0.44 %
DAX PTS
13 140.45
+0.13 %
Dowjones PTS
24 491.21
+0.43 %
6 385.84
-0.13 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : hausse timide dans le calme pour le CAC40

| Boursier | 408 | Aucun vote sur cette news

Dans le calme, le CAC40 avance timidement de 0,22% à 5...

Ouverture Paris : hausse timide dans le calme pour le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Dans le calme, le CAC40 avance timidement de 0,22% à 5.215 points après 30 minutes d'échanges ce lundi. Les prochaines journées devraient être marquées par une actualité pour le moins limitée, coupure aoûtienne oblige. La prochaine publication d'entreprise importante n'aura par exemple lieu que le 24 août prochain. Ailleurs, la quinzaine s'annonce un peu moins plate avec la poursuite des annonces de résultats d'entreprises, notamment en Europe du Nord (Pays-Bas, Allemagne) et au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, où 80% des sociétés de l'indice S&P 500 ont déjà dévoilé leurs chiffres, on n'attend plus que 35 entreprises cette semaine, dont Marriott, Michael Kors, The Walt Disney Company, Mylan et News Corp.

ECO ET DEVISES

La production industrielle allemande de juin (8h00 : déception avec une baisse de -1,1%) sera suivie par l'indice des conditions du marché du travail aux Etats-Unis (16h00) et les chiffres du crédit à la consommation américain (21h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1799 ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,34$ et le WTI 49,64$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.258$ (-0,02%).

VALEURS EN HAUSSE

* Cybergun (+13,5% à 0,59 euro). Deuxième séance de rebond pour le spécialiste de la répliques d'armes factices qui a tenté de rassurer le marché vendredi après la chute de l'action suite à la publication des résultats annuels.

* Michelin (+0,6% à 117,4 euros). Jefferies a mis de l'eau dans son vin concernant le dossier sur lequel il était plutôt tiède dernièrement. L'analyste Ashik Kurian a relevé de "sousperformance" à conserver sa recommandation, pour une valorisation portée de 100 à 115 euros. Le spécialiste explique que ses craintes concernant les marges se sont atténuées, compte tenu de la baisse du prix des matières premières et d'une reprise marquée sur le segment SR3 (pneus de spécialités, en l'occurrence dans les mines). L'analyste juge même que le dossier est désormais le meilleur représentant du secteur pour jouer une revalorisation, compte tenu de sa capacité de résistance face au ralentissement de la production et à une conversion du cash en amélioration. Il n'adopte pas pour autant une recommandation plus agressive, car le potentiel de relèvement des résultats est trop limité.

* Néovacs (+1,3% à 0,8 euros). La société a levé 6 ME via un placement privé auprès d'investisseurs américains. La dilution atteint 15% pour les actionnaires existants.

* Renault (+0,6% à 76,1 euros). Le constructeur doit finaliser aujourd'hui l'accord de coentreprise avec des industriels iraniens, annoncé en septembre 2016. Le schéma mis en place passe par une entreprise détenue à 60% par le constructeur français, 20% par son homologue iranien Neguine-Khodro et 20% par le fonds d'Etat Idro, qui exploitera une usine d'une capacité de 150.000 véhicules par an.

* STMicroelectronics (+0,2% à 14,6 euros). Le franco-italien a déjà bouclé le programme de rachat d'actions lancé le 22 juin dernier. Le groupe a acquis environ 18,6 millions d'actions pour 297 millions de dollars. Elles seront utilisées pour compenser la dilution des convertibles et stock-options.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-0,2% à 73,2 euros). Le groupe parviendra-t-il à atteindre son objectif de livraisons cette année? Toujours pénalisé par les retards d'approvisionnement en moteurs de dernière génération, l'avionneur européen a livré 47 appareils en juillet (dont un A350-900 et un A380), portant le nombre d'unités expédiées depuis le premier janvier à 353. Airbus, qui vise environ 700 livraisons sur l'ensemble de 2017, a annoncé la semaine dernière que son objectif, de plus en plus à risque, dépendait des fournisseurs de moteurs.

* Cafom (-0,6% à 54 euros). Le troisième trimestre fiscal de la société a été marqué par une légère accélération des ventes, qui se sont affichées en hausse de 4,2%, à 93,1 million d'euros. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires progresse ainsi de 3,3%, à 301,2 ME. A périmètre comparable, l'activité était quasiment stable au troisième trimestre, et en baisse de -1,6% sur neuf mois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en...

Publié le 12/12/2017

311 magasins dont 33 hypermarchés.

Publié le 12/12/2017

La Commission européenne a autorisé sans conditions, en vertu du règlement de l'Union européenne sur les concentrations, le projet d'acquisition de certains actifs d'Air Berlin par easyJet. Elle a…

Publié le 12/12/2017

Le 12 décembre 2017   Offre publique d'achat visant les actions de la sociétéI.G.E.+X.A.O. Initiée par Schneider Electric Industries SAS filiale du groupeSchneider…

Publié le 12/12/2017

Un bloc de 72...

CONTENUS SPONSORISÉS