En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.94 PTS
-0.17 %
5 472.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 389.30
-0.18 %
DAX PTS
12 393.12
-0.30 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.177
+0.15 %

Ouverture Paris : GL Events et Haulotte à la peine !

| Boursier | 986 | Aucun vote sur cette news

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Ouverture Paris : GL Events et Haulotte à la peine !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin, à 5.365 points. Certains décalages sont cependant à noter sur les valeurs parisiennes suite aux publications trimestrielles. Mal accueillies pour GL Events et Haulotte dont les titres sont sévèrement vendus dès les premières minutes d'échanges. Ça baisse aussi pour bioMérieux, mais dans des proportions moindres. En revanche, CGG est recherché, après avoir enregistré le soutien de BPIfrance.

WALL STREET

Sous l'effet des publications trimestrielles, Wall Street s'est maintenu mardi à des niveaux historiquement élevés, l'indice Dow Jones franchissant même en séance le seuil psychologique des 23.000 points pour la toute première fois. Les résultats d'entreprises ont été diversement accueillis, avec des hausses pour UnitedHealth (+5,5%), Johnson & Johnson (+3,4%) et Morgan Stanley (+0,4%), mais des prises de bénéfices pour Netflix (-1,6%) et Goldman Sachs (-2,6%) malgré des chiffres supérieurs aux attentes. Le dollar est reparti en hausse, tandis que les spéculations se poursuivent sur l'identité du prochain président de la Fed. A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé mardi de 0,18% à 22.997 points, après avoir atteint un plus haut de 23.002 points en séance. L'indice large S&P 500 a avancé de 0,07% à 2.559 pts et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, est resté stable (-0,01%) à 6.623 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les chiffres de l'emploi britannique d'août / septembre sont programmés à 10h30. Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements et permis de construire (14h30), l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta (16h00), le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) et le Livre Beige économique de la Fed (20h00) sont attendus.

La parité euro / dollar atteint 1,1771 ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,28$ et le WTI 52,13$. L'once d'or se traite 1.297$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Axa (+0,15% à 25,35 Euros) : l'assureur et Natixis auraient abandonné le projet de marier leurs activités de gestion d'actifs, a appris Bloomberg d'une source proche du dossier. C'était déjà l'agence américaine qui avait fait état de rumeurs de pourparlers il y a un mois, même si ces bruits de couloirs sur la gestion d'actif française sont un thème récurrent depuis plusieurs années.

* Carrefour (+0,15% à 17,16 Euros) : l'enseigne a continué à perdre du terrain en France durant les quatre semaines allant jusqu'au 1er octobre, révèle ce matin l'analyste Christian Monteyne, chez Bernstein, après la dernière enquête Kantar. La part de marché du groupe a reculé à 20,7%, soit une dégradation de -1,1% qui dépasse la moyenne annuelle (-0,6%). Les hypermarchés représentent -0,8% sur le total, "le pire résultat en cinq ans", indique Monteyne.

* CGG (+8,75% à 3,98 Euros) : à l'approche de l'assemblée générale qui doit valider le plan de restructuration financière, CGG a obtenu le soutien de Bpifrance, qui détient 9,4% de son capital et 10,8% de ses droits de vote. La banque publique s'est engagée à voter en faveur de l`ensemble des résolutions nécessaires à la mise en oeuvre du plan de restructuration financière, a fait savoir le spécialiste des études géophysiques dans un communiqué diffusé tard hier soir.

VALEURS EN BAISSE

* Renault (-0,45% à 85,34 Euros) : Nissan aurait continué à faire appel à des techniciens non agréés pour certifier des véhicules jusqu'à la semaine dernière, a révélé Reuters, alors que le constructeur a annoncé en début de mois qu'il lui faudra rappeler 1,2 million de véhicules vendus au Japon depuis trois ans à cause de la découverte que du personnel non compétent avait procédé à des tests de sécurité dans six usines.

* bioMérieux (-0,70% à 70,23 Euros) : après neuf mois d'activité, le chiffre d'affaires 2017 a atteint 1,674 MdE. La croissance organique de la période est forte, puisqu'elle atteint 10,7%. Les objectifs sont confortés.

* Onxeo (-7,15% à 1,43 Euro) : la société de biotechnologie a été lourdement condamnée par le Tribunal de commerce de Paris dans le litige qui l'oppose à SpePharm et sa filiale SpeBio, laquelle était dédiée à l'exploitation de Loramyc en Europe. Elle pourrait payer quelque 4,5 ME. Un appel est envisagé.

* GL Events (-5% à 27,37 Euros) :Avec une activité au 4ème trimestre 2017 attendue supérieure à 250 ME, GL events prévoit un chiffre d'affaires 2017 sensiblement égal à celui de 2016. La maîtrise des coûts et le mix des métiers devraient néanmoins permettre à GL events d'afficher une progression de sa rentabilité opérationnelle au 31 décembre 2017.

* Haulotte Group (-9% à 15,55 Euros) : confirme sa prévision de croissance du chiffre d'affaires annuel voisine des 10% en 2017, et le retour à un niveau de rentabilité opérationnelle courante voisin des 7,5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Pernod Ricard a été reconnu comme membre du Global Compact LEAD, reconnaissance de son engagement constant envers les Objectifs de Développement...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Inocap Gestion, agissant pour le compte de fonds dont elle assure...

Publié le 24/09/2018

L'Américain Michael Kors, actif sur le marché des accessoires de mode, aurait conclu un accord en vue d'une prise de contrôle de la maison de luxe...

Publié le 24/09/2018

Le secteur français de la grande distribution est en ébullition. Dimanche soir, Casino a révélé avoir été approché par Carrefour. Le conseil d'administration du groupe stéphanois, qui n'a pas…

Publié le 24/09/2018

A compter du 31 mars...