5 392.60 PTS
+0.58 %
5 389.50
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 305.32
+0.53 %
DAX PTS
13 064.90
+0.54 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.00 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ouverture Paris : calme plat avant l'emploi américain

| Boursier | 307 | Aucun vote sur cette news

Le marché débute la séance en léger repli avec un CAC40 qui cède % à points...

Ouverture Paris : calme plat avant l'emploi américain

LA TENDANCE

Le marché évolue autour de l'équilibre après 30 minutes d'échanges avec un CAC40 qui cède 0,02% à 5.129 points. Alors que l'indice parisien se trouve tout près de son niveau de fin de semaine précédente, il faudra sans doute attendre 14H30 et la publication des chiffres américains de l'emploi du mois de juillet pour éventuellement voir une évolution plus franche du CAC40. L'actualité du jour est dominée par les tensions à haut niveau aux Etats-Unis alors que le Wall Street Journal a révélé qu'un grand jury est en cours de constitution outre-Atlantique dans le dossier des liens entre Donald Trump et la Russie durant la campagne électorale de 2016. Il décidera s'il y a ou non lieu d'ouvrir un procès. La période des trimestriels touche également à sa fin même si quelques gros noms ont publié leurs résultats ce matin à l'image de Swiss Re, d'Allianz ou de RBS.

ECO ET DEVISES

Les commandes d'usines allemandes étaient en hausse de 1% en juin 2017 par rapport à mai, a fait savoir ce matin l'institut statistique Destatis. C'est deux fois plus que ce que le consensus anticipait (0,5%), grâce à une demande intérieure en progression de -5,1%. Aux Etats-Unis, le rapport mensuel sur la situation de l'emploi et la balance commerciale américaine sont programmés à 14h30.

La parité euro / dollar atteint 1,1879 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,88$ et le WTI 48,92$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.268$ (-0,05%).

VALEURS EN HAUSSE

* Cybergun (+19,2% à 0,70 euro). La direction tente d'éteindre l'incendie provoqué par les résultats de l'exercice clos le 31 mars dernier. En marge de la publication du rapport financier annuel, le management souligne que les commissaires aux comptes ont certifié sans réserve les comptes, "notamment sur la base des hypothèses retenues en termes de liquidité". Cybergun table sur un Ebitda positif dépassant 1 million d'euros au 31 mars 2018, contre -3,7 ME sur l'exercice précédent, et estime disposer des ressources nécessaires à son développement.

* Genkyotex (+10,6% à 1,98 euro). La société biopharmaceutique a annoncé que le GKT831, son inhibiteur des NOX1 et 4, a démontré sa capacité à cibler efficacement les fibroblastes associés au cancer (CAF) et à retarder la croissance tumorale, dans le cadre d'une étude incluant plusieurs modèles précliniques.

* Société Générale (+0,65% à 49 euros), soutenu par une note d'analyste. UBS est passé de "neutre" à "acheter" sur la banque pour prendre en compte notamment l'amélioration de la conjoncture en France et en Europe centrale et orientale, deux régions dans lesquelles le groupe est fortement exposé.

VALEURS EN BAISSE

*Vicat (-3,8 % à 60,60 euros). La déception domine après la publication des résultats semestriels du cimentier. Le groupe a affiché une croissance limitée de son activité à 1,248 milliard d'euros, mais sa marge opérationnelle a reculé à 6,9% contre 8,3% un an avant. "Comme prévu Vicat a affiché des performances semestrielles en repli mais à un rythme un peu plus fort qu'attendu", commente ce matin le CM-CIC Securities, qui attend d'en savoir plus lors de la conférence organisée à 15h00 avant d'ajuster ses chiffres.

* Nexity (-2% à 46,2 euros), victime d'une note d'analyste. HSBC a en effet dégradé le titre de la foncière d'"achat" à "conserver", en ramenant son objectif de cours de 57 à 54 euros.

* STMicroelectronics (-1,9% à 14,4 euros). UBS a abaissé sa recommandation sur la valeur à "vendre" contre "neutre", mettant entre autres en avant le risque que le cycle actuel du marché des semi-conducteurs ait atteint son point haut ainsi que la persistance des problèmes structurels du groupe.

* ALD (-1,4% à 15 euros) malgré un premier semestre solide. Le loueur de voitures, introduit en bourse par la Société Générale il y a quelques semaines, a enregistré sur les six premiers mois de l'exercice un bénéfice opérationnel brut de 662,2 millions d'euros, en hausse de 5,6%. Le résultat net s'établit à 287 ME, en progression de 8,3% pour des revenus de leasing de 1,93 MdE (+14%). Le groupe gérait une flotte de 1,44 million de véhicules à la fin juin, en hausse de 9,1% sur un an.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/10/2016

Le CAC40 recule de 0,5%...

Publié le 01/04/2016

La fin de semaine est difficile pour les marchés européens...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Carrefour Brésil, introduite en Bourse il y a quelques mois, a fait état d'une hausse de 5,5% de ses ventes au troisième trimestre, à 12,2 milliards de reais, quelques heures avant que sa…

Publié le 18/10/2017

La société évolue sur des sommets, tout près des 115 euros...

Publié le 18/10/2017

JPMorgan Chase & Co a annoncé le rachat du système de paiement en ligne WePay, principalement destiné aux PME. Si la banque américaine n’a pas dévoilé le prix payé pour cette fintech, une…

Publié le 18/10/2017

Franchissement de seuil...

Publié le 18/10/2017

L'offre court jusqu'au 8 novembre...

CONTENUS SPONSORISÉS