5 415.43 PTS
+1.24 %
5 408.5
+1.24 %
SBF 120 PTS
4 318.27
+1.20 %
DAX PTS
13 254.04
+1.15 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : Elior sombre

| Boursier | 468 | Aucun vote sur cette news

La séance du jour sera intéressante à suivre, dans la mesure où le CAC40 est attendu pour confirmation du rebond assez marqué enregistré...

Ouverture Paris : Elior sombre
Credits Reuters

LA TENDANCE

La séance du jour sera intéressante à suivre, dans la mesure où le CAC40 est attendu pour confirmation du rebond assez marqué enregistré hier et intervenant après 8 séances consécutives de baisse. Entraîné par STMicroelectronics qui prend la tête des hausses, l'indice parisien s'octroie un gain très modeste à ce stade de la séance (+0,05% à 5.340 points). La publication trimestrielle passe en revanche plutôt mal pour Vivendi en baisse, alors que l'avertissement lancé par Elior fait sombrer le titre.

WALL STREET

L'heure du rebond a sonné jeudi pour Wall Street, après la correction des derniers jours. Les bons résultats trimestriels de Cisco Systems (+5,2%) ont redonné du tonus au secteur technologique et à l'indice Nasdaq, tandis que le distributeur Wal-Mart (+10,9%) a lui aussi publié des comptes supérieurs aux attentes. Les craintes concernant la réforme fiscale ont reflué, alors que la Chambre des représentants a adopté jeudi soir le projet, qui doit encore franchir l'étape du Sénat, plus réticent. Par ailleurs, les cours du pétrole ont poursuivi leur recul pour le 3ème jour d'affilée. A la clôture, l'indice Dow Jones a repris jeudi 0,8% à 23.458 points, tandis que l'indice large S&P 500 a regagné de 0,82% à 2.585 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a rebondi de 1,3%, finissant à 6.793 pts, ce qui constitue un nouveau record historique.

ECO ET DEVISES

Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui, hormis les mises en chantier de logements et les permis de construire aux Etats-Unis (14h30), puis l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1809 ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,19$ et le WTI 55,30$. L'once d'or se traite 1.282$ (+0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* STMicroelectronics (+1,35% à 20,75 Euros) : le redressement opérationnel a un prolongement dans la notation crédit groupe franco-italien, de retour dans la catégorie d'investissement chez Moody's, qui a relevé de "Ba1" à "Baa3" sa notation crédit hier soir. Fitch et S&P avaient déjà fait remonter le dossier en catégorie d'investissement.

* Orange (+0,30% à 14,11 Euros) : 0,65 euro sera un plancher pour le dividende, a indiqué hier le directeur financier de l'opérateur, Ramon Fernandez, lors de la conférence TMT de Morgan Stanley à Barcelone. Le dirigeant a précisé que l'objectif du groupe est de continuer à faire progresser le niveau de son coupon, si ses ressources le lui permettent.

* Atos (+0,05% à 126,10 Euros : lors de la conférence TMT Morgan Stanley de Barcelone, le directeur financier, Élie Girard, a estimé que les acquisitions sont susceptibles de créer davantage de valeur pour les actionnaires qu'un programme de rachat d'actions. La SSII reste donc à l'affût.

* Bolloré (+1,10% à 4,08 Euros) : sur neuf mois, les revenus sont en hausse de 5% sur une base comparable, à 12,23 MdsE, dont 5% sur le seul troisième trimestre.

* Ubisoft (+1% à 67,04 Euros) : en marge de ses comptes sur neuf mois, Vivendi a indiqué ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle de la société dans les six prochains mois. Actuellement, la plus-value latente sur la participation dépasse le milliard d'euros.

* Havas (+0,05% à 9,25 Euros) : le revenu consolidé d'Havas s'élève à 525 ME pour le 3e trimestre 2017 contre 537 ME au T3 2016. Sur les 9 premiers mois le groupe enregistre un revenu de 1.633 ME contre 1.624 ME pour la même période en 2016.

VALEURS EN BAISSE

* Elior (-15,20% à 20,89 Euros) : la marge d'Ebitda retraité, se situera autour de 8,3%, soit une hausse de 6% par rapport au précédent exercice, alors que le management visait initialement 8,7 à 8,8%. Cela empêchera aussi d'atteindre l'objectif de croissance "significative" du résultat net par action ajusté.

* Vivendi (-0,35% à 21,58 Euros) : le résultat opérationnel courant a reculé assez nettement sur neuf mois. Le bénéfice net ajusté se replie de -5,2% à 593 ME. Les prévisions 2017 sont confirmées, soit une hausse de plus de 5% du chiffre d'affaires et un résultat opérationnel ajusté (Ebita) en progression de l'ordre de 25%.

* Veolia (-0,02% à 21,04 Euros) : la société a obtenu hier un taux négatif sur une émission obligataire courte, une première pour un émetteur classé dans la catégorie "BBB", c'est en dire dans le bas de l'échelle de la catégorie d'investissement. La société a émis 500 millions d'euros d'obligations à trois ans, rémunérés -0,026%.

* Safran (-0,10% à 87,88 Euros) : Bruxelles se prononcera d'ici le 21 décembre sur le projet de rachat de Zodiac Aerospace. En cas de feu vert, la transaction pourrait être bouclée dès le début de l'année 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Huitième de l'année...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

Publié le 18/12/2017

Europacorp perd 3,6% à 1,06 euro à l'ouverture, logiquement sous pression après des résultats semestriels peu flatteurs...

CONTENUS SPONSORISÉS